Actu littéraire Exposition

Picasso et Éluard dans la lumière de l’amitié

Picasso et Éluard dans la lumière de l’amitié

© Eileen Agar, 1937, Tate Archive

Il ne se passe pas une année sans qu’une ou plusieurs grandes expositions soient consacrées à Picasso. Une nouvelle exposition, intitulée Picasso l’étranger, ouvrira prochainement au Musée national de l’histoire de l’immigration à Paris. Elle vient juste après l’exposition Pablo Picasso, Paul Éluard : Une amitié sublime, conçue en partenariat avec le musée Picasso de Barcelone, le musée Picasso de Paris et le Musée d’art et d’histoire de la ville de Saint-Denis, dépositaire d’un important fonds d’Éluard, qui fut d’ailleurs natif de cette ville. Cette exposition révèle la profonde amitié entre l’artiste espagnol (1881-1973) et le poète français (1895-1952), et, à travers eux, une phase culturelle et créative fertile que la capitale française a connue dans la première moitié du XXe siècle.


Les deux hommes partagent des visions communes et leur amitié se déploie avec intensité sur le plan personnel, artistique et politique, d’autant plus qu’elle accompagne une période d’événements historiques tumultueux : guerre civile d’Espagne, Seconde Guerre mondiale, occupation, libération et engagement dans le mouvement pour la Paix. C’est ainsi que l’œuvre de Picasso (Guernica, cette toile qui a été créée en réponse au bombardement de la petite ville de Guernica, et qui reste un symbole antifasciste et pacifiste) croise le poème d’Éluard (La Victoire de Guernica qui est aussi un appel à l’espoir et à l’action).

Ce qui témoigne également de cette amitié, ce sont les poèmes écrits par Éluard pour Picasso ou inspirés de ses œuvres, et les portraits du poète réalisés par son ami l’artiste. Cette complicité créative pousse le poète Claude Roy à dire : « Il y avait entre eux une tendresse unique insoupçonnable, celle qu’il y a entre deux égaux. » Dans un de ses poèmes, publié dans Cahiers d’Art en 1938, Éluard s’adresse à Picasso : « (…) Tout renaît sous tes yeux justes/ Et sur les fondations des souvenirs présents/ Sans ordre ni désordre avec simplicité/ S’élève le prestige de donner à voir. »

En effet, toutes les œuvres exposées révèlent la capacité de Picasso à se renouveler sans cesse. Ses œuvres ne sont jamais cantonnées à un seul matériau ni à un seul style, car il recourait constamment à tous les matériaux dont il disposait et avec une grande audace, au point que les jouets de ses deux enfants ont été utilisés comme des outils premiers pour la création de sculptures innovantes. Quant à ses toiles, elles reflètent les transformations de l’artiste et son passage du classicisme au figuratif et du cubisme à une forme d’abstraction liée à la nature. Son œuvre résume toute l’expérience de la peinture.

L’exposition, ainsi que le beau catalogue qui l’accompagne, montrent des œuvres d’art, des lettres, des livres illustrés, des photographies dont celle de Brassaï, et des documents et écrits intimes provenant du musée Picasso, de collections publiques et privées, françaises et internationales. De plus, une salle est dédiée au cinéma avec un film sur Guernica dont le scénario est signé Éluard.

Ces précieux documents dévoilent aussi un aspect méconnu de l’œuvre de Picasso : l’importance de l’écriture poétique dans sa démarche créatrice. Dans ce contexte, nous découvrons plusieurs de ses poèmes manuscrits, parfois accompagnés d’illustrations et de dessins. Dans ces poèmes, Picasso traite le langage aussi librement que la peinture et met en lumière son rapport à la poésie qui s’incarne dans ses plus beaux aspects à travers ses toiles.

Éluard est mort le 18 novembre 1952. Le lendemain des obsèques, Picasso était là, avec quelques amis. Il s’est alors mis à dessiner au fusain, comme s’il poursuivait silencieusement sa conversation avec l’ami qui venait de partir.

Exposition Picasso l’étranger du 4 novembre 2021 au 13 février 2022, Musée national de l’histoire de l’immigration, Paris.

Commissaire générale : Annie Cohen-Solal, assistée d'Elsa Rigaux.


Il ne se passe pas une année sans qu’une ou plusieurs grandes expositions soient consacrées à Picasso. Une nouvelle exposition, intitulée Picasso l’étranger, ouvrira prochainement au Musée national de l’histoire de l’immigration à Paris. Elle vient juste après l’exposition Pablo Picasso, Paul Éluard : Une amitié sublime, conçue en partenariat avec le musée Picasso de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut