Vendredi 18 Avril 2014

Dernières Infos

Un groupuscule syrien peu connu revendique l'attentat de Bir el-Abed à Beyrouth

olj.com/AFP
10/07/2013
Un groupuscule syrien peu connu a revendiqué mercredi l'attentat à la voiture piégée qui a fait 53 blessés la veille dans la banlieue sud de Beyrouth, disant riposter à l'implication du Hezbollah libanais dans les combats aux côtés du régime en Syrie.

Ce groupuscule, baptisé Brigade 313 des forces spéciales et qui dit "combattre en Syrie pour la victoire de la parole de Dieu", a également revendiqué l'attentat contre un convoi de la puissante formation chiite armée le 28 juin.

La principale force de l'opposition syrienne armée, l'Armée syrienne libre, a néanmoins condamné l'attentat "terroriste" qui a visé les quartiers majoritairement chiites au sud de Beyrouth, estimant peu probable que des rebelles syriens en soient responsables.

"Nous condamnons cela comme une attaque terroriste qui a pris pour cible des civils, et ne le considérons pas comme une opération militaire", a souligné le coordinateur politique et médiatique de l'ASL, Louay Moqdad.

La Brigade 313 utilise comme emblème le drapeau noir rouge, vert et blanc de l'opposition syrienne et se considère "islamique", se décrivant comme "une formation militaire indépendante, qui combat en Syrie pour la victoire de la Parole de Dieu".

"Des unités spéciales de la Brigade 313 ont organisé une attaque à l'aide d'une voiture piégée contre le quartier de Bir al-Abed dans la banlieue sud" de Beyrouth, a affirmé le groupe sur sa page Facebook.

"Nous avons lancé de très nombreux avertissements contre une intervention (du Hezbollah chiite libanais, NDLR) en Syrie", a souligné la Brigade.

Le groupe a justifié son attaque notamment par "l'incapacité des politiciens libanais à contrôler" le Hezbollah, qui combat aux côtés du régime en Syrie.

L'attentat de Bir al-Abed est l'incident le plus grave à avoir secoué le fief du Hezbollah dans le sud de Beyrouth depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011.

"Cette attaque n'est pas la première et ne sera pas la dernière, et (le Hezbollah) sait parfaitement qui a pris ses hommes pour cibles dans la zone de Ksara à Zahlé (est du Liban) le mois dernier", a indiqué la Brigade 313 dans un communiqué.

Le 28 juin, deux petits engins explosifs avaient explosé à la sortie de Zahlé, touchant un convoi du Hezbollah.

"Nous pourchasserons tous les membres de ce groupe terroriste, où qu'ils se trouvent, jusqu'à ce qu'ils cessent de participer à l'effusion du sang du peuple syrien," a averti la Brigade 313.
Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Michel TOUMA

La perspective de Michel TOUMA

Échéance présidentielle : attention, fromagistes ...

Éclairage

Le scénario probable de la séance du 23 avril...

Scarlett HADDAD

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon OLJ, vous devez au préalable vous identifier.