Rechercher
Rechercher

Liban

L'armée met en garde contre des tentatives de communication avec le Mossad via Facebook

L'armée met en garde contre des tentatives de communication avec le Mossad via Facebook

Le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun. Photo d'archives/Armée libanaise

Le commandement de l'armée libanaise a annoncé mardi que des citoyens libanais avaient reçu des messages et des demandes d'amis sur Facebook au nom du Mossad, le service de renseignement extérieur israélien, qui les appelle à "interagir avec lui et le rejoindre".

L'armée a mis en garde les Libanais contre les conséquences de tels actes et les a appelés à ne pas répondre à de telles demandes et à ne pas communiquer avec le service de renseignement israélien, sous peine de poursuites judiciaires à leur encontre.

Le Liban et Israël sont toujours en état de guerre et Beyrouth interdit notamment à ses ressortissants de se rendre en Israël ou d'avoir des contacts avec des Israéliens, notamment dans des pays à l'étranger.

Lundi, la militante libanaise Kinda el-Khatib, accusée de "collaboration avec Israël" a été condamnée par le tribunal militaire à trois ans de prison avec travaux forcés. En détention depuis juin 2020, Mme Khatib était poursuivie par l'armée libanaise pour avoir "collaboré avec des espions et des agents d'Israël, être entrée en territoire ennemi via la Jordanie et avoir communiqué des informations sécuritaires concernant le Liban". Selon l'accusée, un journaliste travaillant pour la chaîne israélienne 11, Roy Qaysi, l'avait contactée via Twitter, mais elle ignorait sa nationalité.



Le commandement de l'armée libanaise a annoncé mardi que des citoyens libanais avaient reçu des messages et des demandes d'amis sur Facebook au nom du Mossad, le service de renseignement extérieur israélien, qui les appelle à "interagir avec lui et le rejoindre".L'armée a mis en garde les Libanais contre les conséquences de tels actes et les a appelés à ne pas répondre à de telles...