Rechercher
Rechercher

Explosions de Beyrouth

L'armée retire une dépouille des décombres

L'armée retire une dépouille des décombres

Les décombres au port de Beyrouth, le 12 août 2020. AFP / JOSEPH EID

L'armée libanaise a retiré avec l'aide de la défense civile et l'équipe de secours russe une dépouille des décombres du port de Beyrouth, a annoncé mercredi soir l'institution militaire, ajoutant être encore à la recherche d'autres disparus. 

Le 4 août, deux explosions d'une violence inouïe ont ravagé le port de Beyrouth et de nombreux quartiers de la capitale, faisant plus de 170 morts, plus de 6.000 blessés, et entre 30 et 40 disparus, selon un bilan encore provisoire. Selon la version officielle, l'explosion a été déclenchée par un incendie qui s'est déclaré à proximité d'un stock de 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium stockées au port depuis 2014, sans mesures de sécurité, de l'aveu même du Premier ministre sortant, Hassane Diab. 


L'armée libanaise a retiré avec l'aide de la défense civile et l'équipe de secours russe une dépouille des décombres du port de Beyrouth, a annoncé mercredi soir l'institution militaire, ajoutant être encore à la recherche d'autres disparus. 

Le 4 août, deux explosions d'une violence inouïe ont ravagé le port de Beyrouth et de...