Rechercher
Rechercher
Plus d'un an après le début de la crise des déchets, et alors que le plan gouvernemental adopté en mars dernier était supposé sauver le Liban de la catastrophe, les poubelles s'amoncellent une nouvelle fois dans les rues. Photos Anne Ilcinkas.

Plus d'un an après le début de la crise des déchets, et alors que le plan gouvernemental adopté en mars dernier était supposé sauver le Liban de la catastrophe, les poubelles s'amoncellent une nouvelle fois dans les rues. Photos Anne Ilcinkas.

Comme en juillet 2015, à la fermeture de la décharge de Naamé, cette année ce sont les municipalités du Metn et du Kesrouan qui ont subissent de plein fouet le blocage par la municipalité de Bourj Hammoud de l'accès à l'aire de stockage temporaire dans le quartier.

Comme en juillet 2015, à la fermeture de la décharge de Naamé, cette année ce sont les municipalités du Metn et du Kesrouan qui ont subissent de plein fouet le blocage par la municipalité de Bourj Hammoud de l'accès à l'aire de stockage temporaire dans le quartier.

La situation à Jdeidé...

La situation à Jdeidé...

A Jdeidé.

A Jdeidé.

À Jdeidé.

À Jdeidé.

Des employés de la municipalité de Fanar enlèvent les déchets accumulés.

Des employés de la municipalité de Fanar enlèvent les déchets accumulés.

Des restes de déchets calcinés, au pied des immeubles, à Fanar.

Des restes de déchets calcinés, au pied des immeubles, à Fanar.

À Fanar.

À Fanar.

En face d'un supermarché à Sad el-Bouchrié.

En face d'un supermarché à Sad el-Bouchrié.

Une voiture littéralement ensevelie sous les déchets à Sad el-Bauchrié.

Une voiture littéralement ensevelie sous les déchets à Sad el-Bauchrié.