La mission Jeanne d'Arc est arrivée à Beyrouth le 6 mars 2018 en provenance de Toulon pour une escale de quelques jours. Photos Anne Ilcinkas

La mission Jeanne d'Arc est arrivée à Beyrouth le 6 mars 2018 en provenance de Toulon pour une escale de quelques jours. Photos Anne Ilcinkas

Elle est composée du porte-hélicoptères Dixmude, bâtiment de projection et de commandement (BPC), et véritable forteresse flottante...

Elle est composée du porte-hélicoptères Dixmude, bâtiment de projection et de commandement (BPC), et véritable forteresse flottante...

du pétrolier ravitailleur Var...

du pétrolier ravitailleur Var...

et de la frégate Surcouf.

et de la frégate Surcouf.

Ce sont près de 1000 marins, soldats et aviateurs de l’armée embarqués sur les trois bâtiments,

Ce sont près de 1000 marins, soldats et aviateurs de l’armée embarqués sur les trois bâtiments,

pour une mission de cinq mois qui les conduira jusqu'en Asie du Sud-est.

pour une mission de cinq mois qui les conduira jusqu'en Asie du Sud-est.

Le capitaine de vaisseau Jean Porcher (au centre) est  le commandant du Bixmude, le capitaine de frégate Yves Wemaere, le commandant du Var et le capitaine de frégate Christine Ribbe, le commandant du Surcouf.

Le capitaine de vaisseau Jean Porcher (au centre) est le commandant du Bixmude, le capitaine de frégate Yves Wemaere, le commandant du Var et le capitaine de frégate Christine Ribbe, le commandant du Surcouf.

'Notre but est de partager le savoir-faire de la marine nationale et d’augmenter le niveau des forces armées libanaises et de la Marine en particulier pour qu’elle soit la plus capable d’assumer son autorité dans les eaux sous responsabilité libanaise,' dit le capitaine Jean Porcher.

'Notre but est de partager le savoir-faire de la marine nationale et d’augmenter le niveau des forces armées libanaises et de la Marine en particulier pour qu’elle soit la plus capable d’assumer son autorité dans les eaux sous responsabilité libanaise,' dit le capitaine Jean Porcher.

La mission 'Jeanne d'Arc' permet aux jeunes officiers en formation d'apprendre leur métier in situ.

La mission 'Jeanne d'Arc' permet aux jeunes officiers en formation d'apprendre leur métier in situ.

C'est une école d’application pour que les officiers puissent découvrir la vie embarquée, apprendre à diriger des équipes de quart, en passerelle, au central opération, au PC machine...

C'est une école d’application pour que les officiers puissent découvrir la vie embarquée, apprendre à diriger des équipes de quart, en passerelle, au central opération, au PC machine...

130 midships, ces jeunes officiers en cours d’apprentissage, sont accueillis, ainsi qu'une quinzaine d’officiers étrangers, dont deux Libanais.

130 midships, ces jeunes officiers en cours d’apprentissage, sont accueillis, ainsi qu'une quinzaine d’officiers étrangers, dont deux Libanais.

C’est d’ailleurs un midship libanais qui était de quart à bord du Bixmude pour rentrer dans le port de Beyrouth.

C’est d’ailleurs un midship libanais qui était de quart à bord du Bixmude pour rentrer dans le port de Beyrouth.

Un exercice de reconnaissance de plage et de manœuvre amphibie aux alentours de Jounieh avec les forces armées libanaises est au programme.

Un exercice de reconnaissance de plage et de manœuvre amphibie aux alentours de Jounieh avec les forces armées libanaises est au programme.

Deux hélicoptères Gazelle de l’armée de terre française sont à bord, ainsi que deux hélicoptères de l’armée britannique et un hélicoptère de liaison, une Alouette 3.

Deux hélicoptères Gazelle de l’armée de terre française sont à bord, ainsi que deux hélicoptères de l’armée britannique et un hélicoptère de liaison, une Alouette 3.