Spécial législatives libanaises 2018

X

Liban

Geagea aux FL d’Australie : « Nous méritions cette victoire depuis bien longtemps »

Meerab
OLJ
14/05/2018

Le leader de Forces libanaises Samir Geagea a affirmé que son parti avait réussi au lendemain des élections législatives à montrer son véritable poids, que ses « opposants » avaient réussi à dissimuler par le passé, par divers moyens, notamment à travers la dissolution du parti en 1994.
 « Nous nous préparons bien pour assumer les responsabilités à venir, qui ont doublé après les résultats des élections », a-t-il ajouté, dans un discours télévisé adressé depuis Meerab aux partisans des FL à Sydney, en Australie. Célébrant la victoire de son parti aux législatives, M. Geagea a salué tous les membres de l’appareil électoral pour les efforts qu’ils ont déployés et l’image qu’ils ont reflétée. « Nous méritions cette victoire depuis bien longtemps, mais les circonstances nous ont empêchés de la réaliser. Elle a enfin eu lieu, et, après beaucoup de temps, d’injustice et des années de détention, la vérité a prévalu », a-t-il martelé. Le leader des FL s’est ensuite engagé à œuvrer pour l’édification d’un État fort, où la corruption n’existera pas et où les citoyens seront égaux.

Katicha
De son côté, le député élu Wehbé Katicha a rappelé l’existence d’un consensus sur la politique de distanciation, souhaitant que le nouveau gouvernement applique ce principe à l’ombre des développements régionaux, notamment sur la scène syrienne, « faute de quoi des malheurs s’abattront sur le Liban ». « Toute partie qui portera atteinte à ce principe provoquera des catastrophes pour le pays », a indiqué M. Katicha dans un entretien à Radio Liban libre.
Quant au député sortant Fady Karam, il a estimé que « tant que le Hezbollah insiste à s’impliquer dans des projets étrangers au Liban et intégrer le Liban au sein du système iranien, le pays restera en danger et nous ne pourrons le sauver ni sur le plan de la sécurité ni celui de l’économie ». « Mais le Hezbollah ne peut pas rester dans cette situation anormale, sinon ce serait aux dépens du peuple, de l’État et de la République », a-t-il dit. « Ceux qui pensent que le Hezbollah contrôle le nouveau Parlement se trompent », a ajouté M. Karam, en estimant que le nouveau gouvernement tarderait à voir le jour en raison des FL. « Nous les avons trop fatigués lors du précédent cabinet », a-t-il conclu.

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Geagea aux FL d’Australie : « Nous méritions cette victoire depuis bien longtemps »

14/05/2018

Meerab

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué