Spécial législatives libanaises 2018

X

Liban

Jamil Sayyed à Baabda

OLJ
14/05/2018

Jamil Sayyed, nouvellement élu député chiite de Baalbeck-Hermel, s’est réuni samedi avec le président de la République, Michel Aoun, avec qui il a passé en revue les derniers développements, une semaine après les législatives. « J’ai évoqué avec le président, qui est un symbole de l’unité du pays et se trouve à la tête du pouvoir constitutionnel, la situation au niveau interne, notamment la lutte contre la corruption et les dossiers qui intéressent les citoyens (…) surtout avec le début d’un nouveau mandat au Parlement et sachant qu’un nouveau gouvernement va bientôt voir le jour », a dit M. Sayyed à l’issue de la rencontre.

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Le Faucon Pèlerin

Jamil Sayyed à Baabda en son nom et aux noms de Ali Mamlouk et Michel Sémaha.

LA TABLE RONDE

Un JUSTE retour des choses , qui mettra encore plus à mal le complot OURDI par le passé et qui ne traversera pas notre devenir .

gaby sioufi

ils font porter au pres. aoun BCP PLUS qu'aucun homme ne peut supporter.
noces democratiques vs voila a pied d'oeuvre !
un tres grand nombre de nouveaux elus C bon, C ce que tous esperaient !
vont ils prendre des initiatives personnelles, libres de tte entrave, de tte OBLIGATION vis a vis LES CHEFS des partis auxquels ils se sont allies ?
DURE LABEUR je prevois.

Pierre Hadjigeorgiou

Le ridicule ne tue pas au Liban. Le peuple vote n'ont plus en fonction du mérite de leurs députes mais sur base du combien a-t-il profondément mis la main dans sa bourse pour satisfaire un besoin temporaire minimal. Ces parlementaires sont pour la plus part corrompus et ne votent que des lois qui les arranges faisant fi des besoins réels du citoyens. Par la suite les gens se plaignent de l’état et de ses services puisque ces mêmes parlementaires ou ministres se remplissent les poches en s'accusant les uns les autres de corrompus, alors qu'ils le sont presque tous, sur base communautaire pour mieux noyer le poisson dans l'eau. D'où la venu de gens comme Sayed et autre banabacs et énergumènes de la sorte. Le Liban n'est pas encore sortis de l'auberge. Il y a encore un long chemin a parcourir avent d'arriver a bon port... Courage, on continue!

Yves Prevost

Et c'est dans les fourgons de la prétendue "Résistance" qu'à été remis en selle un des principaux symboles de l'occupation!

Jamil Sayyed à Baabda

14/05/2018

Jamil Sayyed, nouvellement élu député chiite de Baalbeck-Hermel. Photo d'archives/AFP

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
Le Faucon Pèlerin

Jamil Sayyed à Baabda en son nom et aux noms de Ali Mamlouk et Michel Sémaha.

LA TABLE RONDE

Un JUSTE retour des choses , qui mettra encore plus à mal le complot OURDI par le passé et qui ne traversera pas notre devenir .

gaby sioufi

ils font porter au pres. aoun BCP PLUS qu'aucun homme ne peut supporter.
noces democratiques vs voila a pied d'oeuvre !
un tres grand nombre de nouveaux elus C bon, C ce que tous esperaient !
vont ils prendre des initiatives personnelles, libres de tte entrave, de tte OBLIGATION vis a vis LES CHEFS des partis auxquels ils se sont allies ?
DURE LABEUR je prevois.

Pierre Hadjigeorgiou

Le ridicule ne tue pas au Liban. Le peuple vote n'ont plus en fonction du mérite de leurs députes mais sur base du combien a-t-il profondément mis la main dans sa bourse pour satisfaire un besoin temporaire minimal. Ces parlementaires sont pour la plus part corrompus et ne votent que des lois qui les arranges faisant fi des besoins réels du citoyens. Par la suite les gens se plaignent de l’état et de ses services puisque ces mêmes parlementaires ou ministres se remplissent les poches en s'accusant les uns les autres de corrompus, alors qu'ils le sont presque tous, sur base communautaire pour mieux noyer le poisson dans l'eau. D'où la venu de gens comme Sayed et autre banabacs et énergumènes de la sorte. Le Liban n'est pas encore sortis de l'auberge. Il y a encore un long chemin a parcourir avent d'arriver a bon port... Courage, on continue!

Yves Prevost

Et c'est dans les fourgons de la prétendue "Résistance" qu'à été remis en selle un des principaux symboles de l'occupation!

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué