Spécial législatives libanaises 2018

X

À La Une

Liban : le Parlement élu vs le Parlement sortant (graphiques)

Repère - législatives libanaises 2018
OLJ
08/05/2018

Avec la diffusion, mardi matin par l'Agence nationale de presse (Ani), des résultats pour le Akkar (Liban-Nord I), les résultats complets des législatives libanaises de dimanche sont disponibles. Lundi soir, le ministre libanais de l'Intérieur, Nohad Machnouk, avait annoncé les résultats officiels et définitifs des élections pour toutes les circonscriptions, à l’exception de celle du Liban-Nord I (Akkar), le décompte n'y étant toujours pas terminé. Le nombre de voix remportées par les candidats et les listes n'a toutefois pas été encore donné, deux jours après un scrutin marqué par une participation plus faible qu'attendu. Dimanche, seuls 49,2% des électeurs ont déposé leur bulletin dans l'urne, contre 54% en 2009.

Avec la diffusion des derniers résultats (qui doivent encore être confirmés par le ministère de l'Intérieur), l'on peut dessiner le rapport des forces au sein du Parlement élu.




Les Forces libanaises enregistrent une importante progression de leur représentation, de même que le tandem chiite Hezbollah/Amal. Le bloc Amal/Hezbollah et apparentés au tandem chiite est le plus important au sein du Parlement. Lundi, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, s'est ainsi réjoui, dans un discours, d'une "grande victoire" aux législatives.
Le Courant du Futur enregistre, en revanche, un revers de taille : lundi, Saad Hariri a ainsi annoncé que son mouvement a perdu un tiers de ses sièges. Son concurrent à Tripoli, Najib Mikati, a remporté quatre sièges. Achraf Rifi, en revanche, n'entre pas au Parlement.

Le bloc du CPL est en légère augmentation.  Le scrutin est également marqué par l'entrée d'une représentante de la société civile dans l'hémicycle.

Voici le poids des différents blocs au sein du Parlement élu, à partir des informations données par M. Machnouk.


Voir ici notre article détaillé sur les députés élus par parti ou mouvement

Et tous les articles concernant le résultat des législatives sont dans notre espace dédié



Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Yves Prevost

Au vu de ce tableau, et comme je le disais précédemment,malgré une progression des FL, le Hezbollah et ses complices possèdent plus de la majorité des sièges. Ils vont pouvoir désigner le premier ministre et le président de la Chambre, introduire dans la déclaration ministérielle, le fameux "triptyque en or: Armée, peuple, milice" et faire voter la légalisation de leur arsenal.

Liban : le Parlement élu vs le Parlement sortant (graphiques)

08/05/2018

Dans l'hémicycle libanais. archives AFP

Repère - législatives libanaises 2018

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
Yves Prevost

Au vu de ce tableau, et comme je le disais précédemment,malgré une progression des FL, le Hezbollah et ses complices possèdent plus de la majorité des sièges. Ils vont pouvoir désigner le premier ministre et le président de la Chambre, introduire dans la déclaration ministérielle, le fameux "triptyque en or: Armée, peuple, milice" et faire voter la légalisation de leur arsenal.

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué