Spécial législatives libanaises 2018

X

À La Une

Législatives : la victoire de Joumana Haddad démentie, la société civile en colère

liban

"Nous sommes des citoyens de tout le Liban venus dire non à la falsification, non aux marchés douteux", a déclaré la candidate dont la victoire a été annoncée dimanche soir puis démentie lundi.

OLJ
07/05/2018

Quelques centaines de personnes ont organisé un sit-in lundi après-midi, à l'appel des composantes de la société civile, devant le ministère libanais de l'Intérieur pour soutenir la candidate Joumana Haddad, dont la victoire avait été annoncée dimanche soir avant d'être démentie lundi, lors de l'annonce par le ministre de l'Intérieur Nohad Machnouk des résultats officiels.

Joumana Haddad était candidate sur la liste Koullouna Watani dans la circonscription Beyrouth I, au siège des minorités. Selon les derniers résultats annoncés lundi soir par le ministre de l'Intérieur, ce n'est finalement pas elle mais Antoine Pano, de la liste du Courant patriotique libre, qui a remporté le siège.

"Nous sommes des citoyens de tout le Liban venus dire non à la falsification, non aux marchés douteux", a déclaré Mme Haddad lors du sit-in, peut avant l'annonce des résultats officiels. "Nous ne sommes pas seulement là pour moi mais aussi pour les 7.000 violations qui ont été rapportées", a ajouté la journaliste.


(Lire aussi : Infractions et dérapages, lors des législatives libanaises, en images et vidéos)


Dimanche soir, les premiers pronostics donnaient gagnantes deux candidates issues de la liste de la société civile à Beyrouth I : Paula Yaacoubian et Joumana Haddad. Mais lundi matin, les réseaux sociaux et des médias rapportaient que la journaliste Joumana Haddad n'avait pas remporté les législatives. Une information confirmée par le ministre de l'Intérieur lors de l'annonces des résultats officiels. Mme Haddad a indiqué que ses avocats vont présenter un recours en invalidation.


Présente au sit-in, Mme Yacoubian a affirmé que dimanche, Mme Haddad et elle-même avaient "effectué une percée". "Mais je ne sais pas ce qui c'est passé après cela. Il s'est passé quelque chose d'étrange", a-t-elle dit, accusant le pouvoir et tous les partis politiques au pouvoir d'atermoiement. "Le peuple libanais doit se battre et doit croire en sa voix et son droit", a ajouté Mme Yacoubian. 

Avant qu'il n'annonce les résultats, le ministre de l'Intérieur avait réagi à cette polémique sur son compte Twitter. "Ces résultats ne sont pas officiels pour le ministère tant qu'ils ne sont pas publiés par les parties concernées, avait-il écrit. Selon la loi électorale, le rôle du ministère se termine par la remise des urnes aux commissions de dépouillement, présidées par des juges, qui elles, et seulement elles, dépouillent et informent les mohafez des résultats définitifs. Ces derniers sont alors transmis au ministère de l'Intérieur pour qu'il les annonce officiellement".  "Jusqu'à maintenant les travaux qui suivent l'opération de vote se poursuivent", avait-il ajouté.

Le scrutin a été marqué par un faible taux de participation (49,2%) ainsi que des centaines d'infractions.


Lire aussi

Législatives libanaises 2018 : Les leçons à retenir du scrutin

Législatives 2018 : ce qu'en dit la presse locale et régionale

Législatives libanaises : les résultats (pas encore officiels) par circonscription

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

roland rezzouali

Il est dommage et regrettable que le résultat de ces élections ne soit pas modifié par un deuxième tour afin que le Liban ne sombre pas dans une seule entité politique d’emprise, même si Saad Hariri demeure au gouvernement, mais déjà affaibli et pourtant très fort sur la scène internationale car il l’a prouvé lors de la conférence du cèdre en levant plus de dix milliards de dollars en promesse afin d’aider le Liban dans ces réformes urgentes d’infrastructures. Que deviendront ces promesses financières ? J’espère que Mr Hariri restera l’homme fort.!!

Yves Prevost

7000 violations ! Cela mériterait d'annuler les élections, au moins dans certaines circonscriptions.

Législatives : la victoire de Joumana Haddad démentie, la société civile en colère

07/05/2018

Des dizaines de personnes ont organisé un sit-in lundi après-midi, à l'appel des composantes de la société civile, devant le ministère libanais de l'Intérieur pour soutenir la candidate Joumana Haddad (centre). Photo prise du compte twitter de Joumana Haddad.

liban

"Nous sommes des citoyens de tout le Liban venus dire non à la falsification, non aux marchés douteux", a déclaré la candidate dont la victoire a été annoncée dimanche soir puis démentie lundi.

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
roland rezzouali

Il est dommage et regrettable que le résultat de ces élections ne soit pas modifié par un deuxième tour afin que le Liban ne sombre pas dans une seule entité politique d’emprise, même si Saad Hariri demeure au gouvernement, mais déjà affaibli et pourtant très fort sur la scène internationale car il l’a prouvé lors de la conférence du cèdre en levant plus de dix milliards de dollars en promesse afin d’aider le Liban dans ces réformes urgentes d’infrastructures. Que deviendront ces promesses financières ? J’espère que Mr Hariri restera l’homme fort.!!

Yves Prevost

7000 violations ! Cela mériterait d'annuler les élections, au moins dans certaines circonscriptions.

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué