Spécial législatives libanaises 2018

X

À La Une

Législatives libanaises : la répartition des forces au sein du nouveau Parlement

Liban

Le bloc Hezbollah/Amal et affiliés est le plus important au sein du nouvel hémicycle; les Forces libanaises enregistrent une importante progression.

OLJ
09/05/2018

Avec la diffusion, mardi matin par l'Agence nationale de presse (Ani), des résultats pour le Akkar (Liban-Nord I), les résultats complets des législatives libanaises de dimanche sont disponibles. Lundi soir, le ministre libanais de l'Intérieur, Nohad Machnouk, avait annoncé les résultats officiels et définitifs des élections pour toutes les circonscriptions, à l’exception de celle du Liban-Nord I (Akkar), le décompte n'y étant toujours pas terminé. Le nombre de voix remportées par les candidats a été publié mercredi sur le site du ministère de l'Intérieur, trois jours après un scrutin marqué par une participation plus faible qu'attendu. Dimanche, seuls 49,2% des électeurs ont déposé leur bulletin dans l'urne, contre 54% en 2009.

Avec la diffusion des derniers résultats, l'on peut dessiner le rapport des forces au sein du Parlement élu.

Les Forces libanaises enregistrent une importante progression de leur représentation, de même que le tandem chiite Hezbollah/Amal. Le bloc Amal/Hezbollah et apparentés au tandem chiite est le plus important au sein du Parlement. Lundi, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, s'est ainsi réjoui, dans un discours, d'une "grande victoire" aux législatives.
Le Courant du Futur enregistre, en revanche, un revers de taille : lundi, Saad Hariri a ainsi annoncé que son mouvement a perdu un tiers de ses sièges. Son concurrent à Tripoli, Najib Mikati, a remporté quatre sièges. Achraf Rifi, en revanche, n'entre pas au Parlement.

Le bloc du CPL est en légère augmentation.  Le scrutin est également marqué par l'entrée d'une représentante de la société civile dans l'hémicycle.

Voici le poids des différents blocs au sein du Parlement élu, à partir des informations données par M. Machnouk.


CPL et apparentés (25 députés)

CPL (18 députés)
- Nicolas Sehnaoui (grec-catholique - 4.788 votes préférentiels) et Antoine Pano (minorités - 539 votes préférentiels) à Beyrouth I
- Edgar Traboulsi (protestant - 1.919 votes préférentiels) à Beyrouth II
- Simon Abi Ramia (9.729 votes préférentiels) à Jbeil et Roger Azar (6.793 votes préférentiels) (maronites) dans le Kesrouan, dans la circonscription du Mont-Liban I
- Ibrahim Kanaan (7.179 votes préférentiels), Edy Maalouf (5.961 votes préférentiels) (maronites) et Elias Bou Saab (grec-orthodoxe - 7.299 votes préférentiels) dans la circonscription du Mont-Liban II (Metn)
- Alain Aoun (10.200 votes préférentiels) et Hikmat Dib (4.428 votes préférentiels) (maronites) dans le Mont-Liban III (Baabda)
- Mario Aoun (5.124 votes préférentiels) dans le Chouf et César Abi Khalil (8.124 votes préférentiels) (maronites) dans le Mont-Liban IV
- Assad Dergham (grec-orthodoxe - 7.435 votes préférentiels) dans le Liban-Nord I (Akkar)
- Gebran Bassil (maronite - 12.269 votes préférentiels) à Batroun et Georges Atallah (grec-orthodoxe - 3.383 votes préférentiels) dans le Koura dans le Liban-Nord III
- Salim Aoun (maronite - 5.567 votes préférentiels) dans la Békaa I (Zahlé)
- Ziad Assouad (maronite - 7.270 votes préférentiels) et Salim Khoury (grec-catholique - 708 votes préférentiels) à Jezzine, dans le Liban-Sud I 

Apparentés (7)
- Chamel Roukoz (7.300 votes préférentiels) et Nehmat Frem (10.717 votes préférentiels) (maronites) dans le Kesrouan - Mont-Liban I
- Michel Daher (grec-catholique - 9.742 votes préférentiels) à Zahlé - Békaa I
- Farid Boustany (maronite - 2.657 votes préférentiels) dans le Chouf - Mont-Liban IV
- Elie Ferzli (grec-orthodoxe - 4.899 votes préférentiels) dans la circonscription de la Békaa II (Békaa-Ouest - Rachaya)

- Moustapha Ali Hussein (alaouite - 1.353 votes préférentiels) dans le Akkar - Liban-Nord I
- Talal Arslane (druze - 7.887 votes préférentiels) à Aley - Mont-Liban IV


Tachnag (3 députés)

- Hagop Pakradounian (arménien-orthodoxe - 7.182 votes préférentiels) dans le Metn - Mont-Liban II
- Hagop Terzian (3.451 votes préférentiels) et Alexandre Matossian (2.376 votes préférentiels) (arméniens-orthodoxes) à Beyrouth I


Forces libanaises et apparentés (16 députés)

FL (14 députés)

- Imad Wakim (grec-orthodoxe - 3.936 votes préférentiels) à Beyrouth I
- Ziad Hawat (14.424 votes préférentiels) à Jbeil et Chawki Daccache (10.032 votes préférentiels) (maronites) dans le Kesrouan
- Edy Abillama (maronite - 8.922 votes préférentiels) dans le Mont Liban II (Metn)
- Pierre Bou Assi (maronite - 13.498 votes préférentiels) dans le Mont Liban III (Baabda)
- Georges Adwan (maronite - 9.956 votes préférentiels) dans le Chouf et Anis Nassar (grec-orthodoxe - 7.872 votes préférentiels) à Aley - Mont-Liban IV
- Georges Okaïs (grec-catholique - 11.363 votes préférentiels) et César Maalouf (apparenté, grec-orthodoxe - 3.554 votes préférentiels) dans la Békaa I (Zahlé)
- Antoine Habché (maronite - 14.858 votes préférentiels) dans la Békaa III (Baalbeck-Hermel)
- Wehbé Katicha (grec-orthodoxe - 7.911 votes préférentiels) dans le Liban-Nord I (Akkar)
- Sethrida Geagea (6.677 votes préférentiels) et Joseph Ishak (5.990 votes préférentiels) à Bécharré, Fady Saad (9.842 votes préférentiels) (maronites) à Batroun (Liban-Nord III)

Apparentés (2)

- Henri Chedid (maronite - 1.584 votes préférentiels) dans la Békaa II (Békaa-Ouest - Rachaya)

- Jean Talouzian (arménien-catholique, proche des FL - 4.166 votes préférentiels) - Beyrouth I


Bloc Kataëb (3 députés)

- Samy Gemayel (13.968 votes préférentiels) et Elias Hankache (2.583 votes préférentiels) (maronites) dans le Metn (Mont Liban II)
- Nadim Gemayel (maronite - 4.096 votes préférentiels) à Beyrouth I


Bloc Marada (3 députés)

- Tony Frangié (11.407 votes préférentiels) et Estephan Doueihy (5.435 votes préférentiels) (maronites) à Zghorta, Fayez Ghosn (grec-orthodoxe - 4.224 votes préférentiels) dans le Koura (Liban-Nord III)


Courant du Futur (19 députés)

– Saad Hariri (20.751 votes préférentiels), Nouhad Machnouk (6.411 votes préférentiels), Tammam Salam (9.599 votes préférentiels), Roula Tabch Jaroudi (6.637 votes préférentiels) (sunnites) et Nazih Najm (grec-orthodoxe - 2.351 votes préférentiels) à Beyrouth II
- Tarek Merhebi (14.145 votes préférentiels), Mohammad Sleiman (14.911 votes préférentiels), Walid Baarini (20.426 votes préférentiels) (sunnites) et Hadi Hobeiche (maronite - 13.055 votes préférentiels) dans le Liban-Nord I (Akkar)
- Mohammad Kabbara (9.600 votes préférentiels), Samir Jisr (9.527 votes préférentiels), Dima Jamali (2.066 votes préférentiels) à Tripoli, Sami Fatfat (7.943 votes préférentiels) à Minié, et Othman Alameddine (10.221 votes préférentiels) (sunnites) à Denniyé, dans le Liban-Nord II
- Bahia Hariri (sunnite - 13.739 votes préférentiels) à Saïda, dans le Liban-Sud I
- Mohammad Hajjar (sunnite - 10.003 votes préférentiels) dans le Chouf, dans le Mont-Liban IV (Chouf-Aley)
- Assem Araji (sunnite - 7.224 votes préférentiels) dans la Békaa I (Zahlé)
- Mohammad Qaraaoui (sunnite - 8.768 votes préférentiels) dans la Békaa II (Békaa-Ouest - Rachaya)
- Bakr Hojeiri (sunnite - 5.994 votes préférentiels) dans la Békaa III (Baalbeck-Hermel)


Bloc Mikati (4 députés)

- Nagib Mikati (sunnite - 21.300 votes préférentiels), Ali Darwiche (alaouite - 2.246 votes préférentiels), Jean Obeid (maronite - 1.136 votes préférentiels) et Nicolas Nahas (grec-orthodoxe - 1.057 votes préférentiels) à Tripoli - Liban-Nord II


Bloc Karamé (2 députés)

- Fayçal Karamé (sunnite - 7.126 votes préférentiels) à Tripoli, Jihad Samad (sunnite - 11.897 votes préférentiels) à Minié - Liban-Nord II


Bloc Joumblatt (9 députés)

- Waël Bou Faour (druze - 10.677 votes préférentiels) dans la Békaa II (Békaa-Ouest - Rachaya)
- Hadi Abou el-Hosn (druze - 11.844 votes préférentiels) à Baabda - Mont-Liban III
- Teymour Joumblatt (11.478 votes préférentiels) et Marwan Hamadé (7.266 votes préférentiels) (druzes), Bilal Abdallah (sunnite - 8.492 votes préférentiels) et Nehmé Tohmé (grec-catholique (7.253 votes préférentiels) dans le Chouf, Akram Chehayeb (druze - 14.088 votes préférentiels) et Henri Hélou (maronite - 7.894 votes préférentiels) à Aley - Mont-Liban IV.
- Fayçal Sayegh (druze - 1.902 votes préférentiels) à Beyrouth II


Hezbollah et apparentés (14 députés)

Hezbollah (13 députés)

- Anouar Jomaa (15.601 votes préférentiels) à Zahlé - Békaa I
- Ali Ammar (13.692 votes préférentiels) à Baabda
- Amine Cherri (22.961 votes préférentiels) à Beyrouth II
- Hussein Hajj Hassan (15.662 votes préférentiels), Ali Mokdad (17.321 votes préférentiels), Ibrahim Moussaoui (16.942 votes préférentiels), Ihab Hamadé (18.404 votes préférentiels) (chiites) et Walid Succariyé (sunnite - 6.916 votes préférentiels) dans la Békaa III (Baalbeck-Hermel)
- Nawaf Moussaoui (24.379 votes préférentiels) et Hussein Jechi (23.864 votes préférentiels) au Liban-Sud II (Tyr-Zahrani)
- Mohammad Raad (43.797 votes préférentiels), Hassan Fadlallah (39.722 votes préférentiels) et Ali Fayad (27.460 votes préférentiels) au Liban-Sud III (Bint Jbeil, Nabatiyé, Marjeyoun-Hasbaya)

Le candidat du Hezbollah à Jbeil, Hussein Zeaïter, ayant échoué à franchir le seuil électoral, a été éliminé.

Apparenté (1)

- Jamil Sayed (chiite - 33.223 votes préférentiels) dans la Békaa III (Baalbeck-Hermel)


Amal et apparentés (17 députés)

Amal (16 députés)

Les 16 candidats du mouvement dirigé par le président sortant de la Chambre, Nabih Berry, ont été élus. Il s'agit de :

- Nabih Berry (42.137 votes préférentiels), Ali Khreiss (15.672 votes préférentiels), Inaya Ezzedine (18.815 votes préférentiels), Ali Osseirane (2.203 votes préférentiels) et Michel Moussa (4.162 votes préférentiels) au Liban-Sud II (Tyr-Zahrani)
- Ayoub Hmmayed (7.875 votes préférentiels), Ali Bazzi (9.290 votes préférentiels), Yassine Jaber (7.920 votes préférentiels), Hani Kobeissi (20.504 votes préférentiels), Ali Hassan Khalil (16.765 votes préférentiels), Anouar el-Khalil (druze - 6.347 votes préférentiels), Kassem Hachem (sunnite - 6.012 votes préférentiels) au Liban-Sud III (Bint-Jbeil, Nabatiyé, Marjeyoun-Hasbaya)
- Mohammad Nasrallah (8.897 votes préférentiels) dans la Békaa II (Békaa-Ouest - Rachaya)
- Ghazi Zeaïter (17.767 votes préférentiels) dans la Békaa III (Baalbeck-Hermel)
- Mohammad Khawaja (7.834 votes préférentiels) à Beyrouth II
- Fady Alamé (6.348 votes préférentiels) au Mont-Liban III (Baabda)

Apparenté (1)

- Ibrahim Azar (maronite - 11.663 votes préférentiels) à Jezzine, dans le Liban-Sud I

Sunnites pro-8 Mars (3 députés)

- Abdel Rahim Mrad (sunnite - 15.111 votes préférentiels) dans la Békaa II (Békaa-Ouest - Rachaya)
- Oussama Saad (sunnite,  chef de l’Organisation populaire nassérienne - 9.880 votes préférentiels) à Saïda, dans le Liban-Sud I
- Adnan Traboulsi (sunnite, Ahbache - 13.018 votes préférentiels) à Beyrouth II


PSNS (3 députés)

- Assaad Hardane (grec-orthodoxe - 3.321 votes préférentiels) dans la circonscription du Liban-Sud III (Bint Jbeil, Nabatiyé, Marjeyoun-Hasbaya)
- Albert Mansour (grec-catholique - 5.881 votes préférentiels) dans la Békaa III (Baalbeck-Hermel)
- Salim Saadé (grec-orthodoxe - 5.263 votes préférentiels) dans la circonscription du Liban-Nord III (Batroun, Koura, Zghorta, Bécharré)


Société civile (1 député)

- Paula Yacoubian (arménienne-orthodoxe - 2.500 votes préférentiels) à Beyrouth I


Indépendants (6 députés)

- Edy Demerdjian (arménien-orthodoxe - 77 votes préférentiels) à Zahlé
- Michel Murr (grec-orthodoxe - 11.945 votes préférentiels) dans le Metn - Mont-Liban II

- Fouad Makhzoumi (sunnite - 11.346 votes préférentiels) à Beyrouth II
- Farid Haykal el-Khazen (maronite - 9.081 votes préférentiels), sur la liste Kataëb/Fares Souhaid, a été élu dans le Kesrouan
- Moustapha Husseini (256 votes préférentiels), indépendant sur liste Kataëb/Fares Souhaid (chiite) à Jbeil

- Michel Mouawad (maronite - 8.571 votes préférentiels) à Zghorta (Liban-Nord III)







Lire aussi

Législatives libanaises : les résultats (pas encore officiels) par circonscription

Législatives libanaises 2018 : Les leçons à retenir du scrutin
Législatives 2018 : ce qu'en dit la presse locale et régionale

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'Orient-Le Jour

Bonjour,

Les noms de Chamel Roukoz, Nehmat Frem et Moustapha Ali Hussein figurent bien dans l’article en question. Quant à l’adhésion de M. Moawad au bloc « Le Liban Fort », nous vous invitons à lire l’article suivant : « Moawad : Je veux concilier mes positions souverainistes et mon soutien au mandat ».

Merci de votre fidélité,

La rédaction

Antoine Safi

Pouvez vous expliquer comment votre compte est bon à 128 députés élus et les noms de Nehmat Frem et Shamel Roukoz et le député Alaouite de Akkar ne sont pas mentionnés?
J’ai appelé personnellement M Michel Mouawad qui m’a confirmé qu’il fait partie du bloc « Liban Fort ». L’Orient Le Jour doit rester un journal à information indépendante par respect pour son Histoire .

Ziad Gabriel Habib

Bon. Les urnes ont parlé et cela est déjà une bonne nouvelle. Maintenant mesdames messieurs au bouleau. Notre Liban est dans un état lamentable. Il faut donner la priorité aux priorités. Mais quelles sont vos prorités? Chômage, ordures, électricité, pollution, santé publique...Inchallah oui! Quand on analyse les votes préferentiels, on peut avoir quelques doutes. Mais gardons la foi. Oui la foi, mais en qui? En les seigneurs ou en les dieux, en le père, le fils ou le petit fils...Un certain prophète a dit un jour: ne pleures pas un pays que tes mains n'ont su préserver. Alors, nos larmes sont-elles celles d'un crocodile?

Wlek Sanferlou

La liste que l'on doit voir n'est pas des parlementaires! Elle devrait être celle de tout libanais qui manque de vrai sécurité sociale, de sécurité maladie, de protection contre la pollution, contre le mophishisme dans la gestion des déchets, de l'électricité, des lois, de la justice, enfin tout ce qui leur manque pour se considérer citoyens...
La liste des députés illustre juste ceux à qui on versera des salaires pour au moins 4ans pour qu'ils nous racontent des contes de Grimm version moyen orient.

Sarkis Serge Tateossian

Le Liban finira par trouver sa voix de sagesse, de grandeur et de générosité.

Cela peut se réaliser seulement dans son esprit d'ouverture, son désir d'indépendance, et son sens de responsabilité.

L'intérêt du Liban d'abord.

Bonne chance au peuple du cèdre.

gaby sioufi

pour voir juste, faut pouvoir dissequer la personnalite de chaque nouvel elu .
qu'on le dit - qu'on le croit apparente a ceux ci ou a ceux la pareil.
difficile mais pas impossible.
DANS TS LES CAS, leur vrai visage sera a decouvert au fur et a mesure que vont les jours, semaines et mois a venir.

APRES TOUT FAUT PAS DIRE - ni croire QUE seuls les candidats de la ste civile valaient la peine d'etre elus....

Jean abou Fayez

Yalla! C'est un beau jour pour le peuple libanais. Le Liban vivra !

Irene Said

On a oublié Papi Khameneï, parent par alliance...!
Irène Saïd

LA TABLE RONDE

SVP RELISEZ BIEN LES NOMS DES ÉLUS DANS TOUTES LES FORMATIONS DE PARTI . A PART LE HEZB LIBANAIS RÉSISTANT ET AMAL , TOUS , JE DIS BIEN TOUS,COMPORTENT DES NOMS DES FONDATEURS OU PATRONS DE CES PARTIS POLITIQUES.

Des neveux , EPOUSE, beau frère, gendre cousin , TANTE etc...

Faut pas faire le sourd ou l'aveugle qui ne veut rien entendre ni rien voir.

Soeur Yvette

?????? !!!!!!! je ne comprends pas...

Antoine Sabbagha

On a bien divisé le gâteau .Ainsi le Courant du Futur avec 19 députés avec le Bloc "Liban fort" 29 députés et avec les Forces libanaises et apparentés 16 députés soit un total de 64 députés bloc assez fort pour faire face au camp adverse .

Stes David

Le point le plus important semble être "une participation plus faible qu'attendu 49,2%" ...

carlos achkar

Maintenant il faut former une opposition au CPL et au HEZB pour la survie du Liban.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

YIA 3AYNÉ !

Législatives libanaises : la répartition des forces au sein du nouveau Parlement

09/05/2018

Le Parlement libanais, à Beyrouth. Photo diak/Bigstock

Liban

Le bloc Hezbollah/Amal et affiliés est le plus important au sein du nouvel hémicycle; les Forces libanaises enregistrent une importante progression.

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
L'Orient-Le Jour

Bonjour,

Les noms de Chamel Roukoz, Nehmat Frem et Moustapha Ali Hussein figurent bien dans l’article en question. Quant à l’adhésion de M. Moawad au bloc « Le Liban Fort », nous vous invitons à lire l’article suivant : « Moawad : Je veux concilier mes positions souverainistes et mon soutien au mandat ».

Merci de votre fidélité,

La rédaction

Antoine Safi

Pouvez vous expliquer comment votre compte est bon à 128 députés élus et les noms de Nehmat Frem et Shamel Roukoz et le député Alaouite de Akkar ne sont pas mentionnés?
J’ai appelé personnellement M Michel Mouawad qui m’a confirmé qu’il fait partie du bloc « Liban Fort ». L’Orient Le Jour doit rester un journal à information indépendante par respect pour son Histoire .

Ziad Gabriel Habib

Bon. Les urnes ont parlé et cela est déjà une bonne nouvelle. Maintenant mesdames messieurs au bouleau. Notre Liban est dans un état lamentable. Il faut donner la priorité aux priorités. Mais quelles sont vos prorités? Chômage, ordures, électricité, pollution, santé publique...Inchallah oui! Quand on analyse les votes préferentiels, on peut avoir quelques doutes. Mais gardons la foi. Oui la foi, mais en qui? En les seigneurs ou en les dieux, en le père, le fils ou le petit fils...Un certain prophète a dit un jour: ne pleures pas un pays que tes mains n'ont su préserver. Alors, nos larmes sont-elles celles d'un crocodile?

Wlek Sanferlou

La liste que l'on doit voir n'est pas des parlementaires! Elle devrait être celle de tout libanais qui manque de vrai sécurité sociale, de sécurité maladie, de protection contre la pollution, contre le mophishisme dans la gestion des déchets, de l'électricité, des lois, de la justice, enfin tout ce qui leur manque pour se considérer citoyens...
La liste des députés illustre juste ceux à qui on versera des salaires pour au moins 4ans pour qu'ils nous racontent des contes de Grimm version moyen orient.

Sarkis Serge Tateossian

Le Liban finira par trouver sa voix de sagesse, de grandeur et de générosité.

Cela peut se réaliser seulement dans son esprit d'ouverture, son désir d'indépendance, et son sens de responsabilité.

L'intérêt du Liban d'abord.

Bonne chance au peuple du cèdre.

gaby sioufi

pour voir juste, faut pouvoir dissequer la personnalite de chaque nouvel elu .
qu'on le dit - qu'on le croit apparente a ceux ci ou a ceux la pareil.
difficile mais pas impossible.
DANS TS LES CAS, leur vrai visage sera a decouvert au fur et a mesure que vont les jours, semaines et mois a venir.

APRES TOUT FAUT PAS DIRE - ni croire QUE seuls les candidats de la ste civile valaient la peine d'etre elus....

Jean abou Fayez

Yalla! C'est un beau jour pour le peuple libanais. Le Liban vivra !

Irene Said

On a oublié Papi Khameneï, parent par alliance...!
Irène Saïd

LA TABLE RONDE

SVP RELISEZ BIEN LES NOMS DES ÉLUS DANS TOUTES LES FORMATIONS DE PARTI . A PART LE HEZB LIBANAIS RÉSISTANT ET AMAL , TOUS , JE DIS BIEN TOUS,COMPORTENT DES NOMS DES FONDATEURS OU PATRONS DE CES PARTIS POLITIQUES.

Des neveux , EPOUSE, beau frère, gendre cousin , TANTE etc...

Faut pas faire le sourd ou l'aveugle qui ne veut rien entendre ni rien voir.

Soeur Yvette

?????? !!!!!!! je ne comprends pas...

Antoine Sabbagha

On a bien divisé le gâteau .Ainsi le Courant du Futur avec 19 députés avec le Bloc "Liban fort" 29 députés et avec les Forces libanaises et apparentés 16 députés soit un total de 64 députés bloc assez fort pour faire face au camp adverse .

Stes David

Le point le plus important semble être "une participation plus faible qu'attendu 49,2%" ...

carlos achkar

Maintenant il faut former une opposition au CPL et au HEZB pour la survie du Liban.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

YIA 3AYNÉ !

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué