Spécial législatives libanaises 2018

X

À La Une

Infractions et dérapages, lors des législatives libanaises, en images et vidéos

Liban
OLJ
07/05/2018

L’Association pour la démocratie des élections (LADE), qui a relevé lors des législatives de dimanche plusieurs centaines de violations de la loi électorale, a affirmé lundi que de nouvelles infractions avaient été commises dans toutes les régions du Liban lors du dépouillement et du comptage des bulletins de vote. 

Plusieurs vidéos et images ont été diffusées sur les réseaux sociaux, qui montreraient des infractions ou dérapages dans le cadre des législatives de dimanche, les premières depuis 9 ans.


Ici, des accrochages ayant eu lieu à l'intérieur d'un bureau de vote à Choueifate, dans la circonscription du Mont-Liban IV (Chouf-Aley)


La Lade a également publié plusieurs images d'infractions lors du processus de vote.




Sur cette image postée par la Lade, des enveloppes contenant des bulletins de vote sont laissées à même le sol, sans surveillance.


Selon la Lade, cette vidéo a été tournée au niveau du palais de justice de Saïda. On y voit une urne être ouverte sous un arbre...

La chambre des opérations du ministère de l'Intérieur a réagi et indiqué que les deux hommes qui apparaissent dans la vidéo sont le chef de bureau et le greffier qui étaient en train de transporter le procès-verbal pour le transmettre à la commission de dépouillement devant le palais de Justice à Saïda. 


Sur cette image, également postée par la Lade, une femme dont les épaules sont couvertes d'un drapeau du Hezbollah, en "aide" une autre à voter, derrière l'isoloir.






Ici aussi, on vote en groupe...


Lors d'une conférence de presse, la LADE a critiqué le retard de l'envoi d'urnes de l'étranger dans certaines circonscriptions et le fait que certaines de ces urnes n'aient toujours pas été retrouvées, affectant le dépouillement et décompte des voix dans certaines circonscriptions, notamment celles du Liban-Nord I (Akkar) et de Beyrouth II. La perte de ces urnes avait été révélée plus tôt dans la journée par les Kataëb. 


L'Association a en outre signalé que des pannes et blocages du programme informatique utilisé pour le décompte des voix avaient ralenti ce processus, et que des erreurs avaient du être corrigées, entre autres en ce qui concerne l'enregistrement de votes référencés sous de mauvais numéros de bureaux de vote. L'ONG a par ailleurs condamné les tirs de joie qui ont eu lieu, notamment à Baalbeck-Hermel et Saïda-Jezzine, lors du décompte des voix. 

Revenant sur les violations rapportées la veille, la LADE a condamné une nouvelle fois le non-respect du secret du vote et du silence électoral et les difficultés rencontrées par les personnes à mobilité réduite.  

Les résultats des élections législatives de dimanche n'avaient toujours pas été annoncés lundi en milieu de journée, et une conférence de presse du ministre de l'Intérieur Nohad Machnouk, prévue à 11heures, a été retardée.


Lire aussi

Législatives libanaises 2018 : Les leçons à retenir du scrutin

Législatives 2018 : ce qu'en dit la presse locale et régionale

Législatives libanaises : les résultats (pas encore officiels) par circonscription


Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Remy Martin

Peut-on encore dégringoler plus bas que ça ?

Irene Said

Pouvait-on s'attendre à mieux de la part de citoyens-modèles, champions de la démocratie et du respect des autres ?
Irène Saïd

AIGLEPERçANT

Pire QUE le défaite SERA la mauvais foi du mauvais perdant...houuuuuuu houuuuuu..

Infractions et dérapages, lors des législatives libanaises, en images et vidéos

07/05/2018

Quand on vote à deux, dans un bureau de Tripoli. Le vote en groupe a été noté dans plusieurs bureaux de vote, lors des législatives du 6 mai, au Liban. AFP / IBRAHIM CHALHOUB

Liban

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
Remy Martin

Peut-on encore dégringoler plus bas que ça ?

Irene Said

Pouvait-on s'attendre à mieux de la part de citoyens-modèles, champions de la démocratie et du respect des autres ?
Irène Saïd

AIGLEPERçANT

Pire QUE le défaite SERA la mauvais foi du mauvais perdant...houuuuuuu houuuuuu..

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants