Spécial législatives libanaises 2018

X

Dernières Infos

Législatives libanaises : "Trois facteurs expliquent la faible participation", indique Nadim Gemayel à L'Orient-Le Jour

législatives libanaises 2018


06/05/2018

Nadim Gemayel,  candidat sur la liste Beyrouth n°1 (FL/Kataëb) à Beyrouth I, a estimé dimanche soir que le faible taux de participation aux élections législatives était "problématique" et était dû à plusieurs facteurs. Selon le ministère de l’Intérieur, le taux de participation global était de 46,88% à 18 heures. A Beyrouth I, le taux de participation était de 30,5%. 

"La première raison qui expliquerait cette faible participation est que les électeurs n’ont pas bien compris la nouvelle loi électorale et l’ont considérée comme non représentative", a déclaré M. Gemayel à notre envoyé spécial à Saïfi. "L’autre raison est que la campagne électorale a manqué de réel discours politique. On a parlé de rationnement en électricité et en l’eau, de la corruption… Mais il y avait un manque d’idéologie et de consistance politique dans les discours", a-t-il ajouté. "Les valeurs du 14 Mars et les principes de la révolution du Cèdre qui auraient du être le moteur des électeurs qui ont voté en 2009 n’ont pas du tout été mis en valeur dans les discours, a-t-il ajouté. Les défaites et la déception du peuple du 14 Mars ont fait que les électeurs n’ont plus confiance dans les partis politiques et surtout dans les membres du 14 Mars”.  

De plus, ajoute le candidat, “les candidats indépendants qui ont voulu s’unir dans des listes ont montré qu’ils étaient mal soudés. Cela révèle une certaine incompétence alors que les électeurs avaient beaucoup plus d’attentes à ce niveau". 

Nadim Gemayel a en outre indiqué à L’Orient-Le Jour qu’il fait partie "des trois premiers" dans sa circonscription, en terme de voix, mais que les votes arméniens n’avaient pas encore été dépouillés. "Une victoire pareille serait significative d’un renouveau de confiance que les électeurs m’auraient accordé, ce dans la lignée de mon discours politique de 2009", a-t-il affirmé. 


Lire aussi

Législatives : faible mobilisation, les bureaux de vote ont fermé

Législatives libanaises : voici comment se déroule le décompte des voix

Retour à la page d’accueil

Législatives libanaises : "Trois facteurs expliquent la faible participation", indique Nadim Gemayel à L'Orient-Le Jour

06/05/2018

Le candidat Nadim Gemayel à Saïfi, dimanche 6 mai 2018. Photo Philippe Pernot.

législatives libanaises 2018


Philippe PERNOT | OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué