Spécial législatives libanaises 2018

X

Dernières Infos

Paroles d'électeurs à Douma : "Pour une fois, ma voix peut faire la différence"

législatives libanaises 2018
Pat.K. | OLJ
06/05/2018

Victoria Chdid, mokhtar de Bchéalé, dans le caza de Batroun (Liban-Nord III), se réjouit du fait que les législatives libanaises se déroulent dans le cadre d'une nouvelle loi électorale. "Cette nouvelle loi va permettre de voir la véritable répartition des forces politiques dans la caza de Batroun", estime-t-elle. Le scrutin se déroule bien, assure-t-elle. "Même si la bataille électorale est rude, nous célébrerons tous ensemble le vainqueur", dit-elle.

Les bureaux de vote libanais ont ouvert dimanche matin pour les premières élections législatives au Pays du Cèdre depuis neuf ans, après une période marquée par des épisodes de paralysie politique et la guerre en Syrie, l'un de ses pays voisins. Depuis 2009, les députés libanais ont auto-prorogé leur mandat à trois reprises. Les bureaux de vote ont ouvert à 07h00, heure locale, et fermeront à 19h00.



A Douma, dans la même circonscription, Maria Issa Rahbané, assure qu'elle vote "pour le changement". "Je suis heureuse aujourd'hui, car pour une fois, ma voix peut faire la différence. Je veux donner une chance aux nouveaux venus et aux jeunes qui pourront porter ce changement". Pour elle, "il faudrait que le vote devienne obligatoire au Liban, afin de responsabiliser les citoyens". "Tout le monde doit voter, car avec cette nouvelle loi électorale, le changement est possible".


Conformément à la nouvelle loi électorale ratifiée en décembre dernier, un système de représentation proportionnelle a été mis en place. Le nombre de circonscriptions a aussi été modifié et les Libanais de l'étranger ont été pour la première fois autorisés à voter. Depuis les élections de 2009, le Parlement a étendu à trois reprises son propre mandat, dont la durée originelle était de quatre ans. Les premiers résultats officieux sont attendus dans la nuit de dimanche à lundi.


Lire aussi

Législatives 2018 : Tout ce qu’il faut savoir en ce jour de vote


Retrouvez ici, notre espace dédié aux législatives libanaises






Retour à la page d’accueil

Paroles d'électeurs à Douma : "Pour une fois, ma voix peut faire la différence"

06/05/2018

Pour Maria Issa Rahbané, qui vote à Douma dans le cadre des législatives libanaises, le vote devrait être obligatoire au Liban "afin de responsabiliser les citoyens". Photo Patricia Khoder

Victoria Chdid, mokhtar de Bchéalé estime que les législatives libanaises, les premières depuis 9 ans, va permettre de montrer le vrai visage politique du caza de Batroun. Photo Patricia Khoder

législatives libanaises 2018

Pat.K. | OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué