Spécial législatives libanaises 2018

X

Liban

Berry : « Des parties veulent la tête de la résistance, à travers les législatives »

Législatives 2018
OLJ
01/05/2018

Le président du Parlement Nabih Berry a affirmé hier à une délégation populaire de Sarafand, dont il recevait les membres en sa résidence, à Msayleh, que « plusieurs parties veulent la tête de la résistance, créée par l’imam Moussa Sadr, à travers les législatives ». « Ce n’est plus un secret pour personne », a-t-il affirmé, faisant allusion au chef du CPL, Gebran Bassil, qui avait organisé un meeting électoral, samedi dernier, à Tyr-Zahrani. M. Berry a ajouté que « l’alliance entre Nabih Berry et Hassan Nasrallah, soit entre le mouvement Amal et le Hezbollah, était certes une nécessité, autrefois. Mais, aujourd’hui, cette alliance est prédestinée. Et nul ne peut lui porter atteinte car elle est solide comme le roc du Sud ». Le chef du mouvement Amal a invité les membres de la délégation, de même que tous les habitants du Sud à ne pas permettre aux votes obstructionnistes de percer les listes du parti chiite. Il leur a demandé « de voter massivement et de transformer la journée du 6 mai en plébiscite ».
Les propos de M. Berry sont une réponse claire au chef du CPL, Gebran Bassil, dont le meeting électoral à Maghdouché, au cours du week-end, a été perçu comme une provocation à l’adresse du chef du mouvement Amal. « Personne ne peut m’interdire de venir vous voir, et je vous ai promis de ne pas vous quitter, malgré toutes les difficultés, avait lancé M. Bassil à ses partisans. Ce caza est important pour moi, car il constitue une partie du Sud où beaucoup sont tombés en martyrs pour que nous puissions continuer. » Le chef du CPL n’avait pas manqué de saluer « la résistance et son maître », le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah. Mais il avait ouvertement dénoncé les problèmes que rencontrent ses partisans, au Sud, notamment « l’accès à l’emploi ou la mainmise sur des terrains à Miyé-Miyé ou Darb el-Sim ». « Cela est dû à la négligence et au fait qu’on vous a laissés tomber », avait-il conclu.

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Berry : « Des parties veulent la tête de la résistance, à travers les législatives »

01/05/2018

Nabih Berry lors de son allocution à Msayleh. Photo Ani.

Législatives 2018

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué