Spécial législatives libanaises 2018

X

Liban

Frangié : Nous sommes libanais, nous sommes du Machrek, nous sommes arabes

Législatives 2018
OLJ
01/05/2018

Le chef du courant des Marada Sleiman Frangié a tiré à boulets rouges hier sur « le discours sécessionniste, factieux et raciste qui n’a fait que des perdants, à commencer par les chrétiens », se situant lui-même, « pour l’histoire », aux antipodes d’un tel discours et décochant ses flèches, sans les nommer, tantôt contre les Forces libanaises, tantôt contre le CPL.
« Nous devons tirer les leçons du passé », a-t-il lancé au cours d’un meeting à Bnechii de toute la liste électorale qu’il appuie dans la grande circonscription à prédominance chrétienne du Liban-Nord (Batroun-Koura-Zghorta-Bécharré).
« Il ne suffit pas de lancer des slogans sur des droits présumés ou de chercher à récupérer les droits ; il faut tirer les leçons de ce qui s’est passé, de leur aventurisme, de leurs guerres qui ont coûté aux chrétiens martyrs et exodes, et qui, si l’on y regarde de près, ont entraîné la perte de beaucoup de nos droits et privilèges. Ils peuvent bien nous dire qu’ils sont en train de récupérer nos droits, n’oublions pas que ce sont eux qui, par leur égoïsme et leur arrogance, ont laissé se perdre beaucoup de nos droits », a-t-il noté.
« Personne n’est en mesure de supprimer l’autre », a redit M. Frangié, qui a affiché la reconnaissance de son parti du « droit à la différence ».

Trois niveaux d’identité
Le chef des Marada a insisté en particulier sur les trois niveaux d’identité qu’il revendique. « Dès le départ, a-t-il dit, nous avons cerné nos trois niveaux d’identité. Nous sommes libanais, nous sommes du Machrek et nous sommes arabes », et de souligner que « ce sont les chrétiens du Machrek qui ont, historiquement, “retrouvé l’arabité” durant la période de la renaissance arabe, au XIXe siècle ».
« Nous sommes à quelques jours du 17 mai, date à laquelle le président Sleiman Frangié a fait échec à un accord humiliant avec l’ennemi, a-t-il rappelé. Et que voyons-nous aujourd’hui ? Ce que nous voyons, c’est que tantôt en raison d’une “erreur”, tantôt en raison d’une négligence, tantôt par une photo et tantôt par une carte, tantôt dans une déclaration et tantôt par une allusion, furtivement, nous avançons vers la normalisation. »
M. Frangié a encore promis à ses partisans que les Marada auront, à la prochaine échéance électorale, des candidats dans toutes les régions. Tous les candidats de la liste parrainée par M. Frangié ont ensuite pris la parole. Il s’agit, rappelle-t-on, de Boutros Harb, Tony Frangié, Fayez Ghosn, Abdallah Zakhem, Estephan Doueihy, Salim Karam, Roy Issa el-Khoury, Melhem Tok, Raflé Diab et Karim Racy.

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON DEVRAIT S,ARRETER AU : NOUS SOMMES LIBANAIS !

Le Faucon Pèlerin

Nous sommes Libanais ! Daccord.
Nous sommes du Machrek (Levant) ! D'accord.
Nous sommes des Arabes ! Pas d'accord, nous sommes d'origine syriaque arabisés.
Vous vous appelez "Frangié" donc vous êtes "Européen"

Frangié : Nous sommes libanais, nous sommes du Machrek, nous sommes arabes

01/05/2018

Sleiman Frangié s’exprimant lors du meeting. Photo Ani

Législatives 2018

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON DEVRAIT S,ARRETER AU : NOUS SOMMES LIBANAIS !

Le Faucon Pèlerin

Nous sommes Libanais ! Daccord.
Nous sommes du Machrek (Levant) ! D'accord.
Nous sommes des Arabes ! Pas d'accord, nous sommes d'origine syriaque arabisés.
Vous vous appelez "Frangié" donc vous êtes "Européen"

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué