Spécial législatives libanaises 2018

X

À La Une

Ali el-Amine violemment agressé par des partisans du Hezbollah

Liban

"Ce sont tes partisans du Hezbollah qui sont les vrais voyous", a lancé cet opposant notoire au parti chiite et candidat aux législatives, à l'intention du président Aoun.

OLJ
22/04/2018

Le journaliste Ali el-Amine, qui a formé une liste d’opposition au Hezbollah dans la circonscription du Liban-Sud III en vue des élections législatives, a été violemment agressé dimanche dans la localité de Chaqra, dans le caza de Bent Jbeil, par une trentaine de partisans du parti chiite, selon plusieurs médias locaux.

Le candidat, sérieusement blessé, a été transporté à l'hôpital de Tebnine, pour des examens complémentaires.



Ali el-Amine, allongé sur un lit d'hôpital, passant des examens médicaux à l'hôpital de Tebnine, le 22 avril 2018. Photo Ani


Dans une vidéo diffusée dans la journée, M. el-Amine indique qu'il avait été empêché de quitter la localité de Chaqra. "J'ai été la victime d'une attaque de la part de plus de 30 partisans du Hezbollah", explique-t-il dans cette vidéo, dans laquelle il indique avoir perdu des dents après avoir été frappé sur tout le corps.

Dans cette vidéo, le candidat, opposant notoire au Hezbollah, a qualifié ses agresseurs de "voyous" en référence aux propos tenus il y a quelques semaines par le leader du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, à l'encontre du leader du mouvement Amal Nabil Berry en le traitant de voyou. Ces propos avaient suscité la colère de partisans d'Amal qui avaient investi les rues dans certains secteurs de la capitale.



Ali el-Amine s'est ensuite adressé au chef de l'Etat, Michel Aoun. "Ce sont tes partisans du Hezbollah qui sont les vrais voyous". Il s'est également adressé à la commission de  supervision des élections législatives. "J'ai été agressé parce que je collais des affiches à mon effigie malgré les menaces dont j'ai été l'objet", a-t-il déclaré. "Je dirai d'autres choses dans les prochains jours", a-t-il prévenu.

Dans la journée, le courant du Futur a condamné cette agression, dénonçant "les intimidations contre les citoyens". Le Hezbollah ne s'est pas encore exprimé sur cette affaire mais son leader, Hassan Nasrallah, doit prendre la parole dans l'après-midi à l'occasion d'un meeting électoral destiné aux habitants de Jbeil et du Kesrouan. L'ancien ministre de la Justice, Achraf Rifi, s'est dit solidaire avec Ali el-Amine et a dénoncé une "agression terroriste, +daechiste+ de la part de partisans du Hezbollah".

La campagne des législatives s'est considérablement durci ces dernières semaines, notamment autour des opposants déclarés au Hezbollah. L'un d'eux, le cheikh Abbas Jawhari, a été, selon lui, empêché de présenter sa candidature à Baalbeck-Hermel.



Lire aussi

Ali el-Amine, un chiite protégé par sa seule libanité

L’affaire Jawhari et autres méthodes du Hezbollah


Pour mémoire

Initiative chiite élargie contre le Hezbollah

Ali el-Amine à « L’OLJ » : Les accusations de collaboration avec Israël pourraient paver la voie à des actions hostiles



Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bibette

La victime Ali El-Amine est le petit David contre le geant Goliath - Hezbollah-Wilaayet el Faqih ! Democratie??? Chou???

Sarkis Serge Tateossian

Des actes graves anti-democratiques,
S'il s'agit d'un acte isolé, cela peut encore se concevoir...

Attention, la liberté n'a pas de prix.

Bery tus

Voila le sens démocratique et civiliser qu'on arrete pas de nous rabacher les oreilles ou le syx avec !!

si c'est ce que vous appeler la democratie et le sens de la civilite alors on passera ..

mais cela ne nous surprend pas du tout nous savions que cela allait arriver

donc svp il faut arreter de desinformer le peuple avec votre sens democratique et surtout votre acceptation des opposants !!

car en l'affirmant vous vous enfoncer encore plus !!

Irene Said

C'est de cette façon que vos miliciens,

Monsieur Hassan Nasrallah,

"résistent à Israël ?"

Vous pouvez nous abreuver avec tous les discours que vous voulez...
ces dernières violences envers M.Ali el-Amine nous prouvent une fois de plus ce que votre parti est vraiment et où vous voulez mener le Liban: vers une dictature de la pire espèce, tout simplement !
Irène Saïd



L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA HONTE ! LA HONTE ! LA HONTE ! OU EST LE PRESIDENT FORT ? OU EST L,ETAT FORT ? DES BOURDES !!!

IMB a SPO

Democratie? Mon C.! Ca cést le Liban des voyous....

Wlek Sanferlou

On est tous avec Ali AlAmine qu'on soit de son opinion ou non. Dans un Liban démocratique on est tous libanais libres de nos opinions et positions tout en préservant la patrie.
Ses attaquants doivent évoluer...
Allah karim

Wlek Sanferlou

Ayant appris les leçons des Ayatollah, de Poutine, Sissi et compagnie: on prétend à la démocratie à l'honnêteté et à l'ouverture d'esprit tout en tabassant, éliminant et effrayant ses opposants!
Le hezb traite-t-il tout les autres libanais comme israeliens??

Ali el-Amine violemment agressé par des partisans du Hezbollah

22/04/2018

Le journaliste Ali el-Amine. Photo D.R.

Liban

"Ce sont tes partisans du Hezbollah qui sont les vrais voyous", a lancé cet opposant notoire au parti chiite et candidat aux législatives, à l'intention du président Aoun.

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
Bibette

La victime Ali El-Amine est le petit David contre le geant Goliath - Hezbollah-Wilaayet el Faqih ! Democratie??? Chou???

Sarkis Serge Tateossian

Des actes graves anti-democratiques,
S'il s'agit d'un acte isolé, cela peut encore se concevoir...

Attention, la liberté n'a pas de prix.

Bery tus

Voila le sens démocratique et civiliser qu'on arrete pas de nous rabacher les oreilles ou le syx avec !!

si c'est ce que vous appeler la democratie et le sens de la civilite alors on passera ..

mais cela ne nous surprend pas du tout nous savions que cela allait arriver

donc svp il faut arreter de desinformer le peuple avec votre sens democratique et surtout votre acceptation des opposants !!

car en l'affirmant vous vous enfoncer encore plus !!

Irene Said

C'est de cette façon que vos miliciens,

Monsieur Hassan Nasrallah,

"résistent à Israël ?"

Vous pouvez nous abreuver avec tous les discours que vous voulez...
ces dernières violences envers M.Ali el-Amine nous prouvent une fois de plus ce que votre parti est vraiment et où vous voulez mener le Liban: vers une dictature de la pire espèce, tout simplement !
Irène Saïd



L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA HONTE ! LA HONTE ! LA HONTE ! OU EST LE PRESIDENT FORT ? OU EST L,ETAT FORT ? DES BOURDES !!!

IMB a SPO

Democratie? Mon C.! Ca cést le Liban des voyous....

Wlek Sanferlou

On est tous avec Ali AlAmine qu'on soit de son opinion ou non. Dans un Liban démocratique on est tous libanais libres de nos opinions et positions tout en préservant la patrie.
Ses attaquants doivent évoluer...
Allah karim

Wlek Sanferlou

Ayant appris les leçons des Ayatollah, de Poutine, Sissi et compagnie: on prétend à la démocratie à l'honnêteté et à l'ouverture d'esprit tout en tabassant, éliminant et effrayant ses opposants!
Le hezb traite-t-il tout les autres libanais comme israeliens??

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué