Spécial législatives libanaises 2018

X

Liban

Chouf-Aley : Il est temps de mettre fin aux actes irresponsables, lance Geagea

Législatives 2018 - Chouf-Aley
OLJ
21/04/2018

Le chef des Forces libanaises (FL) Samir Geagea a insisté sur l’importance de l’entente entre les habitants de la Montagne, appelant à mettre fin aux « actes irresponsables » et aux déclarations « à l’aveuglette ».
M. Geagea faisait ainsi allusion aux propos tenus il y a une semaine par le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil. Lors d’un dîner tenu par le département CPL de Aley, M. Bassil avait déclaré : « Nous nous félicitons de la réconciliation (druzo-chrétienne) de la Montagne. Mais nous n’avions pas besoin de nous réconcilier avec qui que ce soit parce que nous n’étions disputés avec personne, et les combats ne nous concernaient pas. »
S’exprimant hier devant une délégation du Chouf conduite par le député sortant Georges Adwan, qui brigue un nouveau mandat parlementaire, le leader des FL a déclaré que son parti s’est vu encerclé, dans le but de le neutraliser, dans certaines régions. « C’est ainsi que nous avons fini par former des listes dans 11 circonscriptions », a-t-il déploré, avant de poursuivre : « Nous allons boycotter le scrutin dans certaines circonscriptions, dont Tyr-Zahrani, sachant que nous avons essayé de mener bataille aux côtés de nos amis du CPL et de Riad el-Assaad (opposant de longue date au président de la Chambre Nabih Berry), sans succès. » « Nous sommes obligés de ne pas reconnaître ceux qui ont honte d’être nos amis », a encore dit le chef des FL.
Pour ce qui est de la bataille électorale dans la circonscription Chouf-Aley, M. Geagea a souligné que sa formation adopte une politique axée sur l’entente avec les druzes. « Il n’y a pas de motifs de conflit entre nous, exception faite de quelques petits points.D’autant qu’avec le PSP, nous convergeons sur nombre de politiques générales », a expliqué le leader maronite, insistant sur « l’importance du maintien de l’entente entre les habitants de la Montagne ». « C’est à la faveur de cette logique que nous avons tissé une alliance électorale avec le PSP à Baabda et à Chouf-Aley », a-t-il précisé.
Notons enfin que Waël Bou Faour, député joumblattiste de Rachaya, a également répondu aux propos de Gebran Bassil hier. « Aucun siège parlementaire ne mérite d’attiser à nouveau les tensions entre Libanais », a-t-il dit depuis le siège de l’archevêché grec-orthodoxe de Rachaya.

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Chouf-Aley : Il est temps de mettre fin aux actes irresponsables, lance Geagea

21/04/2018

Samir Geagea s’exprimant hier. Photo ANI

Législatives 2018 - Chouf-Aley

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué