Spécial législatives libanaises 2018

X

Liban

Liban-Nord II : Une polémique éclate entre Safadi et Mikati à Tripoli

Liban-Nord II
OLJ
17/04/2018

À Tripoli, la tension électorale ne cesse de monter sur fond d’un nouvel échange d’accusations, cette fois-ci entre l’ancien ministre Mohammad Safadi et l’ancien Premier ministre Nagib Mikati. Selon un observateur tripolitain, le conflit pourrait s’expliquer par le fait que M. Safadi, qui s’est retiré de la course électorale, a exprimé son soutien à la liste parrainée par le courant du Futur.
S’adressant hier à ses partisans, M. Safadi les a incités à participer massivement au scrutin du 6 mai, affirmant qu’ils sont concernés par ces prochaines élections. Selon cet observateur, « de nombreux partisans de M. Safadi refusent de voter en faveur du courant du Futur, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur l’accord conclu entre l’ancien ministre et le parti concernant l’étape postélectorale ».
Dans son discours, M. Safadi a attaqué M. Mikati, candidat à l’un des sièges sunnites de la circonscription du Liban-Nord II (Tripoli-Minié-Denniyé), surnommant la liste « al-Azm » qu’il préside « la liste de Satan ». Il a expliqué dans ce cadre qu’il avait déjà travaillé avec M. Mikati et « qu’il a œuvré à consolider sa présence à la tête du gouvernement ». « Mais cet homme aime semer la zizanie, il aime mentir et il ne s’intéresse nullement à la situation des Tripolitains ou des musulmans », a ainsi déclaré M. Safadi. Le député sortant a entre-temps été reçu hier à la Maison du centre par le Premier ministre Saad Hariri.
La réponse ne s’est pas fait attendre. Toufic Sultan, candidat à l’un des sièges sunnites sur la liste « al-Azm », a tenu une conférence de presse déclarant que les propos tenus par Mohammad Safadi manquent de « politesse » et « n’ont aucun rapport avec la politique ». « Il a adopté un langage à travers lequel il présente ses lettres de créance (en allusion au Premier ministre Saad Hariri), qui, à mon avis, ne lui serviront pas, encore moins Tripoli ».
Par ailleurs, M. Mikati a poursuivi hier sa campagne électorale, prenant part à une rencontre-débat à Tripoli-Mina. Il a appelé les présents à voter « massivement » en faveur de sa liste « afin de former un important bloc nordiste au Parlement ». Il a en outre affirmé que l’une de ses priorités « est d’élaborer des lois qui encouragent l’investissement en dehors de la capitale ». M. Mikati a également pris part à une rencontre organisée à Alma, dans le caza de Denniyé.
L’ancien ministre de la Justice et candidat à l’un des sièges sunnites au Liban-Nord II, Achraf Rifi, a pour sa part déclaré, lors d’une rencontre populaire à Mina, que « l’une de ses missions est d’œuvrer à la réconciliation entre les habitants de Jabal Mohsen et ceux de Tripoli ». Et d’affirmer : « Avec vous, nous formerons une ligne de défense de notre identité. (…) Nous croyons uniquement aux armes de l’armée et des Forces de sécurité intérieure. (…) Nous n’accepterons pas d’être représentés par des personnes liées au Hezbollah et à l’Iran (…). »
Enfin, Ghassan Jisr, représentant le député Samir Jisr, a déclaré, lors d’un brunch organisé en son honneur à Kobbé, que « le courant du Futur, sous la direction de Saad Hariri, représente la stabilité politique ».

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Liban-Nord II : Une polémique éclate entre Safadi et Mikati à Tripoli

17/04/2018

Nagib Mikati en campagne, hier, à Tripoli. Photo ANI

Mohammad Safadi, hier, en compagnie de Saad Hariri. Photo Dalati et Nohra

Liban-Nord II

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué