Spécial législatives libanaises 2018

X

Liban

Audi aux électeurs : Ne votez pas pour ceux qui ont dépouillé le Liban et bloqué la vie démocratique dans le pays

Communautés

Le métropolite a plaidé en faveur d’une forte présence féminine au Parlement.

OLJ
10/04/2018

C’est un véritable réquisitoire contre la classe politique, et plus particulièrement la Chambre des députés, que le métropolite Élias Audi a dressé dans son homélie pascale, dimanche.
Mgr Audi a célébré la « hajmé » et la messe solennelle de Pâques en la cathédrale Saint-Georges des grecs-orthodoxes du centre-ville, en présence d’une foule nombreuse de fidèles et de personnalités politiques, administratives et de sécurité, notamment le vice-président du Conseil et ministre de la Santé, Ghassan Hasbani, le député Atef Majdalani et l’ancien ministre de la Culture, Tarek Mitri.

Après avoir encouragé les Libanais à prendre part aux législatives, en soulignant l’importance de cette échéance pour « une vie démocratique saine au Liban », le métropolite les a invités à choisir avec soin leurs représentants à la Chambre. Et pour cause : « Il est important que la population ait son mot à dire et demande des comptes (à travers les urnes) à ceux qui ont soit négligé leur mission, soit ne l’ont pas accomplie », a-t-il insisté.

« Nous vivons dans une situation difficile. Les gens ont du mal à joindre les deux bouts et assurer le minimum d’une vie digne à leurs enfants. Ils se plaignent d’une situation économique qui va de mal en pis, du chaos, de la corruption, de la dilapidation des fonds publics, de l’incapacité de l’État à gérer des dossiers vitaux. Ce qui est tragi-comique, c’est que nous entendons aussi les politiques se plaindre de cette situation. À aucun moment le Parlement n’a bronché, ouvert une enquête ou demandé des comptes à qui que ce soit. Les gens en ont assez des échanges d’accusations, des conflits et des dialogues stériles. Il est important qu’ils aient aujourd’hui leur mot à dire. La mission du député est extrêmement importante puisque c’est lui qui légifère et qui contrôle l’action de l’exécutif, mais notre problème au Liban est que notre gouvernement est devenu un mini-Parlement. Comment un Parlement peut-il s’autocontrôler ? » s’est indigné Mgr Audi qui a déploré l’absence d’une opposition « efficace ». Il a dans le même temps exprimé son mécontentement face à certaines alliances électorales « ponctuelles, scellées entre rivaux dans le seul but d’obtenir des voix ». « Le narcissisme s’est substitué aux critères essentiels au niveau de certaines candidatures », a-t-il réprouvé.

Après avoir rappelé que le rôle de député n’est pas celui d’un « prestataire de services, lesquels doivent être assurés par l’État », le métropolite a invité les électeurs à hisser au Parlement des « députés éduqués, crédibles, honnêtes, ayant le sens de l’éthique, qui puissent contribuer à édifier un État démocratique et développer le sens de la citoyenneté au lieu de dompter les gens et d’en faire des sbires », a-t-il dit.
« Aux Libanais je dis : ne vous laissez pas éblouir par les slogans et les promesses formulés. Scrutez le passé de ceux que vous envisagez d’élire et votez pour ceux que vous savez honnêtes, éduqués, capables de légiférer (…), dont le passé est irréprochable et l’avenir prometteur, au lieu de voter pour ceux qui ont contribué à vous dépouiller, saper le pays, piller vos ressources ou bloquer la vie démocratique au Liban pour leurs propres fins et intérêts. Ne votez pas pour ceux dont vous critiquiez le comportement et qui concluaient des marchés à vos dépens », a-t-il encore appelé, en s’étonnant de ce que « tous les officiels échangent des accusations et critiquent la corruption, sans que personne ne cite de noms ».

Mgr Audi, qui a vivement plaidé en faveur du non-cumul des postes de député et de ministre, a insisté sur l’importance de la présence d’un grand nombre de femmes au Parlement et aux postes de décision. Soulignant que la femme libanaise a pu s’imposer et réussir dans tous les domaines de travail dans lesquels elle s’est engagée, il a exprimé l’espoir que les électeurs éliront un grand nombre de dames au Parlement. « Notre vie politique pourrait alors se développer », a-t-il soutenu.


Lire aussi

Législatives : plus de la moitié des jeunes accorderont leur vote à un candidat « compétent »

Machnouk recommande une lutte plus stricte contre les achats de voix

Des mécanismes du vote de la diaspora secouent le Conseil des ministres

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Le point

Impressionnant! quel courage!. A bons entendeurs...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

HEZBOLLAH AVANT TOUT PUIS SON PARAVENT LE CPL... CA VA SANS DIRE !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IL AURAIT DU PRECEDER SES MOTS DE : AVIS AUX MOUTONS !

Georges Zehil Daniele

J'espère qu'il sera entendu.

George Khoury

c'est a dire ni nasrallah, harriri, aoun, geagea, joumblatt, gemayel, etc...c'est exactement ce que je vais faire

Audi aux électeurs : Ne votez pas pour ceux qui ont dépouillé le Liban et bloqué la vie démocratique dans le pays

10/04/2018

Mgr Audi prononçant son homélie dominicale. Photo Marwan Assaf

Communautés

Le métropolite a plaidé en faveur d’une forte présence féminine au Parlement.

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
Le point

Impressionnant! quel courage!. A bons entendeurs...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

HEZBOLLAH AVANT TOUT PUIS SON PARAVENT LE CPL... CA VA SANS DIRE !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IL AURAIT DU PRECEDER SES MOTS DE : AVIS AUX MOUTONS !

Georges Zehil Daniele

J'espère qu'il sera entendu.

George Khoury

c'est a dire ni nasrallah, harriri, aoun, geagea, joumblatt, gemayel, etc...c'est exactement ce que je vais faire

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants