Spécial législatives libanaises 2018

X

Liban

Baalbeck-Hermel : De nouveaux prétextes pour diaboliser les opposants chiites...

Législatives 2018
OLJ
03/04/2018

Le Hezbollah a mené en fin de semaine une campagne de diabolisation des candidats chiites qui lui font face dans la circonscription de Baalbeck-Hermel. D’autant qu’il avait matière à…
Le chargé d’affaires saoudien Walid Boukhari et l’ambassadeur des Émirats arabes unis Hamad Chamsi ont en effet effectué une visite à Baalbeck vendredi dernier, où ils ont fait leur prière dans la mosquée al-Amaoui. La télévision al-Manar a vite rapporté leur visite, en dénonçant une ingérence dans le scrutin, en ces termes : « Les seuls visiteurs qu’ait connus la région sont l’État islamique et al-Nosra (…) financés par le Golfe (…). Est-ce parce qu’ils ont échoué que leurs mandants ont choisi de mener leur bataille à travers les élections, en bafouant la souveraineté du pays ? Où sont donc les souverainistes électoralistes ? »
Et le cheikh Nabil Kaouk, membre du conseil central du Hezbollah, de relancer dimanche dernier les diatribes contre l’Arabie saoudite, « dont la proximité avec Israël est devenu un danger réel pour le Liban, puisqu’elle encourage l’État hébreu à mener une nouvelle agression contre la souveraineté libanaise (…). Ayant perdu son pari en Irak, au Yémen et en Syrie, c’est à travers les législatives libanaises qu’elle essaie de trouver une compensation ». Il a ainsi condamné « l’argent saoudien qui est versé au Liban depuis des dizaines d’années pour combattre la résistance (du Hezbollah, NDLR). Si cet argent peut acheter des candidats, il ne pourra jamais acheter les gens honorables. Le public de la résistance est trop honorable pour cela ».
Un opposant chiite, qui confirme à L’Orient-Le Jour la visite des deux diplomates dans la région, dément en revanche ce qui a circulé sur des rencontres présumées entre les diplomates arabes et des candidats chiites indépendants.
Rien n’indique que des candidats chiites bénéficient d’un appui éventuel du Golfe. Un tel appui, s’il avait existé, aurait dissuadé les diplomates à effectuer leur visite à Baalbeck, en tout point propice à alimenter la rhétorique du Hezbollah, qui diabolise ses opposants sur base de leurs liens présumés avec les ambassades saoudiennes et américaines, souligne un observateur qui suit de près les développements sur le terrain. Le motif de cette visite serait probablement à chercher sur le terrain sunnite stricto sensu, que l’Arabie entendrait peut-être fédérer en faveur des candidats du courant du Futur, au nom de la solidarité communautaire.
Par ailleurs, le cheikh Abbas Jawhari, qui pourtant s’est retiré de la bataille, continue de faire l’objet d’intimidations. Après son arrestation provisoire par la Sureté générale sans motifs probants, une nouvelle mise en garde lui a été adressée dimanche dernier par des forces de facto, qui ont intercepté sa voiture, forçant le chauffeur à en descendre, avant de tirer en l’air et entre ses jambes, et de lui transmettre des menaces à l’adresse du cheikh, qui n’était pas à bord du véhicule, a expliqué ce dernier lors d’une conférence de presse. Selon lui, « le message est clair, ils (le Hezbollah) veulent éliminer ceux qui se portent candidats contre le parti, en les accusant d’appartenir à l’État islamique ou al-Nosra », a indiqué le cheikh Jawhari, en affirmant qu’il s’en remettait en tout cas à la justice.

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Baalbeck-Hermel : De nouveaux prétextes pour diaboliser les opposants chiites...

03/04/2018

Nabil Kaouk. Photo ANI

Législatives 2018

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué