Spécial législatives libanaises 2018

X

Liban

Liban-Nord III : FL, Kataëb et Gauche démocratique annoncent leur liste commune

Législatives 2018
OLJ
03/04/2018

Les Forces libanaises, les Kataëb et la Gauche démocratique ont présenté dimanche une liste commune, baptisée « Le pouls de la République », pour la circonscription du Liban-Nord III (Bécharré-Koura-Batroun-Zghorta). L’événement s’est tenu lors d’un meeting électoral organisé à Bechmezzine Country Club, en présence d’un grand nombre de personnalités du monde politique, administratif, économique et partisan.
La circonscription du Liban-Nord III est composée de dix sièges, dont deux maronites à Bécharré, deux maronites à Batroun, trois maronites à Zghorta, et trois grecs-orthodoxes à Koura. La liste annoncée est composée de Sethrida Geagea, Joseph Ishak (maronites-Bécharré, FL), Samer Saadé (maronite-Batroun, Kataëb) Fadi Saad (maronite-Batroun, FL), Kayssar Moawad (maronite-Zghorta, indépendant) Marius Beaïny (maronite-Zghorta, FL) Michel Doueihy (maronite-Zghorta, Kataëb), Fadi Karam (grec-orthodoxe-Koura, FL), Albert Andraos (grec-orthodoxe-Koura, Kataëb) et Georges Mansour (grec-orthodoxe-Koura, Gauche démocratique).
Première à prendre la parole, Sethrida Geagea, députée sortante de Bécharré, a affirmé que les candidats de sa liste « mènent la bataille de l’identité, de la sacralité de la terre et celle de sa dignité et de sa liberté », soulignant que « cette terre ne retournera pas à l’ère de la tutelle masquée ». « Nous portons le projet de la révolution du Cèdre, cette révolution dont la flamme ne s’est pas consumée et ne se consumera pas, en dépit de tous les complots », a ajouté Mme Geagea, décrivant ce projet comme « celui de la souveraineté, qui ne tolère aucun marchandage, celui de la liberté, pour la préservation de laquelle nous avons payé le prix fort, et celui de la République forte, vers laquelle nous nous dirigeons ». La députée a réitéré sa foi en « un État libre et souverain, maître de sa décision, qui détient exclusivement l’usage des armes », rejetant « toute justification de tout armement en dehors de la légalité ». Elle a ainsi appelé à voter pour la liste « Le pouls de la République forte », qui cherche à « instaurer un État libéré de la corruption, des marchés, des courtages et des navires-centrales suspects ». Ce qui, le cas échéant, contribuerait à « y enraciner ses fils plutôt qu’à les pousser à l’exode », a-t-elle indiqué.
Samer Saadé a pour sa part mis l’accent sur « les mêmes principes de liberté, de souveraineté, et d’indépendance que partagent les Kataëb et les Forces libanaises », affirmant que « face au danger existentiel qui nous guette, il est naturel que nous nous unissions pour combattre le déséquilibre de l’État, représenté par l’hégémonie politique d’une partie armée ».
Quant à Fadi Karam, il a affirmé que les FL « engagées en faveur de l’État ont toujours combattu pour sa préservation ». C’était ensuite au tour de Kayssar Moawad, Joseph Ishak, Fadi Saad, Marius Beaïny, Albert Andraos, Michel Doueihy et Georges Mansour d’intervenir, tenant tous un discours souverainiste en faveur de l’indépendance et des libertés.

Koullouna Watani
Des membres du regroupement Koullouna Watani, qui présente 66 candidats dans neuf circonscriptions, ont, pour leur part, présenté hier leur liste dans la circonscription du Liban-Nord III. Les candidats sont Antonia Ghamra, Antoine Yammine, Riad Ghazalé, Maurice Koura, Edmond Tok, Fadwa Nassif, Bassam Ghantous, Antoun Khoury Harb et Layal Bou Moussa.

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sarkis Serge Tateossian

Les Kataebs et une gauche démocratique ...
Jadis Kataëbs ne rimait pas avec Gauche ...
Tant mieux si les choses évoluent et des ponts se font édifiés dans toute la société libanaise.

Bonne chance à toutes les bonnes volontés de notre pays

Liban-Nord III : FL, Kataëb et Gauche démocratique annoncent leur liste commune

03/04/2018

La liste FL-Kataëb-Gauche démocratique. Photo kataëb.org

Législatives 2018

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
Sarkis Serge Tateossian

Les Kataebs et une gauche démocratique ...
Jadis Kataëbs ne rimait pas avec Gauche ...
Tant mieux si les choses évoluent et des ponts se font édifiés dans toute la société libanaise.

Bonne chance à toutes les bonnes volontés de notre pays

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué