Spécial législatives libanaises 2018

X

Liban

Pour la première fois au Liban, une liste 100 % féminine

Législatives 2018 - Akkar

Rola Mourad, fondatrice et présidente du parti 10 452, a pris une initiative audacieuse et unique dans le tableau électoral libanais.

29/03/2018

Que vous évoque le Akkar ? Une région rurale et lointaine, privée de développement ? Une femme a décidé de bousculer l’idée qu’on se fait de sa région natale, en même temps que les préjugés autour de la participation de la femme en politique : Rola Mourad, fondatrice et présidente du parti 10 452 – en référence à la superficie du Liban – a décidé, en prévision des élections législatives de mai, de former une liste composée de femmes uniquement. À L’Orient-Le Jour, elle ne cache pas qu’elle a agi en partie en réaction « à l’absence totale de femmes dans les cinq autres listes de cette circonscription ». Mais ce n’était pas sa seule motivation… Une telle initiative était idéale pour encourager les femmes de cette contrée éloignée à franchir le pas et s’engager politiquement auprès d’autres femmes, pour constituer une véritable force de changement. Sans compter le programme politique et social qu’elles proposent.


(Lire aussi : Où se placent les listes issues de la société civile libanaise sur l’échiquier électoral ?)


La liste des « Femmes du Akkar » est formée de cinq membres (la circonscription compte sept sièges). Rola Mourad (sunnite) est diplômée en Lettres françaises et elle est actuellement en master d’études stratégiques et diplomatiques. Impliquée dans des actions sociales depuis ses 17 ans, première femme à avoir fondé un parti politique au Liban, elle est à l’origine de nombreuses activités sociales au Akkar. Nidal Karam Skaff (grecque-orthodoxe) est une avocate active et primée, militante dans plusieurs associations féminines. Souad Hassan Salah (sunnite) est avocate spécialisée dans les affaires chériées et enseignante. Marie Salem Khoury (maronite) est détentrice d’un master en philosophie, enseignante et militante écologiste depuis 1979. Gulai Khaled el-Assaad (sunnite) est la plus jeune candidate du Liban, 25 ans à peine. Elle est diplômée en relations internationales.
Rola Mourad n’est pas une nouvelle venue en politique, mais elle a vu dans ces élections législatives une chance d’œuvrer plus concrètement pour le changement auquel elle aspire. « Nous avons tenté de former une liste commune avec la société civile et des indépendants, sans succès, dit-elle. Nous avons alors opté pour une liste à 100 % féminine, en vue de donner aux femmes la chance d’accéder à des postes de décision et de montrer qu’elles savent s’unir autour d’un objectif commun. Pour une fois, elles n’avaient pas besoin d’attendre qu’on les inclue dans telle ou telle liste ! »
Cette liste est incomplète, il lui manque des candidates au siège alaouite et à un des deux sièges grecs-orthodoxes, mais ce n’est pas par manque de candidates potentielles dans la région. « Il est arrivé que des femmes redoutent de se joindre à nous soit par peur des critiques de leur entourage très conservateur, soit parce qu’elles adhèrent déjà à d’autres partis », explique-t-elle.


(Lire aussi :  Stimuler encore et toujours les initiatives en faveur de l’égalité des sexes au Liban) 


« De la discrimination ?
Que dit-on des listes formées d’hommes ? »

Les candidates elles-mêmes ne sont-elles pas victimes de préjugés? « Dans mon environnement sunnite conservateur, certains m’ont reprochée de n’être pas voilée, raconte Rola Mourad. Je leur ai dit que je peux représenter la femme du Akkar tout en étant moi-même. Les critiques m’ont d’autant plus motivée à aller de l’avant. Mes colistières, elles, ont été soumises à d’autres genres de pressions : on a proposé de l’argent et une place dans une autre liste à deux d’entre elles, mais c’était mal les connaître… » On a aussi reproché à cette liste une discrimination en faveur des femmes. « Parle-t-on de discrimination quand les listes sont entièrement composées d’hommes? » rétorque-t-elle.
Une bataille féroce attend cette liste de nouveaux visages. « En effet, mais nous sommes présentes sur le terrain depuis longtemps et avons déjà contribué à l’évolution des mentalités, souligne la candidate. Je crois que nos contacts directs avec les gens et le dégoût du public à l’encontre de la classe politique vont jouer en notre faveur. De plus, nous avons déjà réussi à attirer l’attention de plusieurs médias. »


(Lire aussi : 111 Libanaises candidates aux législatives : un record, mais le plus dur reste à venir)


Les cinq candidates de la liste « Femmes du Akkar » forment une équipe soudée autour d’un programme qui porte principalement sur le développement de leur région, mais qui répond aussi à des aspirations de changement au niveau national. Il comporte des clauses sur le soutien aux droits des femmes, la lutte contre le chômage, l’amélioration des conditions d’hospitalisation, l’éducation, la modernisation des techniques agricoles et l’amélioration de la production, le développement du tourisme rural, l’élaboration d’un régime fiscal progressif afin de réduire les inégalités, et la mise en place d’un projet de rénovation des maisons en mauvais état.
Après un débat animé sur la représentation politique des femmes au Parlement en prévision de ces élections, de nombreux partis traditionnels ont inclus un nombre décevant – sinon inexistant – de femmes dans leurs listes. Il aura fallu qu’un exemple éclatant sur la véritable participation leur vienne d’un Akkar dont ils ne se souviennent que tous les quatre ans…


Lire aussi

Votons pour que les Libanaises soient enfin de vraies citoyennes

Droits de la femme au Liban : HRW appelle les candidats aux législatives à mener 5 grandes réformes

Café-citoyen autour de la candidature des Libanaises aux législatives    

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

LAWSON KASSHANNA


I SUPPORT YOU . WOMEN ARE THE FUTURE . GO AHEAD . GO...GO... GO...
ALLEZ LE FEMININE

Pierre Hadjigeorgiou

Excellente initiative car il faut que les femmes s'imposent sans nécessairement leur assurer un quota de par la loi qui de lui même devient un préjugé contre les hommes. Les femmes sont égales aux hommes à tous les niveaux, intelligentes, travailleuses, etc... Elles méritent de pouvoir participer à toutes activités politiques et sociales à travers les institutions de l'etat et si les traditionnels partis politiques ne les prennent pas en considération, une telle initiative est la bienvenue. Bonne chance et je suis sure qu'à l'avenir d'autres suivront...

TYAN Georges

Bravo mesdames, ah si votre éxemple avait des jaloux du côté de la capitale.

Élie Aoun

pourvu qu'on vote massivement pour cette liste, courageuse

Nadine Naccache

Bravo et bonne chance!

ACE-AN-NAS

La femme est l'avenir de l'homme. Il est temps qu'on lui fasse confiance .

Sous bénéfice d'inventaire.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

BRAVO LES DAMES ! SOUHAITONS LE REVEIL DES MOUTONS...

Antoine Sabbagha

Si dans tout le Liban les femmes pensent comme Rola Mourad la discrimination se ferait moins sentir surtout dans un pays tribal ou l'Homme est toujours le chef . Bravo les militantes et bonne chance .

Irene Said

Un grand B R A V O
Mesdames et bonne chance !

Allez-y et montrez-leur que vous savez faire du bon travail.

Et dites aux rouspéteurs et rouspéteuses que ce n'est pas un bout de tissu ou voile sur la tête qui fera avancer le Liban, mais ce qui est dans la tête !
Nous comptons vraiment sur vous,
Irène Saïd








NAUFAL SORAYA

Bravo et bonne chance!

Vahe Atmadjian

BRAVO. DOMMAGE QUE JE NE VOTE PAS a AKKAR

Danielle Sara

BRAVO !!
Excellente initiative. Une liste de personnes competentes dont peut être fiers !
Nous vous souhaitons tout le succès !

Danielle Sara, MD.

LAWSON KASSHANNA

BRAVO ... BRAVO ... BRAVO ... THE FUTURE FOR ANY COUNTRY IN ECONOMIC AND SECURITY IS WOMEN ... WOMEN ... WOMEN...
WOMEN FROM ZGHORTA WHERE ARE YOU ? TO BUILD THE FUTURE OF YOUR CHILDREN . GO UP , SHOW UP , SPEAK UP
THE FUTURE IS WOMEN.
LEBANON NEEDS A WOMAN FOR PRESIDENT, FOR PRIME MINISTER, FOR SPEAKER OF THE HOUSE, AND A WOMAN FOR CHIEF OF THE ARMY .

Allam Charles K

bravo, bravi et bon courage.

Pour la première fois au Liban, une liste 100 % féminine

29/03/2018

De gauche à droite sur cette affiche, Gulai el-Assaad, Nidal Skaff, Roula Mourad, Marie Khoury et Souad Salah.

Législatives 2018 - Akkar

Rola Mourad, fondatrice et présidente du parti 10 452, a pris une initiative audacieuse et unique dans le tableau électoral libanais.

Suzanne BAAKLINI | OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
LAWSON KASSHANNA


I SUPPORT YOU . WOMEN ARE THE FUTURE . GO AHEAD . GO...GO... GO...
ALLEZ LE FEMININE

Pierre Hadjigeorgiou

Excellente initiative car il faut que les femmes s'imposent sans nécessairement leur assurer un quota de par la loi qui de lui même devient un préjugé contre les hommes. Les femmes sont égales aux hommes à tous les niveaux, intelligentes, travailleuses, etc... Elles méritent de pouvoir participer à toutes activités politiques et sociales à travers les institutions de l'etat et si les traditionnels partis politiques ne les prennent pas en considération, une telle initiative est la bienvenue. Bonne chance et je suis sure qu'à l'avenir d'autres suivront...

TYAN Georges

Bravo mesdames, ah si votre éxemple avait des jaloux du côté de la capitale.

Élie Aoun

pourvu qu'on vote massivement pour cette liste, courageuse

Nadine Naccache

Bravo et bonne chance!

ACE-AN-NAS

La femme est l'avenir de l'homme. Il est temps qu'on lui fasse confiance .

Sous bénéfice d'inventaire.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

BRAVO LES DAMES ! SOUHAITONS LE REVEIL DES MOUTONS...

Antoine Sabbagha

Si dans tout le Liban les femmes pensent comme Rola Mourad la discrimination se ferait moins sentir surtout dans un pays tribal ou l'Homme est toujours le chef . Bravo les militantes et bonne chance .

Irene Said

Un grand B R A V O
Mesdames et bonne chance !

Allez-y et montrez-leur que vous savez faire du bon travail.

Et dites aux rouspéteurs et rouspéteuses que ce n'est pas un bout de tissu ou voile sur la tête qui fera avancer le Liban, mais ce qui est dans la tête !
Nous comptons vraiment sur vous,
Irène Saïd








NAUFAL SORAYA

Bravo et bonne chance!

Vahe Atmadjian

BRAVO. DOMMAGE QUE JE NE VOTE PAS a AKKAR

Danielle Sara

BRAVO !!
Excellente initiative. Une liste de personnes competentes dont peut être fiers !
Nous vous souhaitons tout le succès !

Danielle Sara, MD.

LAWSON KASSHANNA

BRAVO ... BRAVO ... BRAVO ... THE FUTURE FOR ANY COUNTRY IN ECONOMIC AND SECURITY IS WOMEN ... WOMEN ... WOMEN...
WOMEN FROM ZGHORTA WHERE ARE YOU ? TO BUILD THE FUTURE OF YOUR CHILDREN . GO UP , SHOW UP , SPEAK UP
THE FUTURE IS WOMEN.
LEBANON NEEDS A WOMAN FOR PRESIDENT, FOR PRIME MINISTER, FOR SPEAKER OF THE HOUSE, AND A WOMAN FOR CHIEF OF THE ARMY .

Allam Charles K

bravo, bravi et bon courage.

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué