Législatives Libanaises 2018

Spécial législatives libanaises

X

Liban

Arrestation du cheikh Abbas Jawhari, candidat anti-Hezbollah

Baalbeck-Hermel
OLJ
23/03/2018

Abbas Jawhari, cheikh chiite indépendant qui s’oppose depuis des années à la politique menée par le Hezbollah, et qui se présente aux élections à l’un des sièges chiites de Baalbeck-Hermel, a été arrêté hier par la Sûreté générale pour trafic de drogue. Il a été appréhendé alors qu’il se trouvait dans les locaux de la Sûreté générale, les agents ayant découvert qu’il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt par contumace émis en février dernier.

Selon le bureau de presse du cheikh Jawhari, ce dernier est tombé dans un piège du Hezbollah, dressé pour faire pression sur lui et l’amener à retirer sa candidature aux élections. « Il y a à peu près cinq ans, le frère du député Hussein Moussaoui a loué un appartement à Baalbeck, dans lequel avait également vécu auparavant le cheikh Abbas Jahwari », souligne un communiqué publié par le bureau de presse du cheikh Jawhari.

« Lorsque M. Moussaoui a quitté l’appartement, des pilules de Captagon y ont été saisies et M. Moussaoui s’est retrouvé au centre d’une enquête, tout comme le cheikh Jahwari », poursuit le texte. « Il s’est avéré qu’il s’agissait d’un piège du Hezbollah destiné à faire tomber le cheikh en raison de son opposition à l’implication du Hezbollah en Syrie. Le cheikh avait alors publié un communiqué clamant son innocence et dénonçant ce piège. » Le communiqué souligne ensuite que « le cheikh a été arrêté (hier) par la Sûreté générale pour les mêmes raisons, et cela est dû à des pressions du Hezbollah visant à forcer le cheikh Jawhari à retirer sa candidature, ce dernier étant le seul chiite capable de faire de l’ombre à la liste du Hezbollah ». Abbas Jawhari est considéré comme pouvant mobiliser de nombreuses voix à Baalbeck-Hermel. Certains chiites de l’opposition affirment que le cheikh Jawhari devait se réunir hier, peu avant son arrestation, avec les représentants des Forces libanaises et du courant du Futur afin de sceller une alliance avec eux et intégrer leur liste, ce qui n’a pas été possible pour lui.

Aujourd’hui à midi, divers militants chiites qui s’opposent au Hezbollah se retrouveront dans un immeuble de Mazraa pour marquer leur solidarité avec le cheikh arrêté.

Par ailleurs, les Forces libanaises, le courant du Futur et les indépendants ont enregistré leur liste pour Baalbeck-Hermel auprès du ministère de l’Intérieur. Baptisée « Liste de la dignité et du développement », elle rassemble les candidats suivants : Antoine Habchi, Yéhia Chamas, Khodr Tleiss, Rifaat Masri, Mohammad Sleiman, Ghaleb Yaghi, Mohammad Hamié, Bakr Hojeiri, Hussein Saleh et Salim Kallas.

Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a justifié sa décision de présenter un candidat maronite, Antoine Habchi, à Baalbeck-Hermel. « Malgré la majorité considérable dont bénéficie l’autre partie, il s’agira d’une bataille démocratique », a-t-il dit.

« Ce qui se passe aujourd’hui à Baalbeck-Hermel n’est pas un simple processus électoral mais un retournement historique. Le 7 mai, nous aurons un député dans la région de Deir el-Ahmar pour la première fois depuis longtemps », a-t-il poursuivi. M. Habchi fait face à l’actuel député de Deir el-Ahmar, Émile Rahmé, un dissident FL devenu l’allié du Hezbollah.



Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

TRES... TRES BIZARRE CETTE HISTOIRE ! QUI EST DERRIERE POUR ELIMINER UN ADVERSAIRE CHIITE DE LA MILICE ET DE TAILLE ?

Irene Said

Ce ne sont plus des débats pré-électoraux...mais des règlements de compte entre pour...et anti...de l'adversaire...que l'on veut éliminer, surtout quand il empêche de continuer tout ce qui fonctionnait si bien jusqu'à présent:
la domination de la région par un seul parti,
tout le contraire d'une authentique démocratie !
Irène Saïd

Le Faucon Pèlerin

L'arrestation de Cheikh Abbas Jawhari, candidat indépendant sur une liste à Baalbeck-Hermel est une mascarade semblable aux mascarades d'Erdogan et de Poutine. Jadis le Liban était le seul pays démocratique au Proche et au Moyen-Orient. La démocratie existe-t-elle encore au Liban ?

VITESSE DE CROISIÈRE

Alors c'est fou quoi , au Liban On peut être trafiquant de drogue mais comme on est anti hezb résistant libanais c'est pas grave , ça absous totalement .



Yves Prevost

Désormais, il devient illégal de s'opposer au Hezbollah?

Bery tus

Pq vous ne précisez pas dissident FL ok mais de quel FL ?!

Arrestation du cheikh Abbas Jawhari, candidat anti-Hezbollah

23/03/2018

Le cheikh Abbas Jawhari.

Baalbeck-Hermel

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

TRES... TRES BIZARRE CETTE HISTOIRE ! QUI EST DERRIERE POUR ELIMINER UN ADVERSAIRE CHIITE DE LA MILICE ET DE TAILLE ?

Irene Said

Ce ne sont plus des débats pré-électoraux...mais des règlements de compte entre pour...et anti...de l'adversaire...que l'on veut éliminer, surtout quand il empêche de continuer tout ce qui fonctionnait si bien jusqu'à présent:
la domination de la région par un seul parti,
tout le contraire d'une authentique démocratie !
Irène Saïd

Le Faucon Pèlerin

L'arrestation de Cheikh Abbas Jawhari, candidat indépendant sur une liste à Baalbeck-Hermel est une mascarade semblable aux mascarades d'Erdogan et de Poutine. Jadis le Liban était le seul pays démocratique au Proche et au Moyen-Orient. La démocratie existe-t-elle encore au Liban ?

VITESSE DE CROISIÈRE

Alors c'est fou quoi , au Liban On peut être trafiquant de drogue mais comme on est anti hezb résistant libanais c'est pas grave , ça absous totalement .



Yves Prevost

Désormais, il devient illégal de s'opposer au Hezbollah?

Bery tus

Pq vous ne précisez pas dissident FL ok mais de quel FL ?!

CalendrierPlus

  • 26 avril 2018

    Fin de publication des sondages d’opinion

  • 27 avril 2018

    Vote des électeurs libanais résidant en Arabie saoudite, au Koweït, au Qatar, à Oman et en Égypte

  • 29 avril 2018

    Vote des électeurs libanais expatriés dans le reste du monde

  • 3 mai 2018

    Vote des membres des bureaux de vote

  • 5 mai 2018

    Clôture de la campagne électorale

  • 6 mai 2018

    Vote des électeurs sur le territoire libanais

  • 7 mai 2018

    Ouverture des recours électoraux auprès du Conseil constitutionnel

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!