Spécial législatives libanaises 2018

X

Liban

Au Metn, les listes s’égrènent

Législatives 2018 - Circonscriptions

Le parti Kataëb, allié au PNL et à des indépendants, doit annoncer dans les jours qui viennent, le CPL et ses alliés samedi.

23/03/2018

Le tableau électoral se précise de plus en plus dans la circonscription du Metn et semble compter cinq listes principalement : celle du Courant patriotique libre allié au parti Tachnag, au Parti syrien national social (PSNS) et à des indépendants, notamment l’homme d’affaires Sarkis Sarkis ; celle, complète et enregistrée, des Forces libanaises ; celle du parti Kataëb, allié au Parti national libéral, au parti des Verts et à des indépendants ; celle formée par le député Michel Murr, et autour de laquelle les pourparlers se poursuivent ; et enfin celle qui devrait être formée par l’ancien ministre Charbel Nahas (lui-même candidat), fondateur du mouvement Citoyens et citoyennes dans un État.

La liste des Kataëb, qu’on attendait depuis plusieurs jours, devrait être annoncée de manière imminente. Elle comptera, outre les deux candidats du parti, son président Samy Gemayel et Élias Hankache (maronites), Nada Ghorayeb Zaarour, présidente du parti des Verts (maronite), Joseph Karam, PNL (maronite), Violette Ghazal Balaa, indépendante (grecque-orthodoxe), Mazen Skaff, indépendant (grec-orthodoxe), Yeghishe Andonian (arménien-orthodoxe) et Mikhaël Rammouz, indépendant (grec-catholique).

La liste du CPL sera annoncée samedi (au cours de la grande cérémonie organisée par le parti), avec la participation de l’homme d’affaires Sarkis Sarkis, qui est désormais confirmée. Ce qui ajoute à l’isolement du député Michel Murr, avec qui le même Sarkis Sarkis avait entamé des négociations précédemment – l’homme d’affaires avait, rappelons-le, récolté de nombreuses voix dans des scrutins précédents. Les milieux de M. Murr assurent à L’Orient-Le Jour que « les pourparlers avec les différents acteurs se poursuivent, et des surprises ne sont pas à exclure » dans les jours qui suivent. Trois candidats seront en principe à ses côtés : Najwa Azar (maronite), Milad Sebaaly (maronite) et Georges Abboud (grec-catholique) (voir L’OLJ du 19 mars).


(Lire aussi : Législatives libanaises : le tableau électoral se précise progressivement )


La liste du CPL sera, elle, composée du député Ibrahim Kanaan (maronite), de l’ancien ministre Élias Bou Saab (grec-orthodoxe) et d’Edgar Maalouf (grec-catholique), tous trois partisans, avec les indépendants Ghassan Moukheiber (grec-orthodoxe, député sortant), Corinne Achkar et Sarkis Sarkis (maronites), ainsi que le député Hagop Pakradounian (arménien-orthodoxe, secrétaire général du parti Tachnag) et Ghassan Achkar (maronite, représentant le PSNS).

Une autre liste complète (la première à avoir déjà été enregistrée et annoncée) est celle des FL, alliées à des indépendants. « Le Metn, cœur du Liban. » La liste regroupe Eddy Abillama (maronite), Ramzi Wadih el-Hajj (maronite), Gisèle Hachem Zard (maronite), Chucri Moukarzel (maronite), Michel Mecattaf (grec-catholique), Lina Moukheiber (grec-orthodoxe), Jessica Azar (grec-orthodoxe) et Ara Kouyounian (arménien-orthodoxe, du parti Ramgavar).

L’OLJ a tenté à plusieurs reprises de contacter Charbel Nahas hier, sans succès. Sachant que le mouvement de ce dernier, issu du mouvement civil, avait annoncé ses candidats dans une cérémonie il y a quelques jours.


(Lire aussi : Législatives : Nasrallah appelle ses alliés et amis à faire des concessions)


Une confrontation entre opposants et loyalistes ?
Une rude bataille s’annonce donc au Metn, pour pourvoir aux huit sièges de cette circonscription, qui compte près de 180 000 électeurs inscrits. Si trois des listes précédemment citées regroupent des membres de partis traditionnels sur la scène libanaise, l’une d’entre elles se réclame clairement « de l’opposition », celle du parti Kataëb. Malgré la présence d’une liste de la société civile qui, de toute évidence, se trouve naturellement dans l’opposition, dans les milieux Kataëb, on appelle à « voter utile », rappelant d’une part le poids de ce parti dans le caza, d’autre part les prises de position hostiles aux décisions du pouvoir sur des dossiers comme la crise des déchets par exemple.

Du côté de la liste du CPL, des sources estiment que la principale bataille opposera celle-ci aux listes des Kataëb et des FL. Comme d’autres, ces sources prédisent une « bataille difficile » à Michel Murr, longtemps l’homme fort du Metn. Eddy Abillama, candidat sur la liste FL, pense lui aussi que la bataille sera rude entre les trois listes complètes dans la circonscription.



Lire aussi

Rupture de l’alliance FL-Futur, dans l’intérêt du Hezbollah

Futur-FL : Des résultats maigres qui se résument à quelques rares circonscriptions

Abus de pouvoir, argent politique, achats de voix : des accusations de violations à la pelle

Campagnes électorales dans les lieux publics et de culte : que dit la loi ?   

Coups de théâtre et changements d’alliances...

Des batailles féroces et déterminantes chez les chrétiens et les sunnites

Allouche : Le 14 Mars « n’existe plus », mais le « rêve » persiste    

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

carlos achkar

Je ne fais pas parti ni des Kataeb ni des FL ni du PNL; mais pour moi ils sont les vrais résistants et les plus grands patriotes.
Ne pas votez pour eux, c'est ne pas voter pour le Grand Liban, pour le Liban d'abord et pour le Liban unique et souverain.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES PARADOXES DES ANCIENS DE LA CASTE QUI NE VEULENT PAS DECOLLER LEURS DERRIERES DES SIEGES A MIEL !

Le Faucon Pèlerin

Selon Michel Aoun, après les élections; chaque parti connaîtra son véritable poids (sic). Les candidats CPL qui seraient éventuellement élus par le PSNS au Metn et à Batroun, par le Tachnag au Metn, par le Hezbollah à Jbeil, à Baabda, à Jezzine etc. Seraient-ils comptabilisés dans le véritable poids du CPL selon la déclaration du président Michel Aoun ?

LA TABLE RONDE

Les seconds couteaux entrent en lice.

Bonne chance face au raz de marée.

Bery tus

Libanais amnésique dans le Metn allez vous retrouver votre honneur et arrêter de suivre comme des moutons et ne pas voter pour un groupe qui compte en son sein un partie qui n’a rien de libanais .... une honte pour vous

Au Metn, les listes s’égrènent

23/03/2018

Législatives 2018 - Circonscriptions

Le parti Kataëb, allié au PNL et à des indépendants, doit annoncer dans les jours qui viennent, le CPL et ses alliés samedi.

Suzanne BAAKLINI | OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
carlos achkar

Je ne fais pas parti ni des Kataeb ni des FL ni du PNL; mais pour moi ils sont les vrais résistants et les plus grands patriotes.
Ne pas votez pour eux, c'est ne pas voter pour le Grand Liban, pour le Liban d'abord et pour le Liban unique et souverain.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES PARADOXES DES ANCIENS DE LA CASTE QUI NE VEULENT PAS DECOLLER LEURS DERRIERES DES SIEGES A MIEL !

Le Faucon Pèlerin

Selon Michel Aoun, après les élections; chaque parti connaîtra son véritable poids (sic). Les candidats CPL qui seraient éventuellement élus par le PSNS au Metn et à Batroun, par le Tachnag au Metn, par le Hezbollah à Jbeil, à Baabda, à Jezzine etc. Seraient-ils comptabilisés dans le véritable poids du CPL selon la déclaration du président Michel Aoun ?

LA TABLE RONDE

Les seconds couteaux entrent en lice.

Bonne chance face au raz de marée.

Bery tus

Libanais amnésique dans le Metn allez vous retrouver votre honneur et arrêter de suivre comme des moutons et ne pas voter pour un groupe qui compte en son sein un partie qui n’a rien de libanais .... une honte pour vous

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué