Spécial législatives libanaises 2018

X

Liban

Michel Moawad : L’alliance avec le CPL n’affecte en rien nos positions souverainistes

Zghorta


19/03/2018

Le président du mouvement de l’Indépendance, Michel Moawad, candidat à l’un des trois sièges maronites de Zghorta en vue des élections législatives, a annoncé samedi son alliance avec le Courant patriotique libre, présidé par le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, lui-même candidat à l’un des deux sièges maronites de Batroun. M. Moawad s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée samedi dans sa résidence à Zghorta, en présence de son allié et colistier l’ancien député Jawad Boulos. 

À maintes reprises, le président du mouvement de l’Indépendance avait affirmé que l’alliance avec le CPL n’affecterait en rien ses positions souverainistes, son attachement à l’accord de Taëf, notamment en ce qui concerne le démantèlement de toutes les milices armées et du Hezbollah en particulier. « En tant que mouvement de l’indépendance, nous menons les négociations à partir de nos valeurs et de nos constantes dont on a payé le prix en sang versé et en sacrifices et qui ne feront jamais l’objet de compromis », a-t-il affirmé, avant de poursuivre : « Le mouvement de l’Indépendance est profondément souverainiste et a de tout temps lutté et continue de lutter pour un Liban souverain, libre et indépendant où seules les forces de sécurité et l’armée libanaise détiennent le monopole des armes. Nous luttons pour le Liban de l’accord de Taëf, dont la première disposition prévoit le démantèlement de toutes les milices armées, libanaises ou non libanaises, et notamment le Hezbollah, ainsi que pour l’application des résolutions 1559 et 1701. »

C’est à partir de son soutien à l’accord de Meerab et à la réconciliation interchrétienne entre le CPL et le FL que le leader zghortiote a annoncé son alliance avec le courant aouniste. « Nous croyons au véritable partenariat au Liban, et c’est pour cela que depuis le début nous avons soutenu l’accord de Meerab et l’accès du président Michel Aoun à la magistrature suprême. Nous étions la seule formation maronite à soutenir cette réconciliation et à souhaiter que toutes les autres parties y soient incluses », a-t-il ajouté.

M. Moawad a ensuite déclaré qu’il était en discussion depuis plusieurs semaines avec trois partis : les Forces libanaises, le CPL et les Kataëb. « En tant que mouvement de l’Indépendance, nous avons tenté de rapprocher le CPL et les FL pour former une liste unifiée basée sur la réconciliation interchrétienne, mais nous avons échoué à le faire en raison des intérêts et des calculs électoraux », a-t-il précisé.

« Avec le parti de Sami Gemayel, les négociations n’ont pas abouti à une alliance en raison de notre lecture de la situation dans la circonscription à la lumière de la nouvelle loi électorale », a-t-il expliqué. Concernant les FL, M. Moawad a détaillé en long et en large les tenants et les aboutissants des négociations entre les deux formations. « Les négociations avec les FL n’ont pas été fructueuses pour deux raisons. D’abord – et surtout –

à cause de la divergence de nos deux points de vue par rapport à la primauté du caza de Zghorta dans les calculs électoraux, politiques et nationaux. Et puis nous avons été surpris par l’annonce d’un candidat FL à l’un des trois sièges à Zghorta au moment où les négociations entre nous deux étaient toujours en cours. » Malgré l’échec de l’alliance avec les FL, « nous considérons le parti des Forces libanaises comme un allié historique et notre bataille n’est pas dirigée contre lui », a ajouté Michel Moawad. « Nous prenons part à cette compétition avec un esprit sportif et le perdant félicitera le gagnant », a-t-il assuré.


Lire aussi

Liban, maison (très) close, l'édito de Ziyad Makhoul

Jbeil-Kesrouan : le flou entoure la liste aouniste

Ghattas Khoury : C’est le compromis qui a sauvé le Liban

Les candidats Kataëb

Législatives 2018 : le CPL annonce ses candidats

Samir Geagea définit les deux grands axes de la campagne électorale 2018

Législatives 2018 : les « fils de » & Cie en campagne



Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Michel Moawad : L’alliance avec le CPL n’affecte en rien nos positions souverainistes

19/03/2018

Michel Moawad aux côtés de son colistier Jawad Boulos.

Zghorta


Ornella ANTAR | OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué