Spécial législatives libanaises 2018

X

Liban

Pour Farès Souhaid, « le Hezbollah met la main sur la décision politique de Jbeil »

Législatives 2018 - Circonscriptions

Le parti de Hassan Nasrallah annonce la candidature de Hussein Zeaïter, originaire de Baalbeck, au siège chiite.

20/02/2018

Si nombre d’observateurs s’attendent à une alliance électorale entre le Courant patriotique libre et le Hezbollah dans la circonscription de Kesrouan-Jbeil, le parti chiite semble avoir pris une décision unilatérale à même de remettre en question cette éventualité.

On indiquait récemment, dans certains milieux politiques jbeiliotes, que le parti de Hassan Nasrallah entendait présenter un candidat pour le siège chiite de la circonscription (longtemps occupé par Abbas Hachem, membre du bloc du Changement et de la Réforme). Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a confirmé ces rumeurs.

Lors d’un discours prononcé hier, le dignitaire chiite a annoncé la candidature de Hussein Zeaïter, originaire de Baalbeck, au siège chiite de Jbeil. De même, Mohammad Haïdar a annoncé qu’il est en lice pour le même siège.

Outre la portée politique et électorale de cette décision, c’est surtout le fait que M. Zeaïter n’est pas originaire du caza qui a provoqué un tollé dans les milieux politiques de Jbeil, notamment dans les rangs des candidats opposés au Hezbollah. C’est le cas de l’ancien député Farès Souhaid qui dénonce une certaine « confusion » que sèmerait la décision du Hezbollah dans les rangs des chiites de Jbeil. Mais là n’est pas le problème. Pour l’ancien député, il s’agit du « principe » de présenter un candidat chiite appuyé par la formation dirigée par Hassan Nasrallah dans la région. « Après avoir confisqué la décision jbeiliote dans l’affaire des terrains indivis de Akoura (en 2016), le Hezbollah met aujourd’hui la main sur la décision politique du caza », s’alarme Farès Souhaid dans un entretien accordé à L’Orient-Le Jour.

Tentant d’expliquer les motifs de ce choix, le président du Rassemblement Saydet el-Jabal estime que le Hezbollah cherche à confirmer qu’il est un passage obligé vers la rue chiite de Jbeil.

Même son de cloche chez Naufal Daou, candidat à l’un des sept sièges maronites de la circonscription. Contacté par L’OLJ, il estime que « le Hezbollah poursuit sa tentative de mettre la main sur le pays et sa décision politique », faisant état de sa détermination à faire face à cette orientation.

Ziad Hawat, candidat appuyé par les Forces libanaises, insiste pour L’OLJ sur « l’importance de respecter les familles chiites de la région, dans la mesure où elles font partie intégrante de son tissu social », réitérant son attachement « à la préservation du vivre-ensemble qui a longtemps distingué le caza de Jbeil ».

À l’heure où d’aucuns ne dissocient pas la décision unilatérale du Hezbollah de la récente querelle qui a opposé le CPL au mouvement Amal et à son chef, Nabih Berry, les aounistes se veulent plus prudents. Ils préfèrent « ne pas commenter » une décision partisane prise après examen minutieux. C’est d’ailleurs le point de vue qu’avance à L’OLJ Simon Abiramia, député CPL de Jbeil, qui brigue avec son collègue Walid Khoury un nouveau mandat parlementaire. « Le Hezbollah a nommé son candidat après examen et nous en a notifiés, de même que le mouvement Amal », déclare M. Abiramia.

À la question de savoir si cela réduirait les chances d’un rapprochement électoral entre les deux alliés traditionnels, le député se contente de faire valoir que sa formation poursuit ses contacts avec tous les protagonistes, dont le Hezbollah et les Forces libanaises.


(Lire aussi :  Au Liban, les partis politiques continuent malgré tout de séduire)


« Une affection particulière »

En attendant, un élément important s’est invité dans le paysage électoral de Kesrouan-Jbeil : les détracteurs du président de la République, Michel Aoun, l’accusent d’intervenir dans la composition des listes en lice pour le scrutin du 6 mai prochain. D’autant plus que c’est le général à la retraite Chamel Roukoz, beau-fils de M. Aoun, qui dirige la liste aouniste de la circonscription.

À ce sujet, Farès Souhaid ne manque pas de déclarer qu’« il est honteux de savoir qu’un chef de l’État intervient dans des calculs électoraux ». Selon lui, « le comité de contrôle des élections devrait trouver le meilleur moyen à même de mettre fin à ce phénomène ».

Simon Abiramia, quant à lui, dément toute intervention de M. Aoun dans le scrutin de Kesrouan-Jbeil. Il souligne, toutefois, que le locataire de Baabda « ressent une affection particulière » à l’égard de cette circonscription, dans la mesure où il en était député pendant près d’une douzaine d’années.



Lire aussi

Les candidatures d’Amal et du Hezbollah : beaucoup de partisans, peu de changements

Législatives libanaises : Ce qu’il faut savoir pour voter

Législatives libanaises : les dates à retenir

Kesrouan-Jbeil : le flou entoure les alliances

Women in Front : Une liste sans femmes, c’est honteux !

Principes généraux, application : ce qu'il faut savoir sur la nouvelle loi électorale

Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Le Faucon Pèlerin

Je suis maronite depuis 88 ans, j'ai vu comme vous le maronite Chartouni et le maronite Alam, comploter ensemble pour assassiner le Président élu Béchir Gemayel pour ne pas le nommer et ce, parce qu'il est membre d'un parti qui a, depuis sa fondation par son pèie en 1936, combattu ceux qui veulent diluer notre Patrie éternelle dans un magma de pays étrangers... Comment appelez-vous cela ? Des maronites de cette trempe ne méritent pas une patrie.

Irene Said

Ce qui manque à ce pauvre pays, c'est un vrai sens de la patrie !
Mais les allégéances à toutes sortes de pays ont toujours été plus importantes.
Et toutes les élections imposées avec un sourire trompeur n'y changeront rien !
Irène Saïd

gaby sioufi

lorsque les chretiens- essentiellement maronites - s'avoueront fautifs et responsables de LEUR sort , seulement alors leur seraient ils permis de s'en desoler !
tant qu'ils sont desunis, tant que chacun veut etre le roi , tant que certains chantent leur allegeance a l'entranger , tant que la chaise pour eux est plus importante que tout le reste,

ILS N'ONT PAS LE DROIT de se plaindre !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET PARTOUT AILLEURS ! LES LEGISLATIVES A L,OMRE DES ARMES DETENUES PAR DEUX MILICES D,UNE SEULE ET MEME COMMUNAUTE NE SONT NI LIBRES ET NI DEMOCRATIQUES ET LES RESULTATS SERONT FAUX...

LA TABLE RONDE

On voit que y en a qui pleure avant la gifle .

Mais alors quand le raz de marée va être effectif , ils feront quoi ?

Yves Prevost

le "vivre-ensemble qui a longtemps distingué le caza de Jbeil". C'était vrai jusqu'à l'arrivée du Hezbollah.

George Khoury

pourquoi ils vont vous faire de cadeaux??? si vous etes assez inconscient de leur en faire, il ne le sont pas....

Sarkis Serge Tateossian

Tout ceci est beau mais personne ne nous parle encore du programme et des projets pour Jbeil ou pour d'autres circonscriptions ..
Car le plus important pour les électeurs et les administrés de ces régions est le progrès et la prospérité de leur lieu d'habitation.

Que va apporter l'élection de tel ou tel candidat ou candidates ? En terme d'emploi, de sécurité, de santé, d'écologie, de ramassage des déchets, d'électricité, de sport, de festivals, de culture.......

Parlez nous de programmes ya futures "nouwab" almouhtaramin!

Pour Farès Souhaid, « le Hezbollah met la main sur la décision politique de Jbeil »

20/02/2018

Le port de Jbeil. Photo HomoCosmicos/Bigstock

Législatives 2018 - Circonscriptions

Le parti de Hassan Nasrallah annonce la candidature de Hussein Zeaïter, originaire de Baalbeck, au siège chiite.

Yara ABI AKL | OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
Le Faucon Pèlerin

Je suis maronite depuis 88 ans, j'ai vu comme vous le maronite Chartouni et le maronite Alam, comploter ensemble pour assassiner le Président élu Béchir Gemayel pour ne pas le nommer et ce, parce qu'il est membre d'un parti qui a, depuis sa fondation par son pèie en 1936, combattu ceux qui veulent diluer notre Patrie éternelle dans un magma de pays étrangers... Comment appelez-vous cela ? Des maronites de cette trempe ne méritent pas une patrie.

Irene Said

Ce qui manque à ce pauvre pays, c'est un vrai sens de la patrie !
Mais les allégéances à toutes sortes de pays ont toujours été plus importantes.
Et toutes les élections imposées avec un sourire trompeur n'y changeront rien !
Irène Saïd

gaby sioufi

lorsque les chretiens- essentiellement maronites - s'avoueront fautifs et responsables de LEUR sort , seulement alors leur seraient ils permis de s'en desoler !
tant qu'ils sont desunis, tant que chacun veut etre le roi , tant que certains chantent leur allegeance a l'entranger , tant que la chaise pour eux est plus importante que tout le reste,

ILS N'ONT PAS LE DROIT de se plaindre !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET PARTOUT AILLEURS ! LES LEGISLATIVES A L,OMRE DES ARMES DETENUES PAR DEUX MILICES D,UNE SEULE ET MEME COMMUNAUTE NE SONT NI LIBRES ET NI DEMOCRATIQUES ET LES RESULTATS SERONT FAUX...

LA TABLE RONDE

On voit que y en a qui pleure avant la gifle .

Mais alors quand le raz de marée va être effectif , ils feront quoi ?

Yves Prevost

le "vivre-ensemble qui a longtemps distingué le caza de Jbeil". C'était vrai jusqu'à l'arrivée du Hezbollah.

George Khoury

pourquoi ils vont vous faire de cadeaux??? si vous etes assez inconscient de leur en faire, il ne le sont pas....

Sarkis Serge Tateossian

Tout ceci est beau mais personne ne nous parle encore du programme et des projets pour Jbeil ou pour d'autres circonscriptions ..
Car le plus important pour les électeurs et les administrés de ces régions est le progrès et la prospérité de leur lieu d'habitation.

Que va apporter l'élection de tel ou tel candidat ou candidates ? En terme d'emploi, de sécurité, de santé, d'écologie, de ramassage des déchets, d'électricité, de sport, de festivals, de culture.......

Parlez nous de programmes ya futures "nouwab" almouhtaramin!

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué