Spécial législatives libanaises 2018

X

À La Une

Législatives : Berry annonce le programme électoral et les candidats du mouvement Amal

Liban

Le président de la Chambre a précisé que les candidats feraient partie de listes communes avec le bloc du Hezbollah et dans certaines régions avec d'autres "alliés", sans donner plus de précision.

OLJ
19/02/2018

Le chef du mouvement Amal, également président de la Chambre des députés, Nabih Berry, a annoncé lundi le programme électoral de son mouvement et la liste de ses candidats -dont une femme- pour les élections législatives qui doivent avoir lieu le 6 mai.

Lors d'une conférence de presse, M. Berry a précisé que les candidats feraient partie de listes communes avec le bloc du Hezbollah et dans certaines régions avec d'autres "alliés", sans donner plus de précision.

Il a détaillé le programme en quatorze points: 

1- Respecter la Constitution et le document d'entente nationale  

2- Préserver l'unité et la souveraineté du Liban et ses frontières pour faire face à l'agression israélienne et à son autre visage qui est le terrorisme takfiriste 

3-  Former un comité national pour supprimer le confessionnalisme tel que prévu par la Constitution

4-  Renforcer l'armée libanaise en nombre et en équipement 

5- S'attacher au triptyque armée-peuple-résistance et au projet de la résistance telle que constituée par l'imam Moussa Sadr et qui a libéré des parcelles chères à notre terre et qui continue à faire face à Israël. "Nous affirmons que la libération de l'imam Moussa Sadr et ses compagnons restera pour nous la base et nous travaillerons à former un comité parlementaire pour suivre cette question", a dans ce contexte indiqué M. Berry.

6- S'investir dans la question de l'extraction des ressources que ce soit le pétrole ou le gaz et créer un fonds souverain 

7- Refonder le ministère des Emigrés afin que soit réalisée la véritable participation politique pour tous les citoyens porteurs de la nationalité libanaise 

8- Œuvrer pour la participation des jeunes aux élections en diminuant l'âge requis pour voter (actuellement 21 ans, ndlr).
Créer des opportunités de travail dans le secteur privé et public pour diminuer l'émigration. 
Réserver une part pour la femme libanaise pour renforcer sa présence et sa représentation à la Chambre.

9- Œuvrer pour adopter les lois nécessaires à la modernisation de l'Etat et créer un gouvernement électronique qui facilitera les formalités des citoyens 

10- Surveiller l'application des lois 

11- Mettre en place des projets de développement nationaux de manière à favoriser le développement équilibré

12- Continuer les projets d'infrastructure (eau, électricité, autoroutes, environnement, déchets)

13- Œuvrer pour l'adoption d'une amnistie générale qui ne concerne pas les actes terroristes et les terroristes et tout ce qui menace la sécurité nationale et la stabilité 

14- Au niveau régional : Réaffirmer le droit des Palestiniens au retour et à l'instauration d'un l'Etat palestinien avec comme capitale Jérusalem. Soutenir une solution politique en Syrie qui ramène la stabilité.


Les candidats
Le chef chiite a ensuite annoncé les candidats de son mouvement qui sont:

Sud II (Tyr-Zahrani) : Ali Khreiss, Inaya Ezzedine, Nabih Berry, Ali Osseirane, Michel Moussa

Sud III (Bent-Jbeil, Nabatiyé, Marjeyoun-Hasbaya) : Ayoub Hmayed, Ali Bazzi, Yassine Jaber, Hani Kobeissi, Ali Khalil, Anouar el-Khalil, Kassem Hachem 

Békaa II (Rachaya - Békaa-Ouest) : Mohammad Nasrallah 

Békaa III (Baalbeck-Hermel) : Ghazi Zeaïter 

Beyrouth II : Mohammad Khawaja 

Mont-Liban III (Baabda) : Fadi Alami


Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a lui aussi annoncé la liste des candidats du Hezbollah aux prochaines législatives. Fin janvier, le numéro deux du parti, Naïm Kassem, avait annoncé que sa formation allait s’allier au mouvement Amal dans toutes les circonscriptions électorale,  notamment dans les 2e et 3e circonscriptions du Sud.


Lire aussi
Au Liban, les partis politiques continuent malgré tout de séduire

Législatives libanaises : Ce qu’il faut savoir pour voter

Législatives libanaises : les dates à retenir

Baalbeck-Hermel : des percées possibles, mais sous la « tutelle » du Hezbollah

Women in Front : Une liste sans femmes, c’est honteux !

Principes généraux, application : ce qu'il faut savoir sur la nouvelle loi électorale



Retour à la page d’accueil

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

PANURGE ET MOUTONS... TOUT COMME IL EN EST POUR TOUS LES PANURGES HERITIERS OU DESIGNES ET LEURS MOUTONS RESPECTIFS !

Sarkis Serge Tateossian

Enfin les listes commencent à se former

Mona Joujou Dfouni

Ou sont les députes FEMMES ? Une sur 15 c'est se moquer du monde..les femmes Chiites je vs exhorte à ne pas voter.

Irene Said

No 16...être re-élu Président du Parlement, cela va de soi, n'est-ce pas ?
Irène Saïd

George Khoury

du pipeau, offert par notre soliste national

carlos achkar

15- continuer à se remplir les poches au détriment du peuple.

FAKHOURI

" Vous ne pouvez pas résoudre vos problèmes avec la mentalité qui les a créés. "

Albert Einstein

Irene Said

Ouauuuuuh, c'est trop beau pour être vrai, Monsieur Nabih Berry !
On prend note de toutes vos brillantes promesses...qui seront mises en oeuvre...quand et comment ???
Irène Saïd

Législatives : Berry annonce le programme électoral et les candidats du mouvement Amal

19/02/2018

Le chef du mouvement Amal, également président de la Chambre des députés, Nabih Berry, a annoncé lundi 19 février 2018 le programme électoral de son mouvement et ses candidats pour les élections législatives qui doivent avoir lieu le 6 mai. Photo Ani

Liban

Le président de la Chambre a précisé que les candidats feraient partie de listes communes avec le bloc du Hezbollah et dans certaines régions avec d'autres "alliés", sans donner plus de précision.

OLJ

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

Retour à la page d’accueil
Commenter

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.
Merci.

Voir toutes les réactions
L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

PANURGE ET MOUTONS... TOUT COMME IL EN EST POUR TOUS LES PANURGES HERITIERS OU DESIGNES ET LEURS MOUTONS RESPECTIFS !

Sarkis Serge Tateossian

Enfin les listes commencent à se former

Mona Joujou Dfouni

Ou sont les députes FEMMES ? Une sur 15 c'est se moquer du monde..les femmes Chiites je vs exhorte à ne pas voter.

Irene Said

No 16...être re-élu Président du Parlement, cela va de soi, n'est-ce pas ?
Irène Saïd

George Khoury

du pipeau, offert par notre soliste national

carlos achkar

15- continuer à se remplir les poches au détriment du peuple.

FAKHOURI

" Vous ne pouvez pas résoudre vos problèmes avec la mentalité qui les a créés. "

Albert Einstein

Irene Said

Ouauuuuuh, c'est trop beau pour être vrai, Monsieur Nabih Berry !
On prend note de toutes vos brillantes promesses...qui seront mises en oeuvre...quand et comment ???
Irène Saïd

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué