Page auteur

Les articles de Élie FAYAD

Salam 1, Aoun 0

14 juillet 2015

Les signes de gesticulation politique (ou de la politique de la gesticulation, si l'on préfère) qui ont marqué l'actualité libanaise, la semaine dernière, ont reçu une appellation assez méprisante... Lire la suite

Pleurnicher avec Aoun

7 juillet 2015

Les droits des chrétiens au Liban sont-ils réellement spoliés ? Faut-il suivre Michel Aoun sur ce registre et croire que le partenaire musulman, plus spécifiquement sunnite, triche au jeu du vivre... Lire la suite

Le grain de sable

2 juin 2015

Il est parfois des similitudes troublantes à des décennies d'intervalle. Dans les années soixante et soixante-dix du siècle dernier, les Libanais se déchiraient littéralement autour du statut et... Lire la suite

Bachar et ses « perles »

22 mai 2015

La ville aux mille colonnes est donc tombée aux mains des extrémistes de l'État islamique. Venant s'ajouter au succès enregistré dimanche par l'EI en Irak, avec la prise de Ramadi, ce... Lire la suite

Redescendre du Qalamoun

9 mai 2015

Pour nombre de commentateurs locaux, la scène politique libanaise est littéralement tétanisée ces jours derniers par le déclenchement de la bataille tant annoncée du Qalamoun syrien, aux confins... Lire la suite

Plus loin que la justice

25 avril 2015

Le Liban a raison de considérer, à l'instar de quelques autres États, dont la France, que les centaines d'arrestations opérées à Constantinople le 24 avril 1915 dans les milieux des notables... Lire la suite

La mariée était en noir

3 avril 2015

La scène se passe sur les rives du lac Léman. Là, entre Montreux et Nyon, dans ce décor idyllique où Charles-Ferdinand Ramuz, le Flaubert suisse, traitait jadis de circonstances de la vie, un... Lire la suite

Dix ans de gratitude

6 mars 2015

Le Hezbollah « a choisi ses options. Nous ne pouvons l'accompagner dans cette voie (...) Nous n'avons pas besoin d'une force paramilitaire ou d'une armée parallèle. Avec ou sans la résolution... Lire la suite

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1