Rechercher
Rechercher

Les archives racontent...

... Et le fleuve de Beyrouth est redevenu égout à ciel ouvert...

Dans « L'Orient » du 27 mai 1963

Il y a deux ans durant l'été 1961, M. Abdallah Machnouk, alors ministre des Affaires municipales et rurales, avait lancé « l'opération fleuve de Beyrouth » qui consistait à aménager un égout pour collecter les eaux sales de toute la banlieue qui venaient se déverser dans le lit desséché du fleuve, le transformant en un immense égout à ciel ouvert. (...)
...Mais voilà que de nouveau cette année, le fleuve de Beyrouth est transformé en un égout à ciel ouvert, nauséabond et fort propice à la prolifération des moustiques.


Il y a deux ans durant l'été 1961, M. Abdallah Machnouk, alors ministre des Affaires municipales et rurales, avait lancé « l'opération fleuve de Beyrouth » qui consistait à aménager un égout pour collecter les eaux sales de toute la banlieue qui venaient se déverser dans le lit desséché du fleuve, le transformant en un immense égout à ciel ouvert. (...)
...Mais voilà que...

commentaires (5)

Page de garde du pamphlet publicitaire sur le Liban touristique!

Khlat Zaki

18 h 45, le 27 mai 2016

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Page de garde du pamphlet publicitaire sur le Liban touristique!

    Khlat Zaki

    18 h 45, le 27 mai 2016

  • Ad Nauseam !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    10 h 31, le 27 mai 2016

  • Et cela se passe non pas dans un pays prétendument sous-développé mais au Liban, pays qui se veut prétendument développé, en 2016!

    otayek rene

    10 h 23, le 27 mai 2016

  • CE QU,IL ETAIT ET CE QU,IL EST... = CE QU,ETAIENT LES LIBANAIS ET CE QU,ILS SONT... MALHEUREUSEMENT !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 26, le 27 mai 2016

  • Encore un machnoûüüü !?

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    09 h 10, le 27 mai 2016