Rechercher
Rechercher

Campus - Clubs estudiantins

L’USJ organise la seconde compétition de médiation du Liban

Le club Étudiants-Médiateurs de l'Université Saint-Joseph a organisé pour la seconde année, en collaboration avec le Centre professionnel de médiation (CPM) et en partenariat avec la fondation Friedrich Ebert Stiftung, une compétition de médiation entre les étudiants de l'USJ.

Photo souvenir prise au terme de la compétition réunissant les finalistes, le jury, des médiateurs et des membres du comité organisateur.

La compétition de médiation entre les étudiants de l'Université Saint-Joseph, organisée pour la seconde année en collaboration avec le Centre professionnel de médiation (CPM) et en partenariat avec la fondation Friedrich Ebert Stiftung, s'est déroulée sur le campus d'Huvelin du 16 au 20 mai. Ont participé à la compétition douze équipes, de deux ou trois étudiants chacune, en provenance de différentes facultés et qui n'ont jamais suivi de formation en médiation. « Je suis fière qu'une compétition de la sorte ait lieu au Liban. La diversité des cas à traiter – social, familial, commercial – a permis aux participants de découvrir l'importance de la médiation à tous les niveaux », raconte Mayssa Khattar, étudiante en quatrième année de droit, présidente du club Étudiants-Médiateurs et membre de l'équipe gagnante du premier prix de négociation à la Compétition internationale de médiation et de négociation (IBA-VIAC) qui s'est déroulée à Vienne.
Dans la préparation des cas de médiation qu'on lui soumettait, chaque équipe était aidée par un coach formé à la gestion des conflits au sein du CPM. Diana Mouannes était la coach de l'équipe gagnante. « Cette expérience m'a appris à assumer des responsabilités, à m'organiser, à motiver les membres de l'équipe que je coachais », affirme-t-elle. L'étudiante en quatrième année de droit conseille à tout le monde de « prendre part à de telles activités car que l'on soit participant ou coach, on apprend beaucoup et différemment ».
Outre les deux équipes en compétition qui jouaient le rôle de la partie et de l'avocat, trois médiateurs actifs diplômés du CPM ont pris part aux séances, l'un en tant que médiateur,
les deux autres comme jury.

Une expérience fortement conseillée
Les deux finalistes de cette seconde compétition de médiation, gracieusement sponsorisée par l'hôtel Phoenicia, Bnachii Lake Restaurant et le groupe Abou Adal, sont : l'équipe de Jad Markbaoui, Toni-Joe Chartouny et l'étudiant en sciences politiques Anthony Abi Dib, tous les trois en deuxième année de droit, coachée par Lara Sebaly, avocate stagiaire ; et le binôme Karim Zein et Yara Souaid (respectivement en deuxième et troisième année de droit), coaché par Diana Mouannes, qui remporta le premier prix : la possibilité de participer à l'une des compétitions internationales de médiation auxquelles le CPM prend part chaque année, une bourse de 15 % pour deux personnes à la formation à la méditation professionnelle au CPM et un dîner pour cinq personnes à la réserve naturelle de lac de Bnechii.
Le jury de la finale était composé de Mme Léna Ghannagé, doyenne de la faculté de droit et de sciences politiques de l'USJ ;
Mme Johanna Hawari Bou Rjeily ; M. Camille Ménassa, président de la société Frontpage Communication ; M. Pascal Monin, responsable du master de marketing politique à l'Institut des sciences politiques de l'USJ ; et M. Achim Vogt, directeur du bureau régional de Friedrich-Ebert-Stiftung au Liban.
« C'est une expérience inoubliable. Étudiante en droit, je n'envisageais comme mode de résolution des conflits que les tribunaux et l'arbitrage. Ma participation à cette compétition m'a appris un nouveau mode à l'amiable qui est la médiation et qui, selon moi, devrait être obligatoire au Liban avant de passer par les tribunaux. De même, j'ai appris à comprendre l'autre, à être à son écoute », confie Yara Souaid, membre de l'équipe lauréate. Son coéquipier Karim Zein ajoute : « Cette expérience m'a appris à réfléchir différemment dans ma vie quotidienne. Je suis encore plus fier de représenter l'année prochaine le Liban, l'USJ et le CPM à l'une des compétitions internationales de médiation. »
De son côté, Johanna Hawari Bou Rjeily, directrice du CPM, tient à remercier « toutes les personnes qui ont œuvré au succès de cet événement coordonné par Nathalie Sabbagh ». Et de souligner : « Nous travaillons actuellement à la préparation d'une compétition de médiation interuniversitaire pour l'année 2017 afin que la médiation ne soit pas dans l'air du temps mais une nouvelle ère dans le temps. »


La compétition de médiation entre les étudiants de l'Université Saint-Joseph, organisée pour la seconde année en collaboration avec le Centre professionnel de médiation (CPM) et en partenariat avec la fondation Friedrich Ebert Stiftung, s'est déroulée sur le campus d'Huvelin du 16 au 20 mai. Ont participé à la compétition douze équipes, de deux ou trois étudiants chacune, en...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut