Rechercher
Rechercher

Liban

Berry tient à la relance « nécessaire » du législatif

Les députés du 8 Mars prenant part à la réunion hebdomadaire de Aïn el-Tiné. Photo Ani

Les députés ayant pris part hier à la réunion hebdomadaire de Aïn el-Tiné ont rapporté la persévérance du président de la Chambre, Nabih Berry, à relancer le législatif. « Il faudrait mettre en marche le travail législatif, devenu plus que nécessaire pour le pays. Nous savons comment préserver l'intérêt du Liban et des Libanais, sans déroger aux règles et procédures », a-t-il déclaré devant ses visiteurs, dans une allusion aux parties qui contestent la reprise des activités législatives tant que la présidentielle est bloquée. Le parti Kataëb a réaffirmé une nouvelle fois hier, par la voix du député Fadi Habre, son refus de relancer le législatif, même par nécessité. « La nécessité est de respecter la Constitution, à commencer par l'élection d'un président de la République, qui est la prorité », a affirmé M. Habre.
Parmi les visiteurs de Aïn el-Tiné hier : les députés Bilal Farhat, Ali Bazzi, Estephan Doueihy, Ali Khreiss, Émile Rahmé, Hani Kobeissy, Ali Fayad et Kassem Hachem.
Le président de la Chambre a également reçu le ministre de l'Agriculture, Akram Chehayeb. Il a par ailleurs adressé, à plusieurs responsables européens, des invitations officielles à se rendre au Liban. Les invitations ont été adressées à son homologue européen, Martin Schulz, et son homologue belge, Siegfried Bracke, ainsi qu'au président de la commission des Affaires étrangères du Parlement européen, Elmar Brok, et la présidente du groupe d'amitié Europe-Liban, Ramona Manescu.


Les députés ayant pris part hier à la réunion hebdomadaire de Aïn el-Tiné ont rapporté la persévérance du président de la Chambre, Nabih Berry, à relancer le législatif. « Il faudrait mettre en marche le travail législatif, devenu plus que nécessaire pour le pays. Nous savons comment préserver l'intérêt du Liban et des Libanais, sans déroger aux règles et procédures »,...

commentaires (2)

A FORCE DES FROMAGES TIRES DES BECS DES CORBEAUX... GOUPIL RISQUE L,INDIGESTION !

LA LIBRE EXPRESSION.

11 h 31, le 31 mars 2016

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • A FORCE DES FROMAGES TIRES DES BECS DES CORBEAUX... GOUPIL RISQUE L,INDIGESTION !

    LA LIBRE EXPRESSION.

    11 h 31, le 31 mars 2016

  • Votez pour un President et faite après le nécessaire. C'est le seul moyen de respecter la constitution et les lois en vigueur.

    Pierre Hadjigeorgiou

    11 h 13, le 31 mars 2016

Retour en haut