Dernières Infos

Israël place 84 Palestiniens en détention sans procès en 10 jours (ONG)

AFP
29/02/2016

Israël a ordonné la détention administrative de 84 Palestiniens en dix jours, une mesure extrajudiciaire qui permet l'incarcération sans procès ni inculpation, a annoncé lundi le Club des prisonniers palestinien.

Parmi ces 84 Palestiniens, 39 ont été arrêtés et placés en détention administrative, pour une durée allant de deux à six mois, tandis que le reste ont vu leur détention administrative prolongée.
Cette mesure, héritée des lois d'urgence du mandat britannique sur la Palestine, permet à Israël de détenir des suspects sans procès ni inculpation pour six mois renouvelables indéfiniment.

Ce régime est revenu au coeur de l'actualité avec l'affaire Mohammed al-Qiq, un journaliste palestinien qui a mis fin vendredi à 94 jours de grève de la faim qu'il avait entamée pour le dénoncer.
L'envoyé spécial de l'Onu au Proche-Orient, Nickolay Mladenov, l'a encore évoquée récemment devant le Conseil de sécurité de l'Onu, réclamant que soit inculpée ou libérée "immédiatement" toute personne actuellement en détention administrative.

Pour Israël, c'est un outil essentiel pour empêcher des attentats tout en permettant de garder secrètes des informations sensibles puisque ce régime autorise les autorités à ne révéler aucun renseignement sur le dossier.

Ces nouvelles arrestations portent à plus de 700 le nombre de Palestiniens en détention administrative sur un total de plus de 7.000 Palestiniens actuellement incarcérés, selon le Club des prisonniers. C'est la première fois depuis 2009 que ce nombre est aussi haut, a ajouté le Club.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.