Dernières Infos

Un Palestinien tué lors d'un raid israélien à Hébron (ministère palestinien)

AFP
12/11/2015

Un Palestinien, parent de l'auteur d'une attaque anti-israélienne hospitalisé à Hébron, en Cisjordanie occupée, a été tué dans la nuit de mercredi à jeudi dans un raid des forces spéciales israéliennes dans l'hôpital, a indiqué le ministère palestinien de la Santé.

"Abdallah Azzam Shalaldeh, âgé de 27 ans, a été tué par une unité des moustarabine (composés de soldats infiltrés) à l'hôpital de Hébron", a indiqué cette source.

Le ministère a précisé que 21 agents de l'unité des moustarabine avait mené le raid dans la chambre de Azzam Shalaldeh, dans le département de chirurgie, touchant mortellement son cousin Abdallah de plusieurs balles.

Le Shin Bet, le service de sécurité intérieure israélien, a confirmé dans un communiqué le raid, précisant que les forces israéliennes avaient tiré lorsqu'un proche de Azzam Shalaldeh avait tenté de s'opposer à son arrestation de ce dernier.

Selon le Shin Bet, un raid des forces spéciales a été mené pour arrêter Azzam Shalaldeh, "fils d'une famille de militants du Hamas", auteur d'une attaque au couteau le 25 octobre lors de laquelle un Israélien avait été grièvement blessé près de la colonie de Mezad, près de Hébron. L'assaillant avaient alors réussi à prendre la fuite.

"Lors de l'arrestation, un des proches (de Azzam Shalaldeh) a été blessé par balles alors qu'il attaquait les forces (israéliennes)", précise le Shin Bet.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants