Dernières Infos

L'Etat islamique revendique un nouveau meurtre au Bangladesh

AFP
05/11/2015

Le groupe Etat islamique a de nouveau revendiqué un meurtre au Bangladesh, celui d'un policier mercredi, en dépit des affirmations des autorités locales selon lesquelles le mouvement jihadiste n'opère pas dans ce pays.

L'assassinat au couteau de ce policier près de Dacca a été attribué par le ministre bangladais de l'Intérieur, Asaduzzaman Khan, à des rebelles islamistes locaux également accusés par les autorités d'attaques perpétrées cette année contre des blogueurs et un éditeur laïcs.

Mais dans un communiqué posté tardivement mercredi soir, le groupe Etat islamique a affirmé que ses "soldats" au Bangladesh avaient perpétré l'attaque, selon l'organisme de surveillance des sites jihadistes, SITE. "Les soldats du Califat ont pu se replier en toute sécurité" après l'attaque, selon ce communiqué.
Il s'agirait, si l'EI est effectivement responsable de cette attaque, du premier attentat commis par le groupe jihadiste contre le gouvernement du Bangladesh.

L'Etat islamique avait également revendiqué les assassinats d'un humanitaire italien fin septembre et d'un Japonais début octobre, de même qu'un attentat contre un lieu saint chiite de Dacca. "Nous tenons à affirmer clairement que l'organisation Etat islamique n'existe pas au Bangladesh", avait affirmé fin octobre à la presse le ministre de l'Intérieur.

Le Bangladesh revendique un statut de pays musulman modéré. Mais une série d'assassinats de blogueurs athées cette année a secoué le pays et déclenché une vague de répression contre des groupes islamistes locaux. Samedi, un éditeur laïc a été assassiné dans son bureau à Dacca, quelques heures après un attentat dans une maison d'édition lors duquel trois défenseurs de la laïcité ont été grièvement blessés.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : on tourne en rond !

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué