X

Liban

Audi : Notre Église ne sanctifie pas les guerres

Communautés
OLJ
19/10/2015

Le métropolite de Beyrouth, Mgr Élias Audi, a pris hier le contrepied de l'Église orthodoxe russe, qui avait légitimé l'engagement militaire de Moscou en Syrie à la fin du mois dernier en la qualifiant de « guerre sainte », selon les termes employés à l'époque par son porte-parole, Vsevolod Tchapline, et cités par l'agence Interfax.
« Notre Église ne bénit pas celui qui tue l'autre, car celui qui tue l'autre, c'est comme s'il voulait tuer Dieu. L'Église ne bénit pas les guerres et ne les sacralise pas. Elle ne sanctifie pas les combats et refuse le concept de "guerre sainte" », a affirmé Mgr Audi, au cours de son homélie dominicale, hier, en l'église Saint-Georges, dans une réaction pour l'instant inédite de la part d'un haut prélat au sein de l'Église orthodoxe d'Antioche. Et d'ajouter : « Ceux qui vous rejettent parce que vous suivez les commandements de Dieu sont eux-mêmes rejetés par Dieu. »
Cette prise de position intervient au lendemain du lancement, par 62 personnalités grecques-orthodoxes, d'une pétition « contre les guerres religieuses », refusant notamment que « des guerres ou des actions terroristes puissent être justifiées au nom de la religion » et rejetant l'argument que « la protection des chrétiens puisse servir d'alibi au service d'objectifs idéologiques ou politiques, comme certains ont tenté de le faire récemment en appui à l'intervention militaire de la Russie en Syrie ».

 

(Lire aussi : Joumblatt fustige « l'orgueil » de Poutine et du patriarche de Moscou)

 


« Les propos de Mgr Audi confirment la nature morale de la pétition que nous avons lancée », a indiqué à L'Orient-Le Jour l'un des initiateurs de la pétition, le professeur Antoine Courban, épistémologue et anatomiste. « Cette position doit pouvoir servir de plate-forme de réconciliation pour l'opinion publique. Elle est de nature à protéger la paix et le vivre-ensemble, pour que le Liban ne soit pas pris dans le tourbillon de la folie identitaire qui nous entoure », a noté M. Courban.
Selon lui, la position du métropolite est dans la lignée de l'orthodoxie en général, qui n'a jamais adopté la notion de « guerre juste », propre à l'Église russe depuis le temps du tsar Boris Godounov, et introduite par la pensée de saint Augustin. « Pour nous, il s'agit d'une hérésie », ajoute M. Courban.
La pétition contre les guerres religieuses (qui est ouverte à toutes les signatures sur la page Facebook Petition Against Religious Wars ou sur l'adresse mail petitionagainstreligiouswar@gmail.com) a déjà recueilli plus de 600 signatures, dont celle, notable, du chef de la Coalition nationale syrienne, Khaled Khoja. Une nouvelle liste de noms sera publiée cette semaine par les organisateurs.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

N°X, mais comme d'hab., encore un Syrien ! Y en a marre ! Pas moyen d'avoir un éhhh "Indigène" de chez Nous d'Ici ?

Dounia Mansour Abdelnour

Le tsar Poutine manipule la religion pour parvenir à ses fins. Voici que le patriarche Audi refuse de tomber dans le piège.

Bery tus

Il ne confirme rien ... Il vient de détruire justement les dires du patriarche de toges es Russies !

M.V.

Audi ...confirme donc implicitement ...que l'église de Russie et Vladimir Poutine sont les seuls garants des chrétiens orthodoxes...par contre , l'on ne peut pas en dire autant de Normal 1er et du Pape ... !

George Khoury

tout ce qui est en russie est infeode au pouvoir, tout comme en syrie, iran, coree du nord, chine,...bref les pays democratiques ou il fait bon vivre et ou le peuple a le pouvoir et son mot a dire

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Qu'en pense le N°X de Balamend ?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IL FALLAIT METTRE LES POINTS SUR LES I CAR LES PRÉLATS DE L'ÉGLISE RUSSE CROIENT VIVRE ENCORE AU TEMPS DES TSARS Où ILS BÉNISSAIENT LES ARMÉES ALLANT EN GUERRE NON CONTRE DE NON CHRÉTIENS MAIS CONTRE DES CHRÉTIENS MÊME...

Halim Abou Chacra

Putain ! Poutine prétend qu'il fait une guerre sainte !

Bery tus

jolie patriarche jolie !!

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : un nœud, trois phases et beaucoup de complications...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué