Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Afghanistan: des pourparlers de paix Kaboul/talibans sont "légitimes" (chef des Talibans Mollah Omar)

Le chef des talibans afghans en fuite, le mollah Omar, a qualifié de "légitimes" des pourparlers de paix avec son ennemi, le gouvernement de Kaboul, dans un message publié mercredi par le site internet des rebelles islamistes.

Il s'agit de la première réaction du chef des talibans depuis la prise de contact directe organisée la semaine dernière au Pakistan, bien qu'il ne fasse pas explicitement mention de ce round préliminaire de discussions.
"Parallèlement au jihad armé, les efforts politiques et la voie pacifique (...) constituent un principe islamique légitime", affirme l'"émir des croyants" dans ce message publié sur le site officiel des talibans.
"En se penchant sur nos préceptes religieux, on se rend compte que les rencontres et même les contacts pacifiques avec les ennemis ne sont pas interdits", poursuit-il.

Le mollah Omar avait maintenu un silence absolu depuis ces négociations directes lancées la semaine dernière au Pakistan entre des représentants des talibans et du gouvernement afghan avec l'objectif de mettre fin à la sanglante insurrection qui déchire l'Afghanistan depuis la chute du régime des talibans en 2001.

Le commandement central des talibans, surnommé la "choura de Quetta", du nom de la ville du sud-ouest du Pakistan où il serait réfugié, n'avait d'ailleurs ni condamné ni commenté ces discussions, affirmant seulement que sa commission politique avait l'autorité pour discuter de paix. Et nombre de commandants talibans sur le terrain s'interrogeaient ouvertement la semaine dernière sur la légitimité des rebelles présents à ces discussions.
Les rebelles talibans, loin d'avoir déposé les armes, ont, au contraire, multiplié les attaques ces derniers mois et continuent d'exiger le départ de la totalité des soldats de l'Otan, qui n'ont plus qu'une mission de conseil et de formation auprès de l'armée afghane.


Le chef des talibans afghans en fuite, le mollah Omar, a qualifié de "légitimes" des pourparlers de paix avec son ennemi, le gouvernement de Kaboul, dans un message publié mercredi par le site internet des rebelles islamistes.
Il s'agit de la première réaction du chef des talibans depuis la prise de contact directe organisée la semaine dernière au Pakistan, bien qu'il ne fasse pas...