Dernières Infos

Israël libère le président du Parlement palestinien en prison depuis près d'un an

AFP
09/06/2015

Le président du Parlement palestinien a été libéré mardi par Israël, après avoir passé environ un an en prison, a rapporté un journaliste de l'AFP.

Le président du Conseil législatif palestinien, Aziz Dweik, avait été arrêté le 16 juin 2014 en Cisjordanie occupée dans le cadre d'une véritable chasse à l'homme lancée par Israël pour retrouver trois jeunes Israéliens enlevés quatre jours auparavant. Les corps des trois adolescents israéliens avaient été retrouvés le 30 juin. Au moins 2.000 Palestiniens avaient été arrêtés par Israël en Cisjordanie et à Jérusalem-Est occupés lors de cette traque. Israël a accusé le mouvement islamiste palestinien Hamas d'être derrière ces enlèvements et meurtres. L'assassinat des trois adolescents israéliens avait déclenché une flambée de violences qui a culminé à l'été 2014, avec la guerre dans la bande de Gaza, et s'est poursuivie au cours de l'automne à Jérusalem et en Cisjordanie.

Selon le Club des prisonniers palestiniens, basé à Ramallah (Cisjordanie), 12 des 130 élus du Parlement palestinien sont détenus par Israël, en comptant M. Dweik. Le Parlement ne s'est pas réuni depuis 2007, en raison des tensions entre le mouvement Fatah du président Mahmoud Abbas et le Hamas, ayant entraîné un coup de force de la formation islamiste qui a expulsé les partisans du Fatah de la bande de Gaza.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le retour des Libanais de l’étranger, entre surenchère politique et souci humanitaire

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants