Rechercher
Rechercher

À La Une - Syrie

La France aurait livré des armes aux rebelles syriens malgré l'embargo européen

"Nous avons commencé quand nous avons eu la certitude qu'elles iraient dans des mains sûres", affirme Hollande.

La France a livré des armes offensives aux rebelles syriens en 2012 en dépit d'un embargo européen en vigueur depuis 2011, assure un ouvrage intitulé "Dans les coulisses de la diplomatie française" à paraître le 13 mai. REUTERS/Amer Almohibany

La France a livré des armes offensives aux rebelles syriens en 2012 en dépit d'un embargo européen en vigueur depuis 2011, assure un ouvrage intitulé "Dans les coulisses de la diplomatie française" à paraître le 13 mai.

"Nous avons commencé quand nous avons eu la certitude qu'elles iraient dans des mains sûres. Pour les armes létales, ce sont nos services qui ont procédé aux livraisons", a déclaré le président français François Hollande à l'auteur de l'ouvrage (éditions L'Archipel), Xavier Panon, lors d'un entretien en mai 2014. Selon ce journaliste, spécialiste des questions diplomatiques et militaires, la France a remis aux rebelles syriens en guerre contre le régime de Bachar el-Assad, des canons de 20 mm, des mitrailleuses de 12,7 mm, des lances-roquettes et des missiles antichars.

Les livraisons entamées au deuxième semestre 2012 ont été irrégulières et visaient plus à aider la rébellion que d'avoir un impact décisif en changeant le cours de la guerre, selon l'auteur. A l'époque, un embargo européen sur les armes était en vigueur depuis juin 2011. Il a été levé le 29 mai 2013. Jusqu'à présent, la France n'avait admis officiellement que des livraisons d'armes dites non létales (n'ayant pas vocation à tuer) aux rebelles, des gilets pare-balles ou des lunettes de visée nocturne.
Pour ces livraisons secrètes, "nous avons dû nous entourer d'un maximum de garanties", a indiqué à l'auteur sous couvert d'anonymat un témoin, en évoquant l'effacement de toute trace d'origine des armes et la mise en place d'une chaîne politico-militaire donnant "toute assurance de contrôle et de destination finale sûre".

 

(Lire aussi : La fortune de Rifaat el-Assad au crible des juges français )

 

De Nicolas Sarkozy (2007-2012) à François Hollande, entré en fonctions en 2012, l'ouvrage revient sur une série d'avancées et de reculades diplomatico-militaires, alimentées par des citations des acteurs impliqués dans la vie diplomatique et militaire française (outre le chef de l'Etat, des ministres, des conseillers...).
Parmi les épisodes abordés, figure celui évoquant la préparation avortée à la fin de l'été 2013 de frappes aériennes contre le régime syrien.

L'ouvrage évoque certaines cibles alors retenues - le "service de renseignement de l'armée de l'Air syrienne qui contrôle le système chimique" - et souligne, en citant un conseiller, que l'action aérienne dont n'ont finalement pas voulu les Etats-Unis, avait un double objectif: changer la "donne politique" en Syrie et déstabiliser la Russie, soutien de Damas, pour qu'elle change son approche du conflit.

 

Lire aussi

Le France, l'édito de Ziyad Makhoul

 


La France a livré des armes offensives aux rebelles syriens en 2012 en dépit d'un embargo européen en vigueur depuis 2011, assure un ouvrage intitulé "Dans les coulisses de la diplomatie française" à paraître le 13 mai.
"Nous avons commencé quand nous avons eu la certitude qu'elles iraient dans des mains sûres. Pour les armes létales, ce sont nos services qui ont procédé aux...

commentaires (7)

Si on veut que l'Arabie saoudite et le Qatar achètent des Rafales,ce n'est pas contre rien...

NAUFAL SORAYA

14 h 32, le 06 mai 2015

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Si on veut que l'Arabie saoudite et le Qatar achètent des Rafales,ce n'est pas contre rien...

    NAUFAL SORAYA

    14 h 32, le 06 mai 2015

  • Si cette info est vraie (...), alors la france ne respecte ni ses engagements ni ses partenaires. En plus, pour gagner un peu sous très propres et très moraux bien sur, tout comme elle soutient les criminels judéo-sionistes d'israel et les criminels wahhabites de la famille des ben saoud petrolifère qui a donné son nom à tout un pays, elle continue de fournir terroristes et armes français contre la Syrie. Qu'est-ce qui vous étonne!? Peut-etre étrangement que cet article fourgué par afp à olj avait l'intention de nous montrer une france héroique qui soutien le juste et le moral.. Achtung!!!

    Ali Farhat

    13 h 47, le 06 mai 2015

  • Si cette info est vraie (...), alors la france ne respecte ni ses engagements ni ses partenaires. En plus, pour gagner un peu sous très propres et très moraux bien sur, tout comme elle soutient les criminels judéo-sionistes d'israel et les criminels wahhabites de la famille des ben saoud petrolifère qui a donné son nom à tout un pays, elle continue de fournir terroristes et armes français contre la Syrie. Qu'est-ce qui vous étonne!? Peut-etre étrangement que cet article fourgué par afp à olj avait l'intention de nous montrer une france héroique qui soutien le juste et le moral.. Achtung!!!

    Ali Farhat

    13 h 41, le 06 mai 2015

  • Beau ce mea culpa de la France pourtant considérée comme une grande puissance .

    Sabbagha Antoine

    13 h 38, le 06 mai 2015

  • CHOSE QUI AURAIT DÛ ÊTRE FAITE DEPUIS LE DÉBUT DE LA REBELLION ET QUI AURAIT CHANGÉ ÉNORMÉMENT LA DONNE !

    LA LIBRE EXPRESSION.

    12 h 37, le 06 mai 2015

  • Un article qui doit certainement faire plaisir à certains ....... crédules . Et les pertes des bactéries en ce moment au qalamoun , doit les rendre fou de rage verdâtre au niveau du gros colon !

    FRIK-A-FRAK

    12 h 25, le 06 mai 2015

  • Comme quoi ,c'est validé une fois de plus Normal 1er est un charlatan ...

    M.V.

    11 h 48, le 06 mai 2015

Retour en haut