Dernières Infos

Syrie : les renforts kurdes dépêchés à Kobané rentrent en Irak

AFP
29/04/2015

Les combattants kurdes irakiens dépêchés il y a six mois en renfort dans le nord de la Syrie pour participer à la lutte contre le groupe Etat islamique (EI) ont quitté la ville de Kobané via la Turquie, a indiqué mercredi à l'AFP un responsable turc.

"Les forces peshmergas ont quitté la Turquie aujourd'hui (mercredi) par voie aérienne" pour Erbil, dans le nord de l'Irak sous administration autonome kurde, a précisé cette source sous couvert d'anonymat.
Escortés par les forces de sécurité turques, les combattants kurdes d'Irak ont traversé la frontière turco-syrienne en convoi et rallié l'aéroport de la ville turque de Sanliurfa (sud-est), ont rapporté de leur côté les médias turcs. "Leur mission est terminée", a ajouté la source turque.

En octobre dernier, quelque 150 combattants kurdes d'Irak avaient rejoint Kobané via la Turquie pour prêter main forte aux miliciens kurdes syriens qui résistaient au siège des jihadistes. Soutenus par les frappes aériennes de la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis, les Kurdes ont repoussé les forces de l'EI en janvier.

Ces combats ont fait plus de 1.800 morts, dont plus de 1.000 jihadistes, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). L'offensive du groupe EI lancée mi-septembre dans la région a poussé quelque 200.000 Syriens, pour l'essentiel des Kurdes, à trouver refuge en Turquie. Malgré les pressions de ses alliés, le gouvernement islamo-conservateur d'Ankara a refusé d'intervenir militairement aux côtés des forces kurdes qui défendaient Kobané, s'attirant de nombreuses critiques. Il avait finalement consenti à laisser passer des renforts venus de la région autonome du Kurdistan irakien, avec qui il entretient de bonnes relations.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le franbanais

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Assez ! Khalass ! Enough !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Médiation gouvernementale : le « Bassil nouveau » est arrivé !

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué