Dernières Infos

Les Palestiniens annulent un important contrat gazier avec Israël

AFP
11/03/2015

Delek, l'un des partenaires israéliens du gisement de gaz naturel Leviathan, a annoncé mercredi avoir perdu un contrat signé avec les Palestiniens d'une valeur de 1,2 milliard de dollars et accusé l'Autorité israélienne de la concurrence d'en être responsable.

La société Delek a indiqué dans un communiqué avoir informé la bourse de Tel-Aviv que le contrat signé en janvier 2014 pour une durée de 20 ans avec la Compagnie générale d'électricité palestinienne, publique, avait été annulé.

Cette "annulation du contrat est la conséquence de l'échec de l'Autorité israélienne de la concurrence à développer le champ de gaz Leviathan", a accusé Delek, expliquant que la compagnie palestinienne avait annulé "en raison du retard pris pour tenir les engagements annoncés lors de la signature du contrat" début 2014.

L'Autorité avait empêché en décembre 2014 un accord jugé monopolistique entre Delek et le géant américain Noble Energy sur le champ offshore Leviathan qui, avec une capacité estimée à 535 milliards de mètres cubes, est le plus grand gisement de gaz découvert dans le monde depuis dix ans.
Cette décision, qui doit être confirmée après une audition, vise à briser le monopole tenu par Noble Energy et Delek sur le gaz offshore israélien.
L'annulation du contrat sera effective d'ici 30 jours, selon Delek.
Les autorités palestiniennes en charge de l'énergie n'ont pas commenté cette annulation dans l'immédiat.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

«Ya aayb el-choum»

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants