Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Le Caire et Moscou signent un accord pour une centrale nucléaire

Le Caire et Moscou ont signé un accord pour construire la première centrale électrique nucléaire en Égypte, lors de la visite du président russe Vladimir Poutine, reçu en grande pompe par son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi.
Le président russe, soutien dès la première heure de M. Sissi, a été reçu avec faste dans un palais présidentiel du Caire. Anecdote intéressante : selon une photo envoyée par la présidence égyptienne, M. Poutine a offert un fusil d'assaut Kalachnikov à son homologue. Les deux pays « ont signé un protocole d'entente pour la construction d'une centrale nucléaire pour la production d'électricité dans la région de Dabaa », dans le nord de l'Égypte, a déclaré M. Sissi à l'issue de ses entretiens avec M. Poutine. « Nous nous sommes mis d'accord sur la poursuite de la coopération militaire entre nos deux pays, surtout à la lumière des circonstances actuelles », a ajouté M. Sissi, dont le pays est le théâtre d'attentats jihadistes visant les forces de sécurité. L'Égypte et la Russie ont également décidé de renforcer leur coopération dans les domaines de l'énergie, de l'investissement et du tourisme, selon les deux hommes.
De son côté, Amnesty International a estimé hier qu'en Égypte, « la répression est au plus haut depuis 30 ans. Quatre ans après la révolution (de 2011), le constat est alarmant. La répression tue et les prisons, où l'usage de la torture est routinier, débordent », accuse l'organisation.


Le Caire et Moscou ont signé un accord pour construire la première centrale électrique nucléaire en Égypte, lors de la visite du président russe Vladimir Poutine, reçu en grande pompe par son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi.
Le président russe, soutien dès la première heure de M. Sissi, a été reçu avec faste dans un palais présidentiel du Caire. Anecdote...

commentaires (0)

Commentaires (0)