X

À La Une

La branche libyenne de l'EI publie des photos de 21 "chrétiens croisés" kidnappés

terrorisme

Le groupe jihadiste semble faire allusion au rapt de 20 Egyptiens, confirmé lundi par Le Caire.

OLJ/AFP
12/01/2015

La branche libyenne de l'organisation Etat islamique (EI) a affirmé détenir 21 chrétiens dont elle publie les photos dans un communiqué diffusé lundi sur les forums jihadistes, selon le centre de surveillance américain des sites islamistes SITE.

Le groupe ne précise pas la nationalité des personnes enlevées mais semble faire allusion au rapt de 20 Egyptiens, confirmé lundi par le ministère égyptien des Affaires étrangères.
Le communiqué présente les photos comme "celles de 21 chrétiens croisés arrêtés par les soldats de l'EI dans différentes régions de la province de Tripoli". Il ne précise pas la date de leur rapt et ne formule pas d'exigences pour leur libération.

Interrogé par l'AFP, le porte-parole du ministère égyptien des Affaires étrangères Badr Abdel Atti a confirmé lundi "le rapt dans deux incidents séparés de 7 et 13 Egyptiens qui sont toujours détenus". Il n'a pas précisé la date de leur enlèvement ni les responsables.

Des informations contradictoires avaient auparavant circulé sur le sort de ces Egyptiens en Libye, pays livré à des milices rivales depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi et dirigé par deux gouvernements qui se disputent le pouvoir.

Le 3 janvier, une source proche du gouvernement reconnu par la communauté internationale avait accusé la milice islamiste Ansar Asharia, classé groupe terroriste par l'Onu, d'avoir enlevé 20 coptes égyptiens à Syrte, à 500 km à l'est de Tripoli. Deux jours plus tard, le chef tribal Mouftah Marzouq, qui dirige le "Conseil des Sages" à Syrte, a affirmé que 13 Egyptiens avaient été libérés après avoir été retenus par des trafiquants de l'immigration clandestine. Il avait démenti leur rapt et n'avait pas mentionné le sort des sept autres.

Syrte est sous le contrôle de groupes armés, principalement Ansar Asharia et la coalition Fajr Libya, qui regroupe notamment des milices islamistes et a pris le contrôle de Tripoli en août.
La Libye était par le passé divisée en trois régions administratives historiques: la Cyrénaïque (est), la Tripolitaine (ouest) et le Fezzan (sud). Syrte faisait alors partie de la Tripolitaine.

Plusieurs coptes égyptiens et d'autres étrangers chrétiens ont déjà été victimes de rapts et d'assassinats en Libye, où travaillent des dizaines de milliers d'Egyptiens dans les secteurs de la construction et de l'artisanat.

 

Lire aussi
La branche libyenne de l'EI affirme avoir exécuté deux journalistes tunisiens

Le sud de la Libye, un véritable « hub terroriste », annonce la France

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Et des chrétiens non-croisés, ils n'en ont pas kidnappé ?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

QUAND LES ABRUTIS OCCIDENTAUX VONT-ILS ENFIN SE MOUVOIR ET EN FINIR AVEC CETTE LÈPRE ?

Atallah Simone

A se demander dans quelle mesure on ne doit pas regretter Khadafi... Oui je sais, choisir entre la peste et le choléra est malheureusement le cas dans la majorité, si ce n'est tous les pays arabes...

IMB a SPO

Encore des salauds qui font honneur a leur religion....Ou est le Mufti de la Republique? Ou sont les autorites religieuses qui vont mobiliser les masses? Ah j oubliai, nous sommes au Moyen Orient ou tout est permis...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué