X

Moyen Orient et Monde

Violents affrontements dans le camp de réfugiés palestiniens de Chouafat

Proche-Orient

Mogherini a critiqué la poursuite des colonisations ; le grand rabbin séfarade d'Israël a appelé les extrémistes juifs à « la fin des provocations ».

OLJ
08/11/2014

Au pied de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, ville placée en état d'alerte pour la grande prière musulmane hebdomadaire, la Vieille Ville et ses alentours sont restés calmes hier alors que plus de 1 300 policiers avaient été déployés selon une porte-parole de la police. Mais c'est un peu plus au nord que les violences ont repris après la prière. Dans le camp de réfugiés de Chouafat, des centaines de Palestiniens ont lancé pierres et cocktails Molotov sur les policiers qui ont répliqué par des projectiles en caoutchouc, des grenades assourdissantes et du gaz lacrymogène. Ce camp, où s'entasse une population pauvre séparée de Jérusalem-Est par le mur de séparation supposé protéger Israël d'attaques venues de Cisjordanie, est l'un des foyers des troubles qui se sont encore intensifiés ces dernières semaines à Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville annexée et occupée par Israël. De jeunes Palestiniens ont également affronté des soldats israéliens en Cisjordanie, à Qalandiya et Hébron. Par ailleurs, deux Palestiniens ont été arrêtés à Halhoul, près d'Hébron, a annoncé la police. Aussi, le bilan des violences qui secouent Jérusalem s'est alourdi hier quand un homme, percuté mercredi par un Palestinien au volant d'une voiture-bélier, a succombé à l'hôpital. Selon la radio militaire Israélienne, il s'agit d'un étudiant juif de 17 ans. Un policier de 38 ans avait déjà été tué, et l'auteur de l'attaque a été abattu sur place. Il venait de Chouafat.

Démolitions punitives
Dans ce contexte, le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'est montré ferme et a ordonné la démolition des maisons d'auteurs d'attaques « terroristes » à Jérusalem-Est, a indiqué un responsable Israélien sous le couvert de l'anonymat. Cette décision, soumise à l'approbation du ministère de la Justice, ne s'applique pas aux auteurs des trois attentats des deux dernières semaines : deux attaques à la voiture-bélier qui ont fait quatre morts et la tentative d'assassinat d'une figure de l'extrême droite juive réclamant le droit de prier sur l'esplanade des Mosquées. La dernière démolition punitive à Jérusalem-Est remonte à avril 2009, contre la maison d'un Palestinien qui avait tué trois Israéliens avec un engin de chantier, a déclaré l'avocat Daniel Seidemann, qui suit les développements dans ces quartiers.
De son côté, au cours de sa première visite en tant que nouvelle chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini a mis en garde Israéliens et Palestiniens contre le risque d'escalade de ces violences sans une reprise urgente des discussions de paix. « Si nous n'avançons pas sur le front politique, nous risquons de sombrer à nouveau dans la violence. Voilà pourquoi il y a urgence à avancer, selon moi », a déclare Mme Mogherini, alors que les perspectives de résolution de ce conflit ont rarement paru plus bouchées. Lors de sa visite, Mme Mogherini a d'ailleurs critiqué un facteur majeur des tensions : la poursuite par Israël de la colonisation dans les territoires occupés et à Jérusalem-Est.

« Jérusalem, c'est notre capitale »
« Les nouvelles colonies sont un obstacle à nos yeux » dans la recherche de la paix, a-t-elle ajouté.
« Jérusalem, c'est notre capitale. Ce n'est donc pas une colonie », lui a répondu M. Netanyahu. Les secteurs juifs de Jérusalem-Est « resteront partie intégrante de Jérusalem dans tout accord de paix, a déclaré le Premier ministre. Je rejette donc l'allégation imaginaire qui veut que la cause du conflit en cours soit telle ou telle colonie ». Mais des voix dissonantes se font entendre du côté israélien, comme celle du grand rabbin séfarade d'Israël, Yitzhak Yossef, qui a demandé hier aux juifs de cesser de vouloir « monter » sur l'esplanade et appelé à « la fin des provocations », responsables selon lui des récentes attaques. Pour sa part, le chef des Frères musulmans en Jordanie, Hammam Saeed, a appelé hier la Jordanie à renoncer au traité de paix avec Israël, après que des policiers Israéliens sont entrés dans la mosquée al-Aqsa à Jérusalem-Est lors de heurts avec des Palestiniens. Devant 1 500 manifestants réunis à Amman, il a estimé que la décision du gouvernement jordanien de rappeler mercredi son ambassadeur à Tel-Aviv était insuffisante.
Enfin, le Hamas a annoncé hier la création d'une « armée populaire » dans la bande de Gaza dévastée par trois offensives Israéliennes meurtrières, disant « se préparer » à tout nouvel affrontement avec l'État hébreu, notamment sur la question de l'esplanade des Mosquées au cœur des tensions à Jérusalem. Lors de célébrations dans le camp de réfugiés de Jabaliya dans la bande de Gaza, le porte-parole des Brigades al-Qassam, la branche armée du mouvement islamiste, a salué « la promotion de 2 500 recrues représentant le premier contingent de l'Armée populaire pour la libération de la mosquée al-Aqsa et de la Palestine ». De son côté, Mohammad Abou Askar, un dirigeant du Hamas, a affirmé que son mouvement « prépare et équipe l'armée pour que notre peuple soit prêt à tout affrontement avec l'occupant » israélien. « Les inscriptions sont ouvertes aux jeunes comme aux plus âgés, à partir de 20 ans, pour rejoindre au cours des jours à venir l'armée populaire », a-t-il ajouté.

(Sources : agences)

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Pauvres Palestiniens !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

L'HÉBÉTUDE... AU SERVICE DE L'ENNEMI COMMUN ! CHOU 3AYB !

VIRAGE CONTRÔLÉ

Et pourquoi cette info de la guerre sunnito/juive n'est pas en prime dans votre journal ?? l'intifada qui se passé en ce moment n'est pas une info rejouissante pour votre canard ??? on le croirait .

Halim Abou Chacra

Tout ce que sait faire le fasciste Netanyahu c'est d'usurper davantage la terre et les droits des Palestiniens et, en plus, de détruire les maisons de ces derniers. Un des plus grands criminels de l'histoire humaine cet homme !

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants