Dernières Infos

Une femme tuée par les forces de sécurité turques à la frontière turco-syrienne

AFP
06/11/2014

Une femme kurde a été tuée jeudi par les forces de sécurité turques à la frontière entre la Turquie et la Syrie, près de la ville syrienne kurde de Kobané assiégée depuis près de deux mois par les jihadistes, a-t-on appris de sources concordantes.

L'agence de presse kurde Firat News a affirmé que cette femme âgée de 28 ans, identifiée sous le nom de Kader Ortakaya, avait été tuée lors d'une manifestation organisée par un collectif d'artistes turcs, dispersée par des jets de gaz lacrymogène et des tirs à balles réelles par les force de sécurité.


Des témoins ont par contre indiqué à l'AFP que la victime faisait partie d'un groupe d'une quarantaine de personnes qui tentaient de franchir la frontière pour rejoindre les combattants kurdes qui défendent Kobané.
L'armée turque n'a pas immédiatement communiqué sur cet incident.

Depuis le début de l'offensive jihadiste sur Kobané (Ain al-Arab en langue arabe), la Turquie a accueilli quelque 200 000 réfugiés kurdes de Syrie sur son sol.
Les autorités turques ont toutefois dans le même temps largement interdit aux Kurdes non syriens de faire le chemin inverse pour rallier les rangs des combattants kurdes qui résistent au groupe Etat islamique (EI).

Pressés par leurs alliés, les Turcs, qui refusent d'intervenir militairement contre l'EI, ont toutefois autorisé la semaine dernière un contingent de quelque 150 peshmergas venus de la province autonome du Kurdistan irakien à traverser leur territoire pour rejoindre les troupes qui défendent Kobané.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : on tourne en rond !

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué