Rechercher
Rechercher

Irak-Syrie

Quand l'EI utilise des femmes pour recruter

Selon la Fondation Quilliam, ces femmes utilisent des sites communautaires pour promettre aux candidats jihadistes "une utopie islamiste".

L'Etat islamique a recruté des femmes et il envoie des femmes vivre dans le califat, selon la Fondation Quilliam. Photo d'archives. Karam Al-Masri/AFP

Les activistes de l'Etat islamique se servent de femmes acquises à leur cause pour recruter des combattants et convaincre des fidèles de s'engager dans le combat que l'organisation mène en Irak et en Syrie où elle a proclamé l'instauration d'un califat.

Selon la Fondation , des femmes soutenant le combat de l'EI utilisent des sites communautaires via  Instagram, Twitter, Ask.fm, VK ou encore Facebook pour promettre aux candidats jihadistes "une utopie islamiste". "D'autres groupes, comme el-Qaëda, ont été soutenus par des femmes dans le passé. L'Etat islamique a, lui, recruté des femmes et il envoie des femmes vivre dans le califat", a expliqué Charlie Winter.

Déterminé à dessiner une nouvelle carte du Proche-Orient, l'Etat islamique a appelé des fidèles de toutes les régions du monde à rejoindre son combat afin de construire une nation islamiste. "Ils font appel à des avocats, des médecins, des ingénieurs et à des gens qui peuvent les aider à mettre en œuvre une structure administrative opérationnelle et, parmi ces gens, il y a des femmes car les combattants ont besoin d'épouses", ajoute  Charlie Winter, membre de cette fondation.

Selon Quilliam, quelque 200 Européennes sont parties rejoindre l'Etat islamique et les efforts de recrutement se poursuivent. "Il y a un certain nombre de partisanes de l'EI en Syrie et en Irak qui racontent leur vie quotidienne avec beaucoup de détails et qui fournissent des conseils sur ce à quoi les gens qui arrivent peuvent s'attendre. Cela s'adresse à d'autres femmes", poursuit Winter.

Selon la Fondation Quilliam, 2 500 Européens ont rejoint les rangs de l'EI en Syrie et en Irak.

 

Lire aussi
Bientôt, les femmes jihadistes mèneront de vrais attentats...

L'EI fier d'avoir réduit des femmes et des enfants yazidis en esclavage

Mayssa Abdo, la femme qui dirige la bataille contre les jihadistes à Kobané


Les activistes de l'Etat islamique se servent de femmes acquises à leur cause pour recruter des combattants et convaincre des fidèles de s'engager dans le combat que l'organisation mène en Irak et en Syrie où elle a proclamé l'instauration d'un califat.


Selon la Fondation , des femmes soutenant le combat de l'EI utilisent des sites communautaires via  Instagram, Twitter, Ask.fm,...

commentaires (3)

UN MOYEN DE CONVAINCRE LES INDÉCIS ! EST-CE LA VIERGE SUR TERRE AVANT CELLES DU PARADIS ?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

10 h 18, le 05 novembre 2014

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • UN MOYEN DE CONVAINCRE LES INDÉCIS ! EST-CE LA VIERGE SUR TERRE AVANT CELLES DU PARADIS ?

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    10 h 18, le 05 novembre 2014

  • Encore un peu, et ils ouvriraient même des "Bars à Champagne".... de recrutement !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    07 h 58, le 05 novembre 2014

  • Vie sexuelle de jihadiste, ça doit être quelque chose de "subliiime". Un avant-goût, un apéritif pour l'entrée au paradis et l'atterrissage dans les bras des 70 vierges.

    Halim Abou Chacra

    04 h 20, le 05 novembre 2014