Dernières Infos

Syrie: difficulté d'évacuer des civils kurdes coincés à Kobané (responsable)

AFP
17/10/2014

Les forces kurdes ne parviennent pas à évacuer les civils bloqués à Kobané, ville syrienne kurde frontalière de la Turquie soumise à une offensive des jihadistes de l'Etat islamique, a affirmé vendredi à l'AFP un responsable local sur place.

"Il y a des civils bloqués dans le centre et le sud de la ville, qu'on n'arrive pas à évacuer en raison des tireurs embusqués de l'EI et des obus de mortier. Leur situation est difficile", a expliqué Anwar Moslem, président du canton de Kobané.

On ignore le nombre exact de civils encore présents à Kobané, en l'absence d'observateurs indépendants et de journalistes dans la ville. L'ONU a évoqué jusqu'à 700 civils encore dans le centre-ville, et de 10 000 à 13 000 rassemblés tout près de la frontière, affirmant craindre un "massacre". L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) évoque de son côté des centaines de civils répartis sur l'ouest et le centre de la ville, connue également sous le nom d'Aïn el-Arab.

D'après l'ONG, beaucoup de ces civils "refusent de partir, préférant mourir dans leur ville plutôt que l'exil". Le porte-parole des forces kurdes avait récemment affirmé à l'AFP que les Kurdes combattaient les jihadistes "en famille".

Selon M. Moslem, la coalition internationale qui mène des raids aériens contre l'EI a "détruit beaucoup de véhicules et d'artillerie", entravant l'avancée des jihadistes. "On voit leurs corps dans les rues de Kobané. Nos forces renforcent de leur côté leurs positions défensives", a-t-il ajouté.
"L'EI est surtout présent dans l'est et le sud, et a caché ses Hummer, son artillerie et ses tanks entre les maisons pour ne pas être visé par les frappes", a-t-il encore dit.
Saluant la "résistance incroyable" des combattants et combattantes, M. Moslem a souligné que le danger était encore là, et qu'il n'y avait "d'autre choix que la résistance".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué