X

Économie

Deux jeunes Libanais à la conquête de la Silicon Valley

Liban - Innovation

Deux jeunes innovateurs de l'AUB ont été sélectionnés parmi 3 700 candidats de la région à l'Intel Business Challenge qui s'est tenu à Bahreïn. Ils présenteront leur application « Plaze » en novembre prochain à la Silicon Valley aux États-Unis pour la grande finale mondiale du concours. Rencontre.

17/09/2014

Derrière ses lunettes et la timidité de son regard se cache un jeune homme au potentiel immense. À 22 ans, Karim Frenn, tout juste diplômé de l'Université américaine de Beyrouth (AUB), vient d'être sélectionné aux côtés de son camarade et fraîchement associé Guy Daher du même âge pour participer à la finale du concours Intel Business Challenge qui se tiendra dans la Silicon Valley aux États-Unis en novembre prochain.
Cette réussite il la doit à la création d'une application mobile, « Plaze ». Cette dernière permet à l'utilisateur d'optimiser au maximum ses vacances en lui proposant un planning de son séjour personnalisé. L'idée a germé dans l'esprit du jeune ingénieur il y a un an, alors qu'il effectuait un stage pour le géant Google à Seattle aux États-Unis.
« Durant un week-end de quatre jours j'ai eu envie de visiter San Francisco en Californie. Ne connaissant absolument pas la région, je tenais à visiter le plus de sites possible durant cette courte période, raconte-t-il. Il m'a alors fallu plus de temps pour organiser mes vacances que mon séjour passé là-bas ! Je me suis demandé pourquoi il n'existait pas une application me suggérant que visiter et en combien de temps. » C'est ainsi qu'est née « Plaze ».


De retour au Liban, Karim décide d'utiliser cette idée pour réaliser son projet de dernière année à l'AUB avec son associé actuel Guy Daher. Les étudiants, croyant alors au potentiel de leur innovation, décident au mois de juin de participer à une compétition organisée par le Centre Darwazah pour l'entrepreneuriat, le management et l'innovation de l'AUB. Parmi une centaine de participants, ils décrochent le premier prix et repartent avec 15 000 dollars à la clef. Une victoire qui conforte les jeunes ingénieurs dans le potentiel de leur innovation. Les deux amis décident alors de transformer leur idée en véritable start-up.


C'est à ce moment que les innovateurs en herbe décident de tenter leur chance en s'inscrivant en parallèle à différentes compétitions, dont la Bader Lebanon Startup Cup et l'Intel Business Challenge. « Nous nous sommes inscrits sans franchement y croire, avoue Karim, puis avons finalement été sélectionnés aux deux. »
Pour la première compétition, Karim et Guy ont bénéficié d'un programme de mentorat de quatre mois, d'août à novembre 2014, aux côtés de 15 autres start-up. Pour la seconde, les jeunes innovateurs ont été sélectionnés parmi 3 700 participants de la région pour concourir à la deuxième phase du challenge Intel à Bahreïn du 31 août au 4 septembre. Parmi les 10 équipes sélectionnées à la fin de la deuxième phase de la compétition, le duo libanais a enfin été choisi aux côtés de 3 autres équipes de la région pour participer à la grande finale mondiale du concours Intel à la Silicon Valley aux États-Unis. La compétition se présentant comme « un rassemblement des meilleurs scientifiques et ingénieurs de la planète » se tiendra du 1er au 6 novembre avec à la clef un prix de 50 000 dollars pour les grands gagnants. En croisant les doigts pour que l'innovation libanaise soit récompensée...

 

Lire aussi

Un jeune Libanais lance une application iPhone à succès

Cofondée par un Libanais, SportEasy, l'appli qui monte, qui monte...

Rand Hindi, le jeune innovateur qui veut rendre les villes intelligentes

Le Liban et ses jeunes ont les honneurs de la liste MIT des innovateurs

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Gebran Eid

CE N'EST RIEN CETTE BONNE NOUVELLE À CÔTÉ DE CE QUE JE VIENS D'APPRENDRE À L'INSTANT MÊME DANS VOTRE JOURNAL QUE: AOUN EST REÇU PAR JOUMBLATT POUR BOIR UN PETIT CAFÉ ENSEMBLE ET ILS COMPARENT LEUR PARCOURT POUR VOIR QUI A ASSASSINER LE PAYS EN PREMIER.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

BRAVO ! MAIS, DITES, NE POUVEZ-VOUS PAS TROUVER DES SILICONS... CONTRE L'ABRUTISSEMENT... POUR LES NICHER DANS LES LOBES VIDES DE NOS ABRUTIS ? CE SERAIT UNE PREMIÈRE...

NAUFAL SORAYA

Bravo!!!!!

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Amal et le Hezbollah veulent privilégier les structures partisanes

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le Joy de Patou de tante Hoda

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.