Rechercher
Rechercher

À La Une - Séismes

La terre a tremblé deux fois dans la nuit au Liban

Des répliques prévues, les Libanais appelés à être extrêmement vigilants.

Une carte des séismes enregistrés par le Centre de géophysique de Bhannès de 2006 à 2012. Elle donne une idée du nombre de séismes et de leur magnitude.

Deux séismes ont secoué le Liban dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé le Centre national de géophysique-Bhannès. Le premier, de 4 degrés sur l'échelle de Richter, avait pour épicentre la région de Saïda, au Liban-Sud. Il a été suivi, moins d'une heure plus tard, par une seconde secousse de 3,6 degrés, dans la même région. Le Centre de Bhannès a néanmoins estimé qu'il n'y a pas de raison de s’inquiéter.

Le secrétaire général du Conseil national de la recherche scientifique (CNRS), Mouïn Hamzé, a de son côté déclaré à la LBC que six secousses ont été ressenties au Liban, de minuit jusqu’à ce matin. La première secousse était de magnitude 4,2 sur l'échelle de Richter, près de la faille de Roum, au Sud, les cinq autres étaient des répliques.

M. Hamzé a ajouté que l'événement de la veille pourrait être le début d'une série. De légères répliques ou une autre secousse comme la première pourraient en résulter. Il a dans ce contexte appelé les Libanais à être extrêmement vigilants.

En mai dernier, un séisme avait été ressenti par les habitants de la capitale et du Mont-Liban. Il était d'une magnitude de 4,2 degrés, dans un épicentre à quelques kilomètres au nord de Jbeil.

Et en février dernier, deux tremblements de terre s'étaient produits à un jour d'intervalle : l'un de 3,4 degrés sur l'échelle de Richter, dont l'épicentre se trouvait au Akkar, dans les environs de Halba, et le second de 3,5 degrés dans la région de Tyr, au sud de la zone qui avait été fortement touchée en 2008 (provoquant des dégâts impressionnants dans le village de Srifa, notamment). La proximité de ces deux événements dans le temps tout comme leur éloignement géographique (du nord au sud du pays) avait soulevé des interrogations.

 

Pour mémoire
Notre dossier
: Comment rester debout face à un grand séisme ? (réservé aux abonnés)

 

Deux séismes ont secoué le Liban dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé le Centre national de géophysique-Bhannès. Le premier, de 4 degrés sur l'échelle de Richter, avait pour épicentre la région de Saïda, au Liban-Sud. Il a été suivi, moins d'une heure plus tard, par une seconde secousse de 3,6 degrés, dans la même région. Le Centre de Bhannès a néanmoins estimé...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut