Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Les forces irakiennes ont commencé à nettoyer des villes des "terroristes", affirme Maliki

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a affirmé vendredi que les forces de sécurité avaient commencé à nettoyer certaines villes des "terroristes", qui se sont emparés de plusieurs cités du pays ces derniers jours.
Les forces irakiennes "ont commencé leur travail pour nettoyer nos chères villes de ces terroristes", a dit M. Maliki dans un communiqué, en allusion aux jihadistes qui ont notamment pris Mossoul, la deuxième ville d'Irak, face à des forces de sécurité incapables d'enrayer leur progression.
M. Maliki s'est rendu vendredi dans la ville de Samarra, assiégée par les jihadistes, pour assister à une réunion de sécurité en pleine offensive des insurgés.
En quelques jours, les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont réussi à prendre Mossoul et sa province Ninive (nord), Tikrit et d'autres régions de la province de Salaheddine, ainsi que des secteurs des provinces de Diyala (est) et de Kirkouk (nord), profitant de la débandade des forces de sécurité. Et ils avancent désormais sur Bagdad.
L'armée était parvenue à contrer mercredi un assaut aux portes de la Samarra, repoussant les jihadistes qui avaient contourné la ville pour prendre d'autres secteurs de la province de Salaheddine (nord). Mais selon des témoins, les insurgés préparent un nouvel assaut.
Samarra, majoritairement sunnite, est un point sensible car elle abrite l'un des grands lieux saints chiites du pays, le mausolée des imams Ali al-Hadi et Hassan al-Askari.
En février 2006, la destruction des minarets de ces deux mausolées avait déclenché un conflit sanglant entre sunnites et chiites qui a fait des dizaines de milliers de morts en deux ans, en pleine présence des troupes américaines, après l'invasion du pays en 2003.


Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a affirmé vendredi que les forces de sécurité avaient commencé à nettoyer certaines villes des "terroristes", qui se sont emparés de plusieurs cités du pays ces derniers jours.Les forces irakiennes "ont commencé leur travail pour nettoyer nos chères villes de ces terroristes", a dit M. Maliki dans un communiqué, en allusion aux jihadistes qui...